• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 6 novembre 2011

Dépenses de com’ du gouvernement : « les manipulations de l’opinion publique sont toujours à l’oeuvre en Sarkofrance »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 novembre 2011

Source : SARKOFRANCE – 6 novembre 2011

Dépenses de com’ : le nouveau scandale de Sarkofrance

Dépenses de com' du gouvernement :

Il nous l’avait promis, juré, craché. Le directeur de cabinet de la présidence

de la République, expliquait en 2009 à qui voulait l’entendre que les pratiques

sondagières de l’Élysée avaient été normalisées. Deux ans plus tard,

la Cour des Comptes nous dévoile comment le gouvernement tout entier

dépense les deniers publics pour sa communication politique… ou le coaching

de ses ministres par des conseillers élyséens.

En 2008 déjà…

En juin 2009, la Cour des Comptes avait levé un sacré lièvre en épluchant

les comptes de l’Élysée de l’année précédente : Patrick Buisson, conseiller

d’opinion du Monarque, décoré de Légion d’Honneur dès septembre 2007

par son ami/employeur Nicolas Sarkozy s’était vu confier la supervision

de sondages pour le compte de l’Élysée. Cette assistance,via sa société Publifact, valait 1,5 million d’euros

d’argent public par an. Un autre sondeur, Pierre Giacometti , conseiller de campagne devenu conseiller

présidentiel, était également richement rémunéré (358.000 euros par an), via sa société, pour de similaires

prestations. Mieux, plus d’une centaine de sondages ainsi financés par l’Elysée étaient ensuite publiés dans

la presse (le Figaro, LCI) sans mention du commanditaire élyséen. Enfin, c’était l’institut Opinionway qui avait

récupéré, sans appel d’offre non plus, l’essentiel de ses sondages pour le compte de Buisson.

L’affaire était juteuse, la manipulation de l’opinion publique évidente.

Trois ans plus tard, certains croyaient l’affaire close. 

[Lire la suite sur sarkofrance.blogspot.com/]

 

Publié dans POLITIQUE, Politique nationale, Propagande - Desinformation | Pas de Commentaire »

Le programme du Front de Gauche : « L’Humain d’abord ! »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 novembre 2011

 

Aux assemblées citoyennes

Prenez le pouvoir !

Assemblées citoyennes

Mode d’emploi

Les assemblées citoyennes sont des lieux de débats et de prises d’initiatives citoyennes.
Elles ne sont limités ni dans le temps, ni dans un lieu, ni même par une appartenance politique.
Elles sont un espace ouvert, de rencontre et de discussion où chacun et chacune doit trouver sa place.
Vous y ferez part de vos attentes, de vos envies, de vos analyses sur la situation politique. La finalité des assemblées citoyennes ne se trouve pas uniquement dans le constat. Des actions pourront être décidées en soutien aux luttes et résistances locales soulevées et débattues par les participants de l’assemblée.
C’est ici et là, dans dans vos lieux de vie, de travail, mais aussi dans le café au coin d’une rue que peuvent surgir ces assemblées. Les assemblées citoyennes fonctionneront dès lors que l’implication populaire y sera grande. Alors n’attendez pas ! Investissez, créez, organisez, pensez les assemblées citoyennes.

b1c.png pfase.jpg pgaucheunitaire.jpg prpubliqueetsocialisme.jpg ppartidegauche.jpg pconvergencesetpalternative2.jpg

titrelhumaindabord.jpg

En 2012, on va leur faire un dessin, les 9 thèmes du Programme du Front de gauche

 

ilfautreprendrelepouvoir.jpg

Reprendre le pouvoir aux banques et aux marchés financiers

Le temps est venu de reprendre le pouvoir sur nos vies, et pour cela, nous voulons demain un gouvernement qui combattra le diktat financier des banques et des marchés.

  • Changer les missions de la banque centrale européenne pour une politique monétaire en faveur de l’emploi et du développement des services publics.
  • Mettre sous tutelle les banques qui spéculent et créer d’un pôle public financier permettant de réorienter les critères du crédit vers la production utile, l’emploi, l’innovation et la révolution écologique.
  • Abolir les privilèges fiscaux, notamment les 30 milliards d’euro d’exonération des entreprises et taxer les revenus capital au même niveau que ceux du travail.

 

partagerlesrichesses.jpg

Partager les richesses et abolir l’insécurité sociale

La France n’a jamais été aussi riche mais ces richesses n’ont jamais été aussi mal partagées. Notre priorité absolue : éradiquer la pauvreté, la précarité et relancer l’économie par le partage.

  • Interdire les licenciements boursiers et rétablir le CDI à temps plein comme norme du contrat de travail.
  • Porter le SMIC à 1 700 euros net par mois pour 35 heures et instaurer d’un écart maximum de salaire de 1 à 20 pour toutes les entreprises.
  • Rétablir le droit à la retraite à 60 ans à taux plein, augmenter les minimas sociaux et créer une allocation jeunesse d’autonomie.
  • Adopter un pacte de défense et de développement de nouveaux services publics (santé, logement, petite enfance…).

cologie.jpg

 

La planification écologique

Le capitalisme nous conduit à une catastrophe écologique planétaire. Nous n’avons pas de planète de rechange. Face à la tyrannie du productivisme, nous enclencherons la transition écologique de l’économie.

  • Créer un pôle 100% public de l’énergie comprenant EDF, GDF, Areva et Total et engager un débat public national sur la politique énergétique en France.
  • Mettre en place une taxe kilométrique pour réduire les transports de marchandises évitables et développer les transports publics de qualité.
  • Lutter contre la marchandisation des ressources naturelles, par exemple par la création d’un service public national de l’eau.

bonheurintrieurbrut.jpg

 

Produire autrement

Ce nouveau mode de développement, respectueux des hommes comme de l’environnement, constituera un puissant moteur de relance industrielle, d’emplois et d’innovation.

  • Redéfinir les filières industrielles prioritaires pour répondre aux besoins sociaux et environnementaux
  • Sécuriser les parcours de vie par une véritable sécurité sociale de l’emploi et de la formation.
  • Des droits nouveaux pour les salariés dans l’entreprise et soutien à l’économie sociale et solidaire.

changermondialisation.jpg

 

La France pour changer le cours de la mondialisation

La France est la cinquième puissance mondiale, centrale dans la construction européenne. Nous avons les moyens de peser pour une mondialisation guidée par la coopération entre les peuples plutôt que par la concurrence, par le droit plutôt que par la force.

  • Retirer la France de l’Otan pour retrouver notre indépendance, rompre avec l’alignement atlantiste et agir pour la dénucléarisation et le désarmement multilatéral.
  • Annulation de la dette des pays pauvres et mise en place d’un Fond de coopération solidaire financé par une taxe de type Tobin et placé sous l’égide des Nations-Unies.
  • Reconnaitre l’Etat de Palestine dans les frontières de 1967 avec pour capital Jérusalem-Est.

ilfautchangerlemoteur.jpg

 

S’affranchir du traité de Lisbonne et construire une autre Europe

L’Europe est au bord du gouffre. Il est temps d’écouter ceux qui avaient tiré la sonnette d’alarme dés 2005 en votant non au traité de constitution. Il faut en finir avec les dogmes libéraux que le Traité de Lisbonne concentre.

  • Replacer l’humain, la démocratie et le progrès social au cœur de la construction européenne.
  • Remettre en cause le pacte pour l’Euro+ et mettre en place un Fond de développement social, écologique et solidaire européen.
  • Prendre l’initiative d’un nouveau traité proposé par la France et adopté par Référendum.

changer.jpg

La République pour de vrai

Atteintes aux libertés, autoritarisme, discriminations : l’Etat Sarkozy s’en prend aux fondements même de notre République. Il est temps d’engager une refondation républicaine conforme à la devise, « Liberté, égalité, Fraternité ».

  • Réaffirmer la loi 1901 sur la laïcité comme pilier de la République, porteur de droits à tous.
  • Mettre en place un Ministère des femmes et de l’égalité dans tous les domaines.
  • Abroger les lois liberticides et sécuritaires et garantir la sécurité par la prévention et le développement d’une police de proximité.

mancipation.jpg

 

 

L’émancipation humaine en tête

La finalité de notre projet, c’est de donner à chacune et chacun les moyens de s’épanouir, de développer pleinement ses potentialités, d’être maître de sa vie.

  • Recruter dans l’éducation nationale afin de rétablir tous les postes supprimés.
  • Doubler l’effort de recherche publique et porter à 12 000 euros par an et par étudiant l’effort budgétaire public pour l’enseignement supérieur.
  • Porter à 1 % du PIB l’effort public pour les arts, la création et la culture.

 

assembles.jpg


 

Convoquer l’assemblée constituante de la VIe république

Pour gouverner à partir de la volonté populaire et non contre celle-ci, pour instaurer une démocratie véritable, indépendante des puissances dominantes de l’argent, nous voulons une VIe République pour donner des pouvoirs à la société toute entière, aux citoyens comme aux salariés.

  • Convoquer une assemblée constituante pour fonder une nouvelle République, reconnaissant notamment la citoyenneté d’entreprise, et généralisant la démocratie participative.
  • Abroger la réforme des collectivités, lutter contre le présidentialisme et rétablir la primauté du parlement sur l’exécutif.
  • Garantir l’indépendance de la justice et des médias à l’égard du pouvoir politique et des puissants.

 

 

Voir également :

sur pcfmaubeuge.unblog.fr/en-2012-on-va-leur-faire-un-dessin-la-crise/

Publié dans ECONOMIE, Front de Gauche, POLITIQUE, Presidentielle 2012, SOCIAL | Pas de Commentaire »

M-Real Alizay (Eure) : 330 emplois menacés

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 novembre 2011

Lu sur : Plus belles les luttes

En lutte

M-Real Alizay (Eure) : 330 emplois menacés dans ECONOMIE arton235-fbd2f Les M-Real licencient leur patron

Samedi 29 octobre, les salariés de l’imprimerie M-real

qui fabrique des ramettes de papier avaient décidé de

passer à l’action en deux temps :

 

 

-faire redémarrer l’usine et en licenciant leur patron qui souhaite fermer la boîte pour ne plus avoir de

concurrence avec ses autres sites

- organiser une journée portes ouvertes à l’intention de la population environnante mais également

auprès des élus locaux, départementaux et nationaux. On a ainsi vu le ministre de l’agriculture,

Bruno Lemaire, également élus dans l’Eure, visiter cette usine et déclarer à sa sortie

(avec une ramette sous le bras) : 

«  la détérioration de l’environnement économique, les difficultés croissantes de l’industrie du papier en

Europe ainsi que le contenu même de la proposition de reprise  » rendent «  impossible  » le redressement 

de cette usine. Il a dit déplorer «  profondément  » cette décision et que le groupe n’ait pas entendu

«  les efforts déployés par les syndicats et les élus, dans un esprit unanime, pour trouver une solution  ».

 

Au programme donc une porte ouverte à la population, venue en masse, et aux élus de la région. Certains,

les élus socialistes et ceux du Nouveau Centre, découvraient les enjeux de la fermeture de ce site, ainsi que

la mobilisation des salariés et des élus communistes des environs depuis 2006, date du premier plan social

de l’entreprise. Le président socialiste du département de l’Eure, Jean-Louis Destans, a fustigé

«  un scandale social et économique de la part d’une entreprise qui fait des profits  ». L’élu socialiste a appelé à

l’unité de toute la gauche pour faire triompher les salariés en faisant «  reporter la décision de la fermeture et

même en la faisant interdire  ». Une prise de position que Gaëtan Levitre, maire PCF d’Alizay et conseiller

général, a saisie immédiatement en appelant la gauche à «  passer à la vitesse supérieure  ».

m-real4 dans Luttes

 

 «  Le temps des motions et des communiqués de

presse est révolu  », lance-t-il.

Faute de législation permettant de réquisitionner

l’entreprise,  le maire d’Alizay s’est dit prêt, avec

l’appui, notamment financier, des collectivités

territoriales de la région (toutes à gauche) et de

l’État, à faire jouer son «  droit d’exproprier M-Real au titre de l’utilité publique  ».

[Lire la suite sur plusbelleslesluttes.org/]

 

HTML - 27.5 ko
JT 19-20 Haute-Normandie :
visite député européen Jacky Hénin
PDF - 550.4 ko
Visite Laurent Fabius
article Paris Normandie

 

Publié dans ECONOMIE, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Le 12 novembre, à Carrefour Aulnoy : Opération « Vie Chère » !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 6 novembre 2011

Initiative de la section d’Aulnoy

Opération « Vie Chère » !

Contre la vie chère, 12 novembre, à Carrefour Aulnoy

CONTRE LA VIE CHERE

Rassemblement et distribution de tracts, le 12 novembre,

avec les communistes d’Aulnoy et de la 19e circonscription,

à partir de 10h devant Carrefour Aulnoy.

En présence de Michel Lefebvre et Norbert Jessus,

conseillers généraux de la 19e circonscription.

 

 

 

 

Publié dans INFOS, PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy