Apple : derrière la com’, les suicides

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 octobre 2011

Accueil 7 octobre 2011 - Pierric Marissal

 

Apple : derrière la com’, les suicides.

 

Apple : derrière la com', les suicides dans ECONOMIE Img3

 

Nouvelle grand messe d’Apple autour de ses futurs

systèmes d’exploitation, des dizaines de papiers

dithyrambiques dans la presse et un mot qui revient

tout le temps : révolutionnaire. Ce qui l’est beaucoup

moins, ce sont les conditions de travail que la marque

impose à ses sous-traitants.

 


Les produits phares d’Apple, l’iPhone comme l’iPad, sont assemblés par une entreprise chinoise nommée Foxconn.

Et derrière ces jolis appareils high-tech vendus à prix d’or se cache une réalité bien sordide. Osons quelques

chiffres, avant de rentrer dans les détails. Depuis début 2010, 17 suicides, 3 morts et 15 blessés lourds suite

à un « accident du travail » et 3 employés spécifiquement faits arrêtés par les forces de l’ordre.

Ajoutons à cette hécatombe les 137 ouvriers empoisonnés de l’usine Wintek Corp qui fabrique les écrans de

l’iPhone.

  • Steve Jobs, chez Foxconn « pour une usine, c’est plutôt chouette »

Après la première vague de suicides, en décembre 2010, les universités de Pékin, de Taipei et l’ONG

China Labor Watch se sont penchés sur les conditions de travail dans les chaines de production. Premièrement,

les méthodes de management proche d’une organisation militaire, avec violences physiques et brimades ont été

dénoncées. Selon l’étude, la violence de l’encadrement dépend du client (Apple ou HP, Dell, Nokia principalement)

certains ouvriers ont plus de « chance » que d’autres, selon la chaîne de montage à laquelle ils sont affectés.

Ajoutons à cela de multiples entorses au droit du travail chinois, qui n’est pourtant pas le plus contraignant.

Le témoignage d’un ancien manager de Foxconn, fourni par China Labor Watch, est édifiant. Depuis 2008, les

heures supplémentaires n’ont pas été payées. 80 % des employés, les petits ouvriers, n’ont pas de couverture

sociale (ni médicale, ni aide au logement) puisque Foxconn ne paye pas les charges normalement dues.

Les visites médicales sont bâclées. Pas d’analyse de sang ni d’urine, alors que de très nombreux employés sont

en contact quotidien avec des produits dangereux (métaux lourds, nickel, cyanure…). 137 employés qui

travaillaient dans l’usine de Wintek Corp sur les écrans tactiles d’Apple ont été victimes d’empoisonnement

grave en février dernier.

[Lire la suite sur : humanite.fr/]

 

Lire également : Steve Jobs, le gourou d’Apple est mort

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy