• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 21 juin 2011

Respect pour les vieux migrants !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 juin 2011

Lu sur : Respect pour les vieux migrants ! dans France dazibaoueb_logo_700publié par babelouest – 21 juin 2011

URL de l’article : http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=23642

 

Le directeur et son image de marque

 

Auteur : Guy M - Source : L’escalier qui bibliothèque

lundi 20 juin 2011

Ils sont tellement discrets que cela en deviendrait presque suspect…

Ces « vieux migrants » ne seraient-ils pas de sournois fraudeurs, restés dans cette France, que beaucoup d’entre eux ont

participé à reconstruire, pour bénéficier de nos pharaoniques prestations sociales ?

Autrement dit pour grignoter, mine de rien, les retraites des Français ?

Après avoir mangé leur pain.

Cela va de soi.

 Fiche signalétique permettant de les identifier.
(Dessin de Samson, publié par
le Collectif Justice et Dignité pour les Chibani-a-s)

dessin_20110620_chibanis_par_samson dans POLITIQUE



On sait que la lutte contre la fraude est une manière de sport national.

C’est peut-être même devenu, ces dernières années, une grande cause nationale.

Aussi de très sérieux organismes, aux noms comme des grosses caisses,

comme les CARSAT (Caisses d’Assurance Retraite et de Santé au Travail),

les MSA (Mutualités Sociale Agricole), les CAF (Caisses d’Allocations Familiales),

ou les CPAM (Caisses Primaires d’Assurance Maladie), ont-ils multiplié

les contrôles auprès des « vieux migrants », et en particulier sur ceux qui

vivent en foyer – plus faciles à trouver, et, ce n’est pas à négliger, regroupés.

Pour l’administration, il s’agit bien souvent de vérifier la très légaliste

« condition de résidence en France » et donc de vérifier le temps passé

par ces personnes sur le territoire français.

 

 

Si les Chibanis (Vieux immigrés) ont eu le malheur de passer un peu trop de temps auprès de leur famille restée au pays,

le couperet tombe et c’est la quasi-totalité de la retraite, les aides au logement, voire la couverture sociale qui sont supprimées.

Pire, à partir de ces contrôles, la CARSAT et la MSA ont opéré des redressements allant de 1000 € jusqu’à 22 000 € pour

certaines personnes.

On peut trouver cela terriblement mesquin…

Mais il ne faut pas oublier que cela est surtout dramatique pour nos « vieux immigrés ». Et c’est pour cela que s’est

constitué le Collectif Justice et Dignité pour les Chibani-a-s.

Depuis plusieurs mois, les Chibanis et des militants associatifs se battent dans le cadre du collectif

« Justice et Dignité pour les Chibani-a-s » pour que cesse ce harcèlement, et pour que les dettes et les poursuites

contre les Chibanis soient annulées. Malgré les interventions du collectif, les courriers et les manifestations,

l’administration affiche le plus grand mépris et laisse les Chibanis dans le dénuement le plus total.

Ce qui s’est passé à Toulouse conduit à se demander si la mesquinerie ne serait pas un métier comme un autre…

Pire la seule réponse que fait le directeur de la CARSAT aux associations et aux Chibanis qui composent le collectif,

c’est d’intenter un procès au motif futile d’une atteinte à son droit à l’image, parce qu’il apparaît brièvement

sur les sites Chibanis.org et tvbruits.org, lors de l’occupation symbolique de la CARSAT, le 15 mars 2010 à Toulouse.

(La vidéo est ici, mais il faut fermer les yeux dès que le directeur apparaît…)

L’audience doit se dérouler demain, à 9 h, au tribunal de grande instance de Toulouse, 2 allée Jules Guesde.

(On se rassemblera devant le TGI, puis on partira en cortège vers les locaux de la CARSAT,

située place Saint-Etienne, où une pièce de théâtre sera jouée par les Chibanis.)

PS : D’autres actions sont prévues, à Lyon, Montpellier et Paris, ces prochains jours.

Les rendez-vous sont précisés sur le site du Collectif.

Publié par Guy M. à l’adresse 20.6.11

sabre au clair

 

 

Publié dans France, POLITIQUE, Racisme - Xenophobie, Sans Papiers - Immigration | Pas de Commentaire »

Nucléaire : La centrale de Fort Calhoun (États-Unis) encerclée par les eaux depuis le 6 juin.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 juin 2011

Source : basta!Par Agnès Rousseaux (21 juin 2011)

Une centrale nucléaire inondée aux États-Unis

Centrale de Fort Calhoun, 11 juin 2011

Nucléaire : La centrale de Fort Calhoun (États-Unis) encerclée par les eaux depuis le 6 juin. dans ETATS-UNIS ftcalhoun61111-5eb57

 

La centrale nucléaire de Fort Calhoun, au Nebraska (États-Unis),

est actuellement en partie inondée. Suite à la crue du Missouri,

la centrale, située à 306 mètres au-dessus du niveau de la mer,

est encerclée par les eaux, depuis le 6 juin. Cette centrale était

à l’arrêt depuis le 9 avril pour rechargement de combustible.

Un tiers du combustible a été renouvelé, mais la centrale n’avait

pas encore redémarré.

 

Le 7 juin, un incendie dans une armoire électrique a provoqué une coupure d’alimentation électrique sur le site pendant

90 minutes. Les piscines, qui contiennent 670 tonnes de combustible usé, ont été privées de refroidissement pendant

ce laps de temps.

Selon le réseau non-gouvernemental Nuclear information and Resource service, le 13 juin s’est également produit

un rejet d’eau depuis la centrale dans le Missouri, au rythme d’environ 400 litres à la minute, pendant une durée

indéterminée. Impossible de savoir si cette eau était irradiée.

Le 17 juin, l’exploitant de la centrale, Omaha Public Power District, a signalé une vulnérabilité potentielle à l’inondation :

un trou dans un sol, qui pourrait avoir affecté un système de sécurité. Ce trou devait être bouché le jour même.

La centrale de Fort Calhoun est composée d’un réacteur de 500 MW, qui date de 1973. Aux États-unis, les déchets

sont stockés depuis 1992 sur le site des centrales. Ce seul réacteur contiendrait « plus de Césium 137 dans ses

déchets que ce qui a été relâché par les quatre réacteurs de Fukushima Daiichi jusqu’ici », souligne le réseau Sortir du

nucléaire. « Plus encore que la submersion des piscines, le risque est bien que l’eau n’endommage les systèmes de

refroidissement et d’alimentation électrique de la centrale », alerte le réseau Sortir du nucléaire.

« Un tel scénario n’a malheureusement rien d’exceptionnel ». Lors de la tempête de 1999, une forte inondation

avait touché une partie des bâtiments de la centrale nucléaire du Blayais (Gironde), mettant hors d’usage plusieurs

dispositifs du système de refroidissement.

Creative Commons License

 

Publié dans ETATS-UNIS, INFOS | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy