• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 30 juillet 2011

« Le deuxième exil des communards »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 juillet 2011

Lu sur : PCF Grésivaudan - 30 juillet 2011

Le deuxième exil des communards

 

Rédacteurs : Eric Fournier et Quentin Deluermoz, enseignants

et publiant sur la commune.

 

En cette année 2011, l’importance des commémorations du 140ème

anniversaire de la Commune de Paris a surpris bien des observateurs

tant par la multiplicité des manifestations que par l’intérêt soutenu

d’un public divers.

 

La Commune reste un objet mémoriel notable. Ce qui est d’autant plus intéressant au regard de la faible place qu’elle

occupe dans les programmes de l’enseignement secondaire et qui semble vouée à se réduire comme peau de chagrin.

C’est l’occasion de s’interroger sur les raisons de cet effacement et sur la manière dont l’enseignement de la révolution

communale pourrait singulièrement compliquer la compréhension du dix-neuvième siècle et de notre « modernité »

politique.

Le dix-neuvième siècle, terra incognita scolaire ?

L’application du nouveau programme de première générale jette une lumière crue sur l’évolution de la place attribuée

à la Commune dans l’enseignement secondaire. Dans l’ancien dispositif sa place était honorable. Elle était traitée à

deux reprises. En quatrième, dans le cadre de « l’évolution politique de la France (1815-1914) », une séquence d’une

heure lui était consacrée. Puis, en première générale, elle pouvait être traitée en une ou deux heures dans le cadre

« de la IIème République à 1879 : la recherche d’un régime politique ».  Ainsi, après avoir acquis les bases au collège,

le cycle terminal, quoique empreint d’une certaine téléologie républicaine, autorisait un approfondissement permettant

de mettre en valeur la complexité des processus socio-politiques qui aboutissaient à la IIIème république.

La nouvelle version applicable en 2011 propose de significatifs déplacements qui ne concernent pas tant la seule

Commune que l’ensemble du dix-neuvième siècle. Auparavant abordé par trois fois (quatrième, seconde, première),

celui-ci reste pleinement abordé en quatrième mais, dans le cycle terminal, entre un premier dix-neuvième siècle

remisé en fin de seconde et un second dix-neuvième siècle qui ne commence abruptement qu’en 1880 dans le

programme de première, la période subit comme un double effacement.

Le premier est quasi officiel : il organise un vide entre 1848 et 1880. Le second est plus pragmatique, puisque chacun sait

qu’il est quasiment impossible de terminer le programme de seconde. Au total, c’est un vaste premier XIXe siècle qui se

trouve ainsi escamoté.  On pourra nous objecter que l’enseignement de l’histoire n’obéit pas une stricte linéarité

chronologique et que la Commune est consacrée comme un acquis du collège. Il n’en demeure pas moins que certains thèmes

ont droit à un approfondissement au lycée, notamment – et c’est une bonne chose -la Révolution française, le 20e siècle, le fait

colonial.

Quant au XIXe siècle, lorsqu’il reste abordé, c’est prioritairement dans une plus longue durée et dans ses aspects économiques,

sociaux ou culturels, mais étonnamment pas dans sa dimension politique.

L’évacuation d’un premier XIXe siècle allant de 1815 à 1880 n’est donc pas anodine et on peut d’ailleurs se demander

si elle ne propose pas ainsi justement une autre forme de linéarité, plus consensuelle. Le phénomène déborde le cadre

du programme des filières générales : que ce soit en STG ou au lycée professionnel, cette période, et notamment la Commune,

ne peut être abordée que très incidemment. Ces absences font sens.

La Commune, une initiation au siècle des expérimentations politiques

Lire la suite

 

Publié dans Education nationale, HISTOIRE | Pas de Commentaire »

Hausse du chômage en juin : Toutes catégories confondues : 4 693 100 chômeurs inscrits à Pôle Emploi en métropole, 4 979 800 avec les DOM !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 juillet 2011

b111.png

28 juillet 2011

Hausse du chômage : un bilan accablant pour le gouvernement

 

Hausse du chômage en juin : Toutes catégories confondues : 4 693 100 chômeurs inscrits à Pôle Emploi en métropole, 4 979 800 avec les DOM ! dans Chomage chomage-misere-e1290798026256

Le nombre de personnes privées d’emploi continue d’augmenter de

façon dramatique. Toutes les catégories de la population sont touchées

mais les jeunes femmes de moins de 25 ans, les salariés de

50 ans et plus et les chômeurs de longue durée sont les plus

durement frappés.

Qu’à cette annonce, la nouvelle directrice du FMI et ancienne ministre de

l’Économie, préconise de renforcer « la rigueur » est proprement criminel.

 

Et quand on constate le résultat de son action en France, on est tenté de lui demander de faire preuve de plus de

retenue.

Cette détérioration du marché de l’emploi est à mettre au compte de la politique du gouvernement qui a fait de

l’austérité à marche forcée pour les Français, son crédo, et des injonctions des agences de notation des marchés

financiers, sa feuille de route.

Le bilan du gouvernement est accablant. Il mène l’économie française droit dans le mur.

Pour le PCF, éradiquer le chômage et l’insécurité sociale exige de cesser de verser des aides publiques aux

entreprises qui licencient et délocalisent alors que leurs marges bénéficiaires s’accroissent ; cela exige de rompre

avec la réduction des dépenses publiques et la casse de l’emploi public et de titulariser les 800 000 précaires de la

Fonction publique ; cela exige de réorienter les profits vers les investissements productifs et non la spéculation.

La règle d’or si chère à Nicolas Sarkozy et voulue par le FMI, la BCE et la Commission européenne a pour objectif

de graver dans le marbre de notre Constitution la politique ultra-libérale du chef de l’État et de son gouvernement

alors que c’est le droit au travail et à l’emploi de tous les citoyens qui doivent y

être réaffirmés et renforcés.

Voir également :

actuchomage.org/Chômage de juin : on n’est plus à ça près !


Vidéo : Quand Sarkozy promettait la baisse du chômage (25 janvier 2010 sur TF1)

 

Publié dans Chomage, ECONOMIE, France, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Racisme : Yannick Noah menacé de mort

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 juillet 2011

 

b111.png
le 29 juillet 2011

Menaces de mort contre Yannick Noah :

le PCF exprime toute sa solidarité au chanteur

Yannick Noah a de nouveau reçu des menaces de mort avant un concert qu’il devayannick.jpgit donner à Arcachon. C’est la deuxième fois que l’artiste, connu pour ses engagements contre le racisme, est menacé.

Le PCF exprime toute sa solidarité à l’artiste. Les provocations racistes et xénophobes doivent être combattues avec fermeté, elles sont sanctionnées par la loi. L’actualité récente montre que la haine de l’autre, de l’étranger, de celui qui est différent, n’apporte que malheurs et désolations. Dans ce climat lourd où les principaux responsables de la droite et du Front national font de l’immigration leur fond de commerce, il faut saluer l’engagement citoyen d’artistes comme Yannick Noah. Ils font l’honneur et la grandeur de notre pays.

A voir aussi

Publié dans POLITIQUE, Racisme - Xenophobie | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy