• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 22 octobre 2011

Communiqué de presse du KKE concernant l’organisation de l’assaut meurtrier contre la manifestation du PAME à Syntagma et la mort du syndicaliste du PAME Dimitris Kotzaridis

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 octobre 2011

Source : KKE / Parti Communiste de Grèce21 octobre 2011

 

Communiqué de presse du KKE concernant l’organisation de l’assaut meurtrier contre la manifestation du PAME à Syntagma et la mort du syndicaliste du PAME Dimitris Kotzaridis  dans Grece omonoia

A cette occasion¹, des groupes organisés avec des consignes

particulières et des anarcho-fascistes ont lancé une attaque

de cocktail molovov, gaz lacrimogène, fusil à grenades et

pierres, dans l’objectif de disperser l’énorme manifestation

des travailleurs et du peuple au square de Syngtama,

spécialement dans la zone où était concentré le PAME.

 

Le résultat de cette attaque est la mort du syndicaliste du PAME, Dimitris Kotzaridis, 53 ans, secrétaire

de la branche de Viron de l’union des travailleurs de la construction. Des douzaines de manifestants

du PAME ont été blessés.

La haine des cagoulés contre le mouvement ouvrier et populaire et le PAME exprime la fureur des forces

qui servent le système et le pouvoir bourgeois. Le gouvernement en porte des responsabilités énormes.

L’opération d’intimidation, de calomnie et de suppression du mouvement des travailleurs et du peuple

est enracinée dans les structures, centres et services étatiques. L’histoire le démontre.

L’agression barbare et meurtrière d’aujourd’hui le prouve également.

Les cagoulés, les anarcho-autonomes, fascistes ou quoi qu’ils s’appellent eux-mêmes, ont tenté de

réaliser ce que les forces de répression, le chantage et les menaces n’avaient pu faire :

intimider les gens afin qu’ils se soumettent. Il apparait objectivement que ces mêmes centres

ont réalisé la provocation meurtrière de l’incendie de Marfin le jour où le protocole a été voté

le 5 mai 2010.

Leur but de disperser la manifestation du PAME a échoué. De même, les plans du gouvernement,

les outils du système, les partis de la ploutocratie qui cherchent à intimider et réprimer le torrent de

la contre-attaque du peuple qui est entré dans les rues avec la grève de 48 heures doivent également

échoué.

Le KKE exprime sa tristesse et ses condoléances à la famille de Dimitris Kotzaridis qui est tombé dans la

lutte pour la juste cause de la classe ouvrière et du peuple. Il exprime sa solidarité avec les manifestants

blessés, avec tous ceux qui ont défendu les travailleurs et la manifestation du peuple contre les groupes

de provocateurs. Il appelle le peuple à se lever de manière décisive, à la lutte avec le KKE, pour rallier

dans les syndicats, dans le PAME et les autres organisations radicales qui luttent contre les politiques

anti-populaires, le pouvoir des monopoles. C’est la force d’opposition aux partis de la ploutocratie, l’UE

et le FMI. C’est la force du peuple, afin de repousser les mesures barbares, la violence et l’intimidation de

tous les mécanismes de répression. Le peuple peut renverser les politiques et le pouvoir anti-populaires. 

 

 ¹ manifestation du 20 octobre à Athènes

 

Publié dans Grece, Luttes, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy