• Accueil
  • > Archives pour le Jeudi 23 juin 2011

Éducation nationale : La mobilisation ne faiblit pas

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 juin 2011

Reçu par courriel – 23 juin 2011

La mobilisation ne faiblit pas.

Parents, enseignants et élus continuent ensemble à se rassembler
pour une politique éducative ambitieuse permettant la réussite de tous les élèves
et la scolarisation des enfants dès deux ans partout sur le territoire
dès lors que les parents en font la demande.

Dans le Douaisis : Le collectif de salut public a rassemblé le 18 juin plus de 200 personnes
sur la Place d’Armes pour lancer 70 ans après un nouvel appel
pour défendre l’école publique teinté de résistance.

http://www.lavoixdunord.fr/Douai/actualite/Secteur_Douai/2011/06/19/article_le-collectif-de-defense-de-l-ecole-de-la.shtml

En Flandres Lys : Un comité d’une vingtaine de personnes a  accueilli la Recteur de l’Académie
au collège Maxime Deyts
et une manifestation de 80 citoyens s’est déroulée  à Houplines le même jour.

http://www.lavoixdunord.fr/actualite/Secteur_Armentieres/2011/06/23/article_j-en-ai-marre-qu-il-y-ait-33-eleves-dan.shtml

Dans le Valenciennois et à Fourmies des directeurs d’Ecole se sont rassemblés
et ont protesté contre la disparition brutale des emplois d’assistants d’Education,
d’aides administratives, d’auxiliaires de vie.

A Tourcoing, un rassemblement à l’initiative des enseignants des écoles
se tiendra ce soir pour déposer à l’Hôtel de Ville une pétition
réclamant le maintien des moyens assurant le  fonctionnement  pour les écoles (EVS, AED)
et l’accompagnement des élèves  en situation de handicap scolarisés (AVS, ASEH)

Hier, l’Intersyndicale régionale de l’Education  (FSU, CGT,SUD,  CFDT, UNSA, AD, FO, SNETAA) avec la FCPE,
a tenu une conférence de presse devant la préfecture de région pour appeler à

un rassemblement le mercredi 29 juin à 15h00 devant le Rectorat pour dénoncer

le tour de passe-passe de La recteur qui sous prétexte de redéploiement des emplois aidés

opère une véritable saignée dans les établissement à tous les niveaux.

La mobilisation ne faiblit pas, nous  ne nous  laisserons pas faire,
et déjà les comités locaux de salut publics prépare la mobilisation pour la rentrée
avec pourquoi pas un premier rendez-vous devant l’IA du Nord le mercredi 31 août à 11h00…

Rendez-vous donc mercredi 29 juin 15h00 devant le Rectorat

 

Publié dans Education nationale, Luttes, SERVICES PUBLICS, Syndicats | Pas de Commentaire »

Violences faites aux femmes : Absence d’une véritable volonté politique de faire appliquer la loi

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 juin 2011

Accueil 21 juin 2011

Violences faites aux femmes : trop peu de progrès

 

Violences faites aux femmes : Absence d'une véritable volonté politique de faire appliquer la loi dans Droits des femmes fem

Par Marie Bertin

La loi du 9 juillet 2010 relative à la lutte contre

les violences faites aux femmes devait permettre

de renforcer la protection des victimes et

d’accentuer la répression contre les auteurs

de ces violences. Elle n’est malheureusement

que peu appliquée et trop peu semblent s’en soucier.


En conférence de presse ce mardi à l’assemblée nationale, le comité de vigilance et de suivi pour l’application de cette loi

note que, près d’un an après sa promulgation, les avancées offertes par le texte se mettent en place avec une lenteur

odieuse, alors même que la situation des femmes qu’il concerne est urgente.

Les téléphones portables d’alerte par exemple, l’une des mesures phare du texte, très relayée à l’époque par les médias,

devaient permettre aux femmes de prévenir immédiatement le commissariat le plus proche en cas de difficultés.

Dans les faits, une quarantaine de femmes seulement en sont effectivement équipées en France actuellement, dont 30

en Seine-Saint-Denis. La mesure n’a toujours pas été généralisée.

Autre frein : le manque d’information. Pour que les fameuses « ordonnances de protection » permettant l’éloignement

immédiat des conjoints violents soient effectivement prescrites par les juges, encore faut-il que les femmes en fassent

la demande. Or, souligne Marie-George Buffet, la plupart ignore ce nouveau droit. En outre, les commissariats eux-mêmes

oublient trop souvent d’orienter les femmes en ce sens, et certains tribunaux se méprennent, volontairement ou non,

sur son application.

Lire la suite  

Lire également : http://www.juridiconline.com/penal/loi-relative-aux-violences-faites-aux-femmes/

 

Publié dans Droits des femmes, France, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

2012 PLACE AU PEUPLE

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 juin 2011

 

Ce que nous voulons !

 

Tous ensemble

 

Publié dans France, Front de Gauche, PCF, POLITIQUE, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaire »

Rythmes scolaires : un nouveau moyen de supprimer des enseignants

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 juin 2011

PCF

Rythmes scolaires : un nouveau moyen  de supprimer des enseignants dans Education nationale Ecole-1


Rythmes scolaires : un nouveau moyen

de supprimer des enseignants

 

un nouveau moyen de supprimer des enseignants

Cédant au mécontentement croissant de la population, Nicolas Sarkozy

a annoncé un moratoire sur les fermetures de classes en 2012…

mais sans remettre en cause les suppressions de postes prévues !

Moins de profs, plus d’élèves, autant de classes, l’astuce est toute trouvée :

ouvrir un débat sur les rythmes scolaires.

Sous couvert d’attention aux enfants, c’est un nouveau moyen de réduire

le temps passé à l’école et de faire des économies sur l’éducation.

 

Mais que feront les enfants pendant le temps qu’ils ne passeront pas à l’école? Si certains parents pourront offrir

à leurs enfants du soutien scolaire et des activités extra-scolaires, pour d’autres, cette possibilité est inenvisageable.

Réduire le temps passé à l’école, c’est donc renforcer les inégalités d’accès aux savoirs et à la culture.

Les enfants doivent s’approprier des savoirs de plus en plus complexes. Il faut leur donner le temps d’apprendre,

tout en variant les modalités de cet apprentissage tout au long de la journée. C’est pour cela que les moyens doivent être

augmentés dans l’Éducation nationale : des enseignants plus nombreux, plus disponibles et mieux formés.

Le PCF demande un plan de recrutement à la hauteur des besoins. Il se prononce pour un temps scolaire augmenté

et pour une scolarité obligatoire allongée : droit à la scolarité dès deux ans, scolarité obligatoire de 3 à 18 ans.

« un mensonge présidentiel de plus ! »

Lire également : Fermetures de classes : « un mensonge présidentiel de plus ! »

 

Publié dans Education nationale, France, PCF, POLITIQUE, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy