• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 1 juin 2011

Gréve des mineurs de mai-juin 1941 : A « Calonne la Rouge », le mouvement ouvrier rend hommage à ses martyrs !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 juin 2011

Lu sur : http://Le blog de Jacques Tourtaux31 mai 2011

Calonne la Rouge :

Le mouvement ouvrier rend hommage à ses martyrs !

Une première à Calonne-Ricouart devenue, au fil d’une histoire marquée au sceau de la lutte des classes,

Calonne la Rouge !

L’Union locale CGT d’Auchel, la municipalité communiste et son maire André Delcourt,

les Amis d’Edward Gierek et les sections PCF du secteur ont, avec le soutien de l’association

Front solidaire, rendu un vibrant hommage aux héroïques grévistes de Mai-Juin 1941.

27887-ouvriers-1.jpg

Du 27 mai au 10 juin 1941, 100.000 mineurs du Nord-Pas-de-Calais

défièrent l’occupant nazi, le patronat des Mines et l’administration vichyste.

Une grève pour du pain, de l’huile du savon mais aussi pour exiger la fin

des brimades et des pressions exercées par des porions et ingénieurs des

Mines qui savourent alors leur revanche sur 1936.

Le rôle héroïque des « ménagères » qui défilent dans les cités ou bloquent

l’accès des puits aux rouffions. La place des travailleurs étrangers, Polonais,

Tchécoslovaques, Belges… qui donnent à ce mouvement un caractère de masse

et lui permet de s’inscrire dans la durée.

Le rôle incontournable du Parti communiste (PCF) clandestin qui, sous la houlette de militants, comme Auguste

Lecoeur ou Julien Hapiot, rompus à la lutte antifasciste en Espagne, impulse la grève avant d’en assurer la propagation

à l’ensemble du bassin. 

La répression impitoyable exercée par les nazis qui, en juillet, acheminèrent 244 Gueules noires vers le camp de

Sachsenhausen au nord de Berlin… 130 y périrent à l’instar de Simon Afanasjew et Paul Jendryka de Marles-les-Mines,

de Georges Delattre, Adrien Delobelle, Jules Pontier, François Salembier (Auchel) ou encore de Léon Lefebvre

(Saint-Pierre-les-Auchel) dont le martyr fut évoqué.

Cette grève revendicative, mais aussi patriotique, antifasciste et internationaliste fait assurément partie du patrimoine

ouvrier de l’Hexagone.

C’est au son de l’Internationale, poings levés pour certains, qu’après un dépôt de gerbes au pied du monument aux morts,

une partie de l’assistance gagna Bruay-la-Buissière, jadis en Artois. Au programme : une action revendicative orchestrée

par les communaux CGT du Pas-de-Calais aux portes d’une ancienne friche minière.

Ou tout l’art d’associer les luttes d’hier à celles d’aujourd’hui. Résistance toujours !

[Merci à l'association "Les amis d'Edward Gierek"]

http://www.politique-actu.com/osons/calonne-rouge-mouvement-ouvrier-rend-hommage-martyrs/272020/

 

+ d’infos sur la grève de 1941 :

La grève des mineurs du Nord-Pas-de-Calais sur : centriris.fr/

 

Publié dans HISTOIRE, Hommages | Pas de Commentaire »

France : 4 millions de personnes ne disposent pas de complémentaire santé

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 juin 2011

Source : Observatoire des inegalités31 mai 2011

Une couverture santé à deux vitesses

France : 4 millions de personnes ne disposent pas de complémentaire santé dans PRECARITE Sante_depenses_Frog_974_v1

 

Quatre millions de personnes ne disposent pas de complémentaire santé

en France malgré la mise en place de dispositifs pour pallier cette carence.

Une analyse de Pierre Volovitch de l’Observatoire des inégalités.

 

 

Avoir une « mutuelle » – plus précisément une assurance complémentaire santé – est devenu déterminant

pour bénéficier d’une bonne qualité de soins. Entre 1980 et 2008, le « reste à charge », la part des dépenses

de soins que doivent supporter les ménages (qu’ils le financent eux-mêmes ou grâce à la couverture apportée

par une complémentaire santé) est passé de 217 à 547 euros par personne et par an, une fois l’inflation déduite.

C’est ce qu’indiquent les résultats d’une étude réalisée par l’Institut de recherche et de documentation en économie

de la santé (Irdes) [1]. Au cours de la même période, la proportion de personnes couvertes par une complémentaire

santé a logiquement fortement augmenté, de 69 % à 94 % de la population de France métropolitaine. Cela signifie

tout de même que près de quatre millions de personnes restent sans complémentaire santé en France métropolitaine

en 2008.

Le premier motif de non-recours à une complémentaire évoqué par les enquêtés est le manque de moyens :

46 % souhaiteraient en bénéficier mais ne le peuvent pas pour des raisons financières. Parmi les ménages

les plus pauvres (moins de 870 euros par unité de consommation [2]), 12 % des personnes ne bénéficient pas d’une

complémentaire santé, contre seulement 3 % au sein des ménages les plus riches (1 997 euros et plus par UC).

[Lire la suite sur : inegalites.fr/]

 

Publié dans PRECARITE, SANTE | Pas de Commentaire »

Grèce : Mettre fin à l’asservissement par l’endettement

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 juin 2011

Lu sur : PCF Grésivaudan31 mai 2011

La solidarité internationale s’exprime à Athènes

pour mettre fin à l’asservissement par l’endettement

 

Grèce : Mettre fin à l'asservissement par l'endettement dans ECONOMIE Papandreou_Ubb27-057e8-2-9ec20

par Jérome Duval

C’est dans une salle bondée d’Athènes que la députée Sofia Sakorafa, récemment exclue

du parti socialiste au pouvoir PASOK pour avoir refusé de voter les mesures d’austérité,

introduit la conférence « Dette et austérité : du Sud global à l’Europe  ».

D’entrée, elle donne le ton en déplaçant la problématique de l’endettement au-delà des

frontières et du clivage Nord / Sud : La dette est liée à la question de classe.

En effet, l’enjeu de cette activité qui s’est déroulée du 6 au 8 mai 2011, un an, presque

jour pour jour, après le « sauvetage » de la Grèce par le Fonds monétaire international (FMI)

et la Commission européenne (C.E), est de tirer un enseignement des expériences du Sud

contre la dette illégitime qui affecte en premier lieu les classes pauvres et de mobiliser pour son annulation.

Il s’agit d’établir un lien entre le « Tiers-monde » et la périphérie de l’Europe en voie de « Tiers-mondialisation »

(Grèce, Irlande, Portugal…), d’apprendre des expériences en Amérique latine et d’ailleurs pour tenter de récupérer

une souveraineté dérobée aux citoyens et à l’État par leurs créanciers, d’établir des solidarités en Europe pour mieux

lutter contre une dette oppressante envers les plus pauvres, et enfin, d’impulser une commission d’audit en Grèce afin

de répudier la part illégitime de la dette qui n’a pas bénéficié à la population.

Au cours de ces 3 jours de conférence, se sont enchaînées les interventions souvent très radicales et, lorsque de la

salle le public prend la parole, on sent une rage incommensurable contre l’injustice persistante de la dette.

De ces débats ressort une volonté affirmée d’en finir avec l’oppression capitaliste. Il n’y a pas lieu ici de parler de

réformisme mais bien d’un changement radical débouchant sur une réelle justice sociale sans asservissement par

l’endettement. La restructuration de la dette ne changera pas le modèle d’exploitation qui se fait sur les épaules

des plus faibles, cela ne résoudra pas le problème mais l’amplifiera en prolongeant d’autant l’échéance des

remboursements.

Il faut une annulation et l’audit est l’outil nécessaire pour y parvenir. L’audit est le préalable indispensable pour

déterminer la part illégitime qui doit être déclarée irrecevable et nulle en droit. C’est un outil potentiellement très

puissant, capable d’apporter une réponse à la crise, pour peu que ses travaux soient menés de manière indépendante,

transparente et démocratique et que la commission soit à l’écoute des revendications portées par les citoyens

afin d’être au service de ceux-ci.


URL article original : http://www.cadtm.org/La-solidarite-internationale-s

 

Publié dans ECONOMIE, EUROPE, FMI "affameur des peuples", Grece | Pas de Commentaire »

« Front uni contre la vie chère » : Interview d’Eric Corbeaux

Posté par communistefeigniesunblogfr le 1 juin 2011

Lu sur : PCF Arras

FRONT UNI CONTRE LA VIE CHÈRE :

avant-gout-des-presidentielles-2012-au-pcf-nous-proposons-un-smic-a-1-600-euros-brut

INTERVIEW D’ÉRIC CORBEAUX

 

A la tête de la campagne «le front uni contre la vie chère»

Éric Corbeaux, du bureau national du PC.

Au programme pour 2012 :

augmenter les salaires, réduire les taxes sur l’essence,

pour «combattre le Front National et convaincre le PS».

 

C’est la galère pour pas mal de français. Vous n’êtes pas d’accord avec moi ?

Si, la vie est de plus en plus difficile pour les salariés et leurs familles.

Une majorité des Français souffre d’une baisse de niveau de vie.

Les dépenses dites incompressibles augmentent : les loyers + 25%, le beurre, le sucre, le lait, la farine, le café

ont augmenté de 10 à 15%. De plus en plus de personnes nous disent que manger de la viande ou même faire

trois repas par jour est un luxe. Cette baisse de pouvoir d’achat touche un autre secteur primordial : la santé.

12% des gens ne peuvent pas se payer une mutuelle et 34% des jeunes déclarent ne pas se soigner pour

des raisons financières.

Le PCF aurait THE solution miracle ?

La solution miracle je ne sais pas, en tout cas on a quelques idées. D’abord, il faut augmenter les salaires.

Nous proposons un SMIC à 1600€ brut, parce qu’en dessous de tels revenus il nous semble impossible de

payer un loyer, se nourrir correctement et accéder à la culture. Il faut aussi mettre en débat une hausse

générale des salaires. Parce qu’en France les ingénieurs aussi sont mal payés par rapport à ce qu’ils apportent

à l’entreprise. Avec un écart maximum de 1 à 20 entre les plus hauts et les plus bas revenus.

Ensuite il faut bloquer les prix du gaz, de l’électricité, des loyers et réduire les taxes sur l’essence.

Et enfin encadrer les marges faites par la grande distribution : les salaires n’augmentent presque pas,

ils sont souvent au niveau duSMIC, pourtant les prix augmentent et les dividendes versés aux actionnaires

sont pharaoniques. Avec en plus, des produits achetés aux producteurs à des prix de plus en plus bas.

Il faut rééquilibrer les choses.

Va falloir convaincre, parce que le SMIC à 1600€, pas sûr que ça plaise à tout le monde ?

On lance une grande pétition accessible en ligne et nous allons à la rencontre des gens dans les entreprises,

sur les marchés, les plages, dans les braderies… L’objectif c’est de remettre les 25 000 premières signatures

à Christine Lagarde le 3 juin si d’ici là elle n’est pas partie appliquer sa politique néo-libérale à l’échelle mondiale.

Nous avons interpellé les syndicats et certaines associations comme le Secours Catholique ou le Secours Populaire,

pour leur demander si, tout en gardant leur indépendance, ils voulaient s’investir dans cette campagne.

Le Front uni contre la vie chère s’inscrit dans la perspective de 2012. Il faut combattre le Front National et

la droite qui seront toujours les amis du grand patronat et convaincre le PS. Nous ne transigerons pas avec eux

sur trois points : la hausse des salaires, la défense du service public et l’environnement.

A nous de créer le rapport de force qui obligera les socialistes à accepter nos idées.

Logo-big  http://www.streetpress.com/sujet/4340-avant-gout-des-presidentielles-2012-au-pcf-nous-proposons-un-smic-a-1-600-euros-brut

 

Publié dans PCF, POLITIQUE, PRECARITE, Salaires | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy