• Accueil
  • > France
  • > Évolution de la pauvreté de 2006 à 2009 : les chiffres truqués du gouvernement

Évolution de la pauvreté de 2006 à 2009 : les chiffres truqués du gouvernement

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 octobre 2011

Lu sur : PCF Grésivaudan22 octobre 2011

Chiffres de la pauvreté :

la campagne présidentielle commence

par une arnaque grossière

 

Évolution de la pauvreté de 2006 à 2009 :  les chiffres truqués du gouvernement dans France riches-en-pauvres

« Libération » a aujourd’hui rendu publiques les principales conclusions

d’un rapport du gouvernement sur l’évolution de la pauvreté

de 2006 à 2009. Un entretien avec Roselyne Bachelot accompagne l’article.

Le rapport lui-même n’est pas disponible à ma connaissance. Mais on en

connaît assez pour, au choix, rire franchement ou s’indigner. Les deux pour

ma part. Le principal résultat de ces chiffres truqués est une nette réduction

du taux de pauvreté et du nombre de pauvres de 2006 (ou 2007 selon les cas)

à 2009 : le taux de pauvreté « gouvernemental » passe de 13,1 % en 2006

à 11,8 % en 2009, et le nombre de pauvres de 7,5 millions en 2007 à

7,1 millions en 2009. Je n’en sais pas plus pour l’instant.

Mon commentaire « à chaud » sera bref .

D’abord, cette arnaque, qui aboutit aujourd’hui, se prépare depuis fin 2007 (mais un semblable rapport a été

rendu public en 2010 et est disponible en ligne). J’écrivais le 6 décembre 2007 : « En arrière fond de ces débats,

on trouve l’engagement public de réduire de 7 à 5 millions le nombre de pauvres d’ici 2012. Faisons le pari :

la seule façon d’y parvenir avec ce qui se profile, en l’absence d’engagements financiers et humains massifs de

l’État, sera de changer la définition statistique de la pauvreté… Bien des pauvres sortiront alors avec bonheur

des chiffres de la pauvreté »… Il suffit pour cela… « de recourir… à une définition de la pauvreté en termes absolus

(l’accès à un panier fixe de biens) et non en termes relatifs (une fraction du revenu médian de la population). »

Pour le dire autrement : l’indicateur Hirsch-Sarkozy revient tout simplement à minorer le seuil de pauvreté en le

bloquant au niveau atteint plusieurs années plus tôt. Le miracle statistique peut alors se produire.

Lire la suite

 

1317111233_001_AE306 dans PRECARITEURL article original :

http://www.alternatives-economiques.fr/blogs/gadrey/2011/10/19/chiffres-de-la-pauvrete-la-campagne-presidentielle-commence-par-une-arnaque-grossiere

Pour feuilleter gratuitement ce dernier numéro d’Alternatives économiques :

http://www.alternatives-economiques.fr/demo/AE/

 

Laisser un commentaire