• Accueil
  • > F-Haine
  • > Le billet de Glop Lerouge : Un neurone, un peuple, une nationalité !

Le billet de Glop Lerouge : Un neurone, un peuple, une nationalité !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 juin 2011

 

Le billet de Glop Lerouge : Un neurone, un peuple, une nationalité ! dans F-Haine text3005_0

9 juin 2011Glop Lerouge, Secrétaire de Section

 

Un neurone, un peuple, une nationalité !

11-06-08-doublenat_hd dans Humour

 

La France est en danger. Le chômage ? La pauvreté ?

La précarité ? Les bavures policières ? Frédéric Lefebvre ?

La casse des services publics ? Les ministres lubriques ?

L’inégalité sociale ? Le mal logement ? Non-non, le fléau

qui ravage les six coins de l’hexagone,

c’est la double nationalité.

Et voilà qu’UMP et FN sont à nouveau d’accord pour

réagir à la menace du cosmopolitisme galopant, surtout

s’il est un tantinet musulman. Le diagnostic de Mme Le Pen,

adressé aux députés, est sans appel :

« L’explosion du chiffre des binationaux pose aujourd’hui

des problèmes dont les Français sont de plus en plus conscients ».

Quoi, vous ne vous en étiez pas aperçus ? C’est vrai que les gens que je connais, moi, se préoccupent de leur travail,

ou de leur chômage, de la retraite qu’ils ne verront pas, des patrons qui les assomment, des hôpitaux qui ferment,

des crèches où il n’y a pas de place… Apparemment, on n’a pas les mêmes fréquentations. Et d’ailleurs, elle l’a vue où

« l’explosion du chiffre des binationaux », Madame ? C’est un beau mystère… Maintenant, on va poser une question

à un neurone : comment on fait, normalement, pour avoir deux nationalités ?

Mettons l’exemple d’un couple traditionnel : Ute von Karlmarx, allemande, et Jean-Jean Robespierre, bien de chez

nous. Leur enfant, Pierre Karlmarx- Robespierre naît à Aubervilliers. Il a quoi comme nationalité Pierrot ?

[Lire la suite]


Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy