M-Real Alizay (Eure) : 330 emplois menacés

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 novembre 2011

Lu sur : Plus belles les luttes

En lutte

M-Real Alizay (Eure) : 330 emplois menacés dans ECONOMIE arton235-fbd2f Les M-Real licencient leur patron

Samedi 29 octobre, les salariés de l’imprimerie M-real

qui fabrique des ramettes de papier avaient décidé de

passer à l’action en deux temps :

 

 

-faire redémarrer l’usine et en licenciant leur patron qui souhaite fermer la boîte pour ne plus avoir de

concurrence avec ses autres sites

- organiser une journée portes ouvertes à l’intention de la population environnante mais également

auprès des élus locaux, départementaux et nationaux. On a ainsi vu le ministre de l’agriculture,

Bruno Lemaire, également élus dans l’Eure, visiter cette usine et déclarer à sa sortie

(avec une ramette sous le bras) : 

«  la détérioration de l’environnement économique, les difficultés croissantes de l’industrie du papier en

Europe ainsi que le contenu même de la proposition de reprise  » rendent «  impossible  » le redressement 

de cette usine. Il a dit déplorer «  profondément  » cette décision et que le groupe n’ait pas entendu

«  les efforts déployés par les syndicats et les élus, dans un esprit unanime, pour trouver une solution  ».

 

Au programme donc une porte ouverte à la population, venue en masse, et aux élus de la région. Certains,

les élus socialistes et ceux du Nouveau Centre, découvraient les enjeux de la fermeture de ce site, ainsi que

la mobilisation des salariés et des élus communistes des environs depuis 2006, date du premier plan social

de l’entreprise. Le président socialiste du département de l’Eure, Jean-Louis Destans, a fustigé

«  un scandale social et économique de la part d’une entreprise qui fait des profits  ». L’élu socialiste a appelé à

l’unité de toute la gauche pour faire triompher les salariés en faisant «  reporter la décision de la fermeture et

même en la faisant interdire  ». Une prise de position que Gaëtan Levitre, maire PCF d’Alizay et conseiller

général, a saisie immédiatement en appelant la gauche à «  passer à la vitesse supérieure  ».

m-real4 dans Luttes

 

 «  Le temps des motions et des communiqués de

presse est révolu  », lance-t-il.

Faute de législation permettant de réquisitionner

l’entreprise,  le maire d’Alizay s’est dit prêt, avec

l’appui, notamment financier, des collectivités

territoriales de la région (toutes à gauche) et de

l’État, à faire jouer son «  droit d’exproprier M-Real au titre de l’utilité publique  ».

[Lire la suite sur plusbelleslesluttes.org/]

 

HTML - 27.5 ko
JT 19-20 Haute-Normandie :
visite député européen Jacky Hénin
PDF - 550.4 ko
Visite Laurent Fabius
article Paris Normandie

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy