• Accueil
  • > ECONOMIE
  • > Les Grecs doivent se serrer la ceinture pour que les marchands d’armes puissent se remplir les poches !

Les Grecs doivent se serrer la ceinture pour que les marchands d’armes puissent se remplir les poches !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 juillet 2011

Source : Le Grand Soir30 juin 2011

URL de cet article : http://www.legrandsoir.info/l-endettement-de-la-grece-au-profit-des-industries-militaires.html

L’endettement de la Grèce au profit des industries militaires.

 

Les Grecs doivent se serrer la ceinture pour que les marchands d'armes puissent se remplir les poches ! dans ECONOMIE arton14110-12d27

Oscar FORTIN

Qui eût pu penser qu’une des principales causes de l’endettement de la Grèce

soit directement liée aux achats d’armes en provenance des industries militaires

Étasuniennes, Allemandes et Françaises ? Dans un article, traduit de l’anglais à

l’espagnol, l’auteur pose la question suivante :

 

« quel est le pays de la Communauté européenne, actuellement en faillite, qui est le 4ième importateur

d’armes au monde ? ».

Il y a dans cette affirmation de quoi surprendre bien du monde, d’autant plus que la Grèce n’est pas particulièrement

impliquée dans les guerres qui sévissent dans le monde et sa sécurité n’est pas davantage menacée par ses voisins.

Alors pourquoi ces achats d’armes à un moment où la crise économique menace ses politiques sociales en santé et

en éducation et que l’emploi est en crise ? Déjà, nous savons que les budgets consentis à ces secteurs sont loin de

ceux consentis par l’ensemble des pays de l’Union Européenne. La Grèce, avec un PIB per capitica, semblable à celui

de l’Espagne, n’est pas un pays pauvre, mais sa richesse est distribuée inégalement, ne consacrant que 4% de son

budget annuel à l’éducation.

De 2005 à 2008, la Grèce a doublé la valeur de ses emprunts pour payer des armes dont elle n’avait pas besoin.

Selon une recherche conjointe de juges grecs et allemands, les vendeurs d’armes ont utilisé la corruption pour s’assurer

la collaboration d’importants hommes politiques, de fonctionnaires et de chefs militaires. L’argent emprunté pour acheter

ces armes vient des mêmes pays d’où proviennent les armes, soit les États-Unis, la France et l’Allemagne.

De 2005 à 2008, les prêts consentis à la Grèce pour l’ensemble de ses obligations ont atteint la somme

astronomique de 160 000 millions de dollars. Pour un pays de 11 millions d’habitants c’est peu dire.

[Lire la suite sur : legrandsoir.info/]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy