• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 14 juillet 2011

Près de la moitié des Français ne partent pas en vacances

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 juillet 2011

Source : Observatoire des inégalités – 7 juillet 2011

Les vacances : les inégalités persistent

 

Près de la moitié des Français ne partent pas en vacances dans France vacances2Près de la moitié des Français ne partent pas en vacances.

Les catégories les plus aisées partent davantage et plus souvent.

Comment évolue le taux de départ en vacances ?

47 % de la population ne part pas en vacances [1]. Après une baisse du taux de départ dans

les années 1990, celui-ci reste relativement stable depuis 2006.

vacancescredoc dans PRECARITE

Qui ne part pas en vacances ?

  • 59 % des ouvriers ne partent pas contre 29 % des cadres supérieurs.
  • Seuls 35 % des foyers aux revenus mensuels inférieurs à 900 euros mensuels sont partis en 2010,

contre 78 % de ceux qui disposent de plus de 3 100 euros.

  • Les plus âgés quittent moins leur domicile : 33 % des plus de 70 ans déclarent partir en vacances

contre 65 % des 18-24 ans.

  • Plus on habite une petite commune, moins on part en vacances : 47 % des personnes résidant dans

une commune de moins de 2 000 habitants partent contre 70 % des Parisiens et de son agglomération.

Pourquoi ne part-on pas en vacances ?

  • 52 % ne partent pas en vacances pour des raisons financières. Un « budget vacances » peut représenter pour

une famille plusieurs milliers d’euros : impossible pour la majorité des bas salaires.

  • Au-delà des prix, les offres de transport et d’hébergement sont beaucoup moins adaptées pour les familles

nombreuses ou monoparentales.

  • Il est plus facile de partir quand on dispose d’un réseau : s’appuyer sur la famille ou des amis pour

l’hébergement permet de réduire les coûts.

[Lire la suite sur : inegalites.fr/]

 

Publié dans France, PRECARITE, SOCIETE | Pas de Commentaire »

L’anglais « parfait » de Christine Lagarde

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 juillet 2011

Source : Le blog de Bernard Gensane - 10 juillet 2011

 

108132christinelagardele21avril2011auministeredesfinancesaparis22dad6.jpg

Les journalistes carpettes, ceux de LCI par exemple, nous bassinent régulièrement avec les compétences

formidables en anglais de Christine Lagarde. Si celle-ci s’exprimait parfaitement en italien ou en norvégien,

si elle avait des connaissances approfondies en grec ancien, nous n’en saurions rien.

 

Si certains s’esbaudissent devant l’anglais de The Guard, c’est parce que c’est la langue du CAC 40, des banques,

des bourses, du Financial Times, accessoirement de la CIA, ou de Barroso quand il s’exprime sur un sujet sérieux.

Je viens d’entendre notre ancien ministre des finances durant une quinzaine  de secondes, à l’occasion d’une de ses

premières prises de parole à Washington. Elle a parlé de « criterias ».

Aïe ! Pour dire « critère », les Britanniques ont adopté le mot grec dans son intégrité, au singulier, comme au pluriel :

cela a donné criterion, criteria.

C’est comme si un homme politique anglais, parlant « parfaitement » le français, disait « les chevals ».

 

Publié dans Culture, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Basta ! : Entretien avec la militante écologiste indienne Vandana Shiva

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 juillet 2011

Source : Basta !4 juillet 2011

Souveraineté populaire

Vandana Shiva :

     «Le libre-échange, c’est la dictature des entreprises»

 

Par Agnès Rousseaux, Nadia Djabali 

Basta ! : Entretien avec la militante écologiste indienne Vandana Shiva dans ECONOMIE arton1622-901c6 Écrivain, physicienne, prix Nobel alternatif, la militante écologiste indienne

Vandana Shiva est une résistante infatigable contre les entreprises qui pillent son pays,

comme Monsanto. Elle pose un regard lucide sur les enjeux de la période :

crise écologique, financière, protectionnisme, risque nucléaire, OGM…

Quelle civilisation sommes-nous en train de construire ?

Comment redonner du pouvoir aux citoyens face aux multinationales ?

Comment construire de réelles alternatives globales ? Entretien.

 Basta ! : Les combats que vous menez sont liés à la souveraineté – alimentaire, sur les terres, l’eau,

les semences. Qu’est-ce que la souveraineté ? En quoi est-ce un enjeu majeur du 21e siècle ?

Vandana Shiva : La redéfinition de la notion de « souveraineté » sera le grand défi de l’ère post-globalisation.

La mondialisation était fondée sur l’ancienne notion de souveraineté, celle des États-nations héritée de la souveraineté

des monarques et des rois. La nouvelle notion de souveraineté est le fondement de la résistance à la mondialisation.

Cette résistance se traduit par le slogan : « Le monde n’est pas une marchandise. » Actuellement,

les Grecs disent : « Notre terre n’est pas à vendre, nos biens ne sont pas à vendre,

nos vies ne sont pas à vendre. » Qui parle ? Les peuples. Revendiquer la souveraineté des peuples est

la première étape de la souveraineté alimentaire, de l’eau ou des semences. Mais il y a une seconde partie :

les peuples revendiquent le droit de protéger la Terre, et non celui d’abuser d’elle comme d’autres la maltraitent.

Ainsi la souveraineté des terres, des semences, des rivières rejoint la souveraineté des peuples. Avec la responsabilité

de protéger ce cadeau de la Terre et de le partager équitablement.

[Lire la suite sur : bastamag.net/]

Creative Commons License

 

Publié dans ECONOMIE, Environnement, IDEES - DEBATS - PHILO, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Le soja « responsable » : une véritable supercherie !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 juillet 2011

Source : Basta !13 juillet 2011

Creative Commons License Agrobusiness

Comment Monsanto transforme miraculeusement

son soja OGM en soja « responsable »

Par Simon Gouin 

La production de soja « responsable » arrive sur le marché européen. Responsable ? Parce que certifié par

la Table Ronde sur le Soja Responsable, lancée par le WWF. Une certification qui fournit aux entreprises une

belle façade verte. Ou comment Monsanto, Glencore, Nestlé ou Carrefour, grâce à ce label, deviennent

d’ardents défenseurs du développement durable, et pourraient toucher des « crédits carbone » pour une

culture qui contribue à la déforestation, véritable désastre écologique et social en Amérique latine.

Le soja Monsanto n’a pas dû se faire prier. Quelle aubaine, pour le principal

fournisseur de soja OGM en Amérique latine et dans le monde, de

s’asseoir à la Table Ronde sur le Soja Responsable !

Désormais, le géant américain des OGM, à l’instar de Cargill, BP, ou

Shell, participe à la culture d’un soja estampillé « responsable », dont

les premières récoltes sont arrivées sur le marché européen en

juin 2011 [1].

Glencore, modèle de l’entreprise « irresponsable », participe aussi à ce projet, tout comme Carrefour, Unilever ou

Nestlé. Principaux usages du soja produit ? L’alimentation des animaux et les agrocarburants.

« Nous aidons les agriculteurs à cultiver leurs champs de façon soutenable […] tout en réduisant aussi l’impact de

l’agriculture sur notre environnement », affirme Monsanto sur le site de la table ronde. Peu importe que son soja

Roundup Ready ait des effets désastreux sur l’environnement, la santé et les communautés locales où il est cultivé.

Il sera labellisé « responsable ». Et risque, grâce à ce label, de gagner de nouvelles parts de marché.

[Lire la suite sur : bastamag.net/]

 

Vidéo : What is behind the « responsible » soy label? Detective Pig finds out.. (en français)

Un porc policier examine la triste vérité qui se cache derrière la production de soja étiqueté ‘Responsable’ :

le déboisement et des produits chimiques toxiques détruisent l’Amérique du Sud pour cultiver le soja

qui alimente les animaux de ferme d’usine de l’Europe
Image de prévisualisation YouTube

 

monsantoclaus.jpg

Pour aller plus loin, vous pouvez lire deux textes de Raoul Marc Jennar sur Monsanto.

(source : http://www.stop-monsanto.qsdf.org/)

 

 

Publié dans Agriculture, Amerique latine, Environnement | Pas de Commentaire »

14 juillet : Le PCF se mobilise contre le racisme et pour la République

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 juillet 2011

b14.png

14 juillet : Le PCF se mobilise contre le racisme et pour la République

contreleracisme.jpgSuite au discours de Grenoble de Nicolas Sarkozy en juillet dernier, des centaines de milliers de personnes s’étaient mobilisées le 4 septembre 2010 pour montrer leur refus de la « politique du pilori » imposée par le gouvernement.

En stigmatisant les français de manière aussi décomplexée, en les opposant les uns aux autres, le gouvernement continue de jouer sur la peur et banalise un peu plus les propos xénophobes, racistes et discriminatoires colportés jusque là par l’extrême droite.

Pour en finir avec cette politique odieuse favorisant la haine de l’autre, le PCF se mobilise pour redonner à la République le sens de toutes ses valeurs. Le 14 juillet prochain, les élu-e-s et militant-e-s communistes manifesteront, place de la Bastille puis sur le Champs de Mars, pour dire stop à cette politique !

11h00 :

Signataires de l’appel « Liberté, égalité, fraternité : Retrouver la République », Marie-George Buffet, Députée et ancienne Ministre et Isabelle Lorand, Responsable de la commission « Libertés et droits de la personne » au PCF seront présentes au rassemblement, place de la Bastille et y conduiront une délégation du PCF.

sanstitre.jpgEn présence notamment de Jean-Pierre Dubois, Président de la LDH ainsi que de nombreuses personnalités du monde associatif, syndical et politique.

Place de la Bastille – Paris

A partir de 14h00 :

A l’initiative de SOS racisme, Patrice Bessac, porte-parole du PCF participera au débat organisé au village associatif.

Champs de Mars – Paris

17h30 :

Grand concert gratuit sur le Champs de Mars, en présence d’élu-e-s, responsables et militant-e-s communistes. Patrice Bessac, Porte-parole du PCF et Isabelle Lorand, Responsable de la commission « Libertés et droits de la personne » au PCF conduiront une délégation du PCF.

Champs de Mars – Paris
Bureau de presse du PCF,
Paris, le 13 juillet 2011.

 

Publié dans POLITIQUE, Racisme - Xenophobie | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy