Le PCF pour une campagne collective et un « accord global » du Front de Gauche pour les élections de 2012

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 mai 2011

Le PCF pour une campagne collective et un 26 mai 2011 - Sébastien Crépel

Le PCF pour une campagne 
collective

 

pcf_0 dans Parti de gauche

À huit jours de leur conférence nationale,

les communistes réaffirment leur choix

d’un « accord global » du Front de gauche

pour des candidats communs aux élections

de 2012.

 

La direction du PCF aura-t-elle une proposition d’« accord global » liant les partenaires du Front de gauche

pour la présidentielle et les législatives à soumettre au débat des communistes les 3 et 4 juin ?

C’est l’un des enjeux de la dernière ligne droite de la préparation de la conférence nationale du PCF, qui s’ouvre

dans huit jours. Une quarantaine de départements ont déjà réuni leurs adhérents, la majorité – la soixantaine de

départements restants – devant le faire dans les jours à venir. De la première moitié des procès-verbaux de

discussion, il ressort « une très grande adhésion à la stratégie du Front de gauche », assortie d’une

« grande exigence sur les conditions de l’accord politique à réaliser » pour réussir la campagne,

indique Pierre Laurent.

Exigence sur le contenu du programme partagé, où « la question de l’affrontement avec les marchés

financiers doit être première », de même que celles d’une autre répartition des richesses, ou encore celle d’une

autre Europe. « Nous sommes d’accord avec le Parti de gauche sur la proposition d’un salaire maximum, mais

il faut aller plus loin :

il faut mettre en avant la question des salaires en général, celle du secteur bancaire avec des nationalisations,

celles de la réforme fiscale, des nouveaux droits pour les travailleurs », énumère, entre autres axes forts, le

secrétaire national du PCF. La conférence nationale s’ouvrira d’ailleurs par un rassemblement contre la vie chère,

vendredi 3 juin, à Paris, devant le ministère des Finances, dans le cadre de la campagne des communistes

sur ce thème.

Exigence également sur le dispositif collectif de campagne à mettre en place, pour faire pièce à toute

tentative de personnalisation qui serait « vouée à l’échec » dans le cadre de la féroce compétition médiatique

à l’œuvre, estime Pierre Laurent.

[Lire la suite sur : humanite.fr/]

 

Lire également :

Présidentielles : Chassaigne pour un choix ouvert

Bon débat public entre Chassaigne et Gérin, hier à Paris

 

Publié dans Front de Gauche, Parti de gauche, PCF, POLITIQUE, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaire »

Plateau des Glières 2011 : Intervention de Jean-Pierre Dubois, président de la Ligue des droits de l’Homme

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 mai 2011

Source : Ligue des droits de l’Homme23 mai 2011

Plateau des Glières : Résistance, engagement, démocratie

 

Plateau des Glières 2011 : Intervention de Jean-Pierre Dubois, président de la Ligue des droits de l'Homme dans Democratie arton3601-71489 La LDH était présente les 14 et 15 mai au rassemblement du plateau des Glières,

haut lieu de la Résistance.

Intervention de Jean-Pierre Dubois, président de la LDH « Il y a un peu plus d’un

an, un homme est venu ici. Il avait déjà amené, trois ans plus tôt, sur ce plateau

des Glières, bien des micros et des caméras, pour transformer les morts en

bulletins de vote. Mais l’année dernière il a fait pire encore… »

Il y a un peu plus d’un an, un homme est venu ici. Il avait déjà amené, trois ans plus tôt, sur ce plateau des Glières,

bien des micros et des caméras, pour transformer les morts en bulletins de vote. Mais l’année dernière il a fait pire encore :

c’est à l’endroit précis où la barbarie nazie a massacré ceux des Glières qu’il a osé répéter, comme en 2009 à

la Chapelle-en-Vercors, ce discours insupportable sur l’« identité nationale », aux relents vichyssois. C’est ici même

qu’on l’a entendu prononcer des phrases telles que celle-ci : « un Français reconnaît d’instinct une pensée française »…

Et trois mois plus tard, à Grenoble, un autre discours ouvrit les yeux et les oreilles des plus inattentifs :

haro sur les Roms accusés de délits qu’ils n’avaient pas commis, haro sur les Gens du voyage, sur les Français naturalisés,

et bien entendu sur les immigrés et leurs descendants. Oui, c’est le président de la République française qui a,

en juillet 2010, accrédité le vieux mensonge lepéniste « immigration = insécurité ».

Alors, puisque nous, nous revenons aux Glières non pour récupérer, pour déformer, pour trahir la mémoire de la Résistance,

mais pour la faire vivre, souvenons-nous.

Rappelons-nous que sans le fichier anthropométrique des tsiganes et des Gens du voyage institué par une loi de 1912,

il aurait été infiniment plus difficile de les rafler dans les années 1940 et de les expédier dans les camps de la mort.

Car c’est en amont que se prépare ce qui rend possible, ensuite, l’innommable.

[Lire la suite sur : ldh-france.org/]

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans Democratie, France, HISTOIRE, Hommages, LIBERTES, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Projet de loi sur la Dépendance : La Fondation Copernic publie « Dépendance/perte d’atonomie, affaire privée ou Sécurité sociale ? »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 mai 2011

Lu sur : PCF Grésivaudan27 mai 2011

Perte d’autonomie – Documents

Le projet de loi sur la Dépendance va bientôt sortir, lourd de menaces. Il va une fois de plus renforcer les inégalités,

et abonder les caisses des assurances au détriment de la solidarité publique.

Projet de loi sur la Dépendance : La Fondation Copernic publie

Pour en comprendre tous les enjeux et pouvoir y résister, la Fondation Copernic vient

de sortir un nouvel ouvrage. Ce premier Cahier de la Fondation Copernic, d’un prix

volontairement modique (3 euros), veut aider à « remettre à l’endroit ce que le

libéralisme fait tourner à l’envers », une fois encore !

Dépendance-perte d’autonomie,

affaire privée

ou Sécurité sociale ?

Collection « Les Notes et Documents de la Fondation Copernic », mai 2011

Christiane Marty (coord.), Catherine Bloch-London, Jean-Luc Gibelin,

Gérard Gourguechon, Pierre Khalfa
 

   
Présentation 

Le président de la République a décidé de faire de la dépendance une priorité. On ne pourrait que s’en féliciter,

si, derrière des propos qui se veulent humanistes et généreux sur la nécessaire dignité des personnes âgées,

ne se profilaient des projets inquiétants.

Ils visent tous à remettre en cause les principes fondateurs de la Sécurité sociale basés sur la solidarité nationale.

Il s’agit de privatiser la prise en charge des personnes en perte d’autonomie en faisant appel aux assurances privées.

Cette « expérimentation » pourrait servir d’exemple pour être ensuite étendue à d’autres risques couverts

aujourd’hui par la Sécurité sociale.

Pourtant, d’autres solutions existent : étendre le champ d’intervention de la Sécurité sociale, financer les besoins

par une meilleure répartition des richesses produites.

Enjeu de société essentiel, la gestion de la perte d’autonomie soulève à la fois la question des solidarités et celle de

l’égalité entre les femmes et les hommes.

L’ouvrage est en librairie ou sur www.syllepse.net

 

arton193-15fef dans Politique nationalehttp://www.fondation-copernic.org/

 

Lire le manifeste « Exigences citoyennes sur la prise en charge de la perte d’autonomie » :

http://www.fondation-copernic.org/IMG/pdf/Exigences_citoyennes_d-pendance_def.pdf

 

Publié dans IDEES - DEBATS - PHILO, Politique nationale, SANTE, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

2012 approche : Guéant, encore et toujours dans le sillage du FN

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 mai 2011

           24 mai 2011

 

Communiqué du PCF

Claude Guéant,

l’anti-immigré obsessionnel de la place Beauvau

 

Libert___galit___xister dans Racisme - Xenophobie

 

Le ministre de l’Intérieur concentre ses feux sur l’immigration.

Celui-ci veut réduire l’immigration légale du travail de 20.000

personnes sur les 200.000 qui viennent chaque année travailler

en France. Pour Claude Guéant, la France « n’a pas besoin de

maçons, de serveurs de restaurants » étrangers. Cette basse

manœuvre xénophobe ne trompe personne. Elle est même

fondamentalement fausse.

 

La droite et le patronat font un mauvais procès aux travailleurs français qui selon eux « refusent les métiers difficiles »

et aux travailleurs immigrés qu’ils accusent de tous les maux dont souffrent la société française.

Claude Guéant, anti-immigré obsessionnel de la place Beauvau, s’enfonce chaque jour un peu plus dans ses déclarations.

En plus de jouer la concurrence avec le parti raciste de la riche héritière Marine Le Pen, il veut aussi obliger les travailleurs

à accepter tous les travaux, fussent-ils payés au lance-pierre. Un bel exemple de cynisme.

Publié dans Politique nationale, Racisme - Xenophobie, Sans Papiers - Immigration | Pas de Commentaire »

Les Charbonnages s’acharnent contre les grévistes de 1948

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mai 2011

Les Charbonnages s’acharnent contre les grévistes de 1948   dans HISTOIRE logo-huma 23 mai 2011

Les Charbonnages s’acharnent contre les grévistes de 1948

Par Tiennot Grumbach, avocat.

charbon dans Justice

C’est Norbert Gilmez, un retraité toujours militant ayant participé

à la grève des mineurs de 1948 qui nous a prévenus, le 17 mai.

Les Charbonnages de France « élèvent » le contentieux devant

la chambre sociale de la Cour de cassation. L’arrêt rendu sur le

fond par la cour d’appel de Versailles, le 10 mars dernier,

est frappé d’un pourvoi. 
Il avait apporté aux survivants et à leurs « ayants droit » une réparation morale.

Si elle ne compensait pas l’intégralité des préjudices subis, elle marquait l’espérance qu’enfin soient

reconnus les droits et la dignité 
de ceux des mineurs qui avaient été licenciés en raison de la grève.

Les services de la Halde avaient considéré l’existence d’une discrimination. Ils avaient recommandé une

médiation. Les parties l’avaient acceptée. Les Charbonnages de France ont fait traîner la procédure.

Ils semblaient jouer la montre jusqu’à l’échéance prévue pour la liquidation amiable, déjà programmée

par le gouvernement. Un protocole d’échec de la médiation a donc été régularisé. On le comprend mieux

aujourd’hui, ce n’était pas tant le montant des dommages et intérêts qui était en jeu, que la portée

symbolique du litige. Le pourvoi qui vient d’être régularisé le donne à voir. Après tant d’années, ne pas

avoir accepté que l’arrêt rendu par les magistrats d’appel mette un terme à cette saga qui 
a marqué

l’histoire de toute la région du Nord fait sens. J’enrage !

Pourtant, la ministre des Finances, brillante avocate de droit des sociétés, a su régler, en un temps record,

les affaires d’un ancien ministre et hommes d’affaires. C’était à ses yeux un mode banal de règlement du

litige en harmonie avec les pratiques habituelles des dirigeants du monde de la banque, des assurances et


des affaires. Il n’est donc nul besoin de la taxer de malhonnêteté personnelle. C’est plus grave.

Nos ministres agissent en parfaite cohérence avec la déontologie du droit et du secret des affaires. Quant à

nous, nous privilégions le débat public, chaque fois que faire se peut. « Ces gens-là, Monsieur », ne croient

pas que la justice ait à se mêler de leur commerce. Ils entendent être garantis contre toute forme

d’indiscrétion qui pourrait mettre en cause l’idée qu’ils se font de la liberté du commerce et de l’industrie.

Rien donc que de plus ordinaire que de régler dans une même période des centaines de millions d’euros à

Tapie et de se refuser au règlement d’une condamnation judiciaire à hauteur de 520 000 euros, à répartir

entre 17 familles. Une telle condamnation leur semble insupportable comme si elle venait légitimer les

luttes 
du mouvement syndical. Qui peut croire que les Charbonnages 
de France, qui n’ont plus la moindre

existence industrielle, aient pu prendre une telle décision sans le feu vert 
du pouvoir politique et de leur

ministre de tutelle ? Quelle que soit la valeur de la cause des mineurs et de leurs familles, les tenants du

pouvoir actuel ne veulent pas que ce regard 
de justice, porté sur ce passé 
de luttes, éclaire notre présent.

Sur le même sujet :

Grève de 1948 : Charbons gagnants

 

Publié dans HISTOIRE, Justice, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Le billet de Glop Lerouge : Injustice sociale et intégration : l’échec scolaire de Claude Guéant

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 mai 2011

 

Le billet de Glop Lerouge : Injustice sociale et intégration : l'échec scolaire de Claude Guéant dans Humour text3005_0

25 mai 2011Glop Lerouge, Secrétaire de Section

 

Injustice sociale et intégration :

                           l’échec scolaire de Claude Guéant

 

ascsocial_hd dans POLITIQUE

Avant le début de l’épidémie, on ne pigeait rien

à ce que racontaient les ministres et, de toute façon,

il valait mieux être sourd. C’est vrai que des fois,

ils « pensaient à voix haute », et ça foutait pas mal

les jetons. Mais maintenant, ils ont tous chopé un truc

aux cordes vocales, et ce n’est pas joli-joli : « ils disent

tout haut ce que les français pensent tout bas ».Du coup,

Wauquiez humilie les pauvres gens qui touchent le RSA,

Guéant insulte les travailleurs immigrés… et c’est les

Français qui sont censés penser ça tout bas. Apparemment,

ces Messieurs les Ministres ne se demandent pas pourquoi

ces français-là ne disent pas ces machins « tout haut ».

C’est vrai que la réponse est connue : sans compter le risque

de se prendre quelques coups de tatane bien mérités,

les gens ne sont pas très fiers de céder à de tels préjugés,

et même bien bourrés au troquet du coin, ils hésitent à débiter des insanités pareilles, nom d’une faucille !

Aujourd’hui, ce que le pochtron moyen a honte de dire, un ministre de la République vient le claironner aux quatre vents…

Plus les français pensent bas, plus les ministres UMP blaguent haut : faudra s’habituer aux cloaques.

Ceci dit, se sentant débordé par Wauquiez, Guéant a décidé d’appuyer sur le champignon. Voici sa dernière vérité courageuse :

« Contrairement à ce qu’on dit, l’intégration ne va pas si bien que ça :… les deux tiers des échecs scolaires, c’est l’échec

d’enfants d’immigrés ». Au nom de la Section, je voudrais condamner fermement l’attaque injuste et blessante dirigée contre

Jean Sarkozy et Christian Estrosi qui, malgré un cursus scolaire certes chaotique et leurs origines étrangères, se sont intégrés

parfaitement à l’UMP. La Section leur exprime toute sa solidarité.

Sinon, mine de rien, le camarade Guéant dispose de statistiques qui lui permettent de dire que pour « deux tiers » des

« échecs scolaires », il s’agit d’« enfants d’immigrés ». J’aimerais bien les voir les fichiers sur lesquels il se fonde, et je me

demande pourquoi c’est le Ministère de l’intérieur qui s’en charge : ils n’ont quand même pas demandé aux perdreaux

d’enquêter dans les maternelles !(…)

[Lire la suite sur : pcf.fr/]

 

Publié dans Humour, POLITIQUE, Racisme - Xenophobie, Sans Papiers - Immigration | Pas de Commentaire »

Thierry Breton, l’ex-PDG de France Télécom impose ses méthodes de « cost-killer » chez Atos Origin

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 mai 2011

Lu sur : Actuchomage - 25 mai 2011

Thierry Breton, cost-killer et chantre du néo-management

 

Après France Télécom, l’ex-ministre a importé ses méthodes chez Atos Origin. Premiers dégâts.

Thierry Breton, l'ex-PDG de France Télécom impose ses méthodes de L’ex-PDG de France Télécom, ex-ministre de l’Économie sous Jacques Chirac et ancien patron de Bull et Thomson, prend la tête en 2008 d’une société discrète, Atos Origin, 50.000 employés. Deuxième société de service en ingénierie informatique (SSII) française, il veut en faire le leader européen du service informatique.

Son atout : le «cost killing» (réduction drastique des coûts). Pour ce faire, Thierry Breton a une technique qui tient en trois lettres : le TOP, pour «Total Operational Performance». C’est ce programme que l’ancien professeur de mathématiques met en place partout où il passe : chez Thomson, chez France Télécom et, depuis novembre 2008, chez Atos Origin. 

[Lire la suite sur : actuchomage.org/]

 

Publié dans SOCIAL, Souffrance au travail | Pas de Commentaire »

Confédération paysanne : Appel à un rassemblement pour la défense des droits syndicaux des paysans

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 mai 2011

Source : Confédération Paysanne

URL de l’article : http://www.confederationpaysanne.fr/proces-lactalis-confederation-paysanne-tou-te_1-actu_1817.php

Procès Lactalis / Confédération paysanne :

Tou-te-s à St-Etienne le mercredi 1er juin !

Confédération paysanne : Appel à un rassemblement pour la défense des droits syndicaux des paysans dans Agriculture andrezieux_une_T2Alors qu’il est sur le point de devenir le premier groupe laitier mondial,

le groupe Lactalis colle un procès à des paysans qui exigent juste de vivre

de leur métier !!! Tous à St Etienne pour clamer haut et fort à Lactalis :

qu’ils n’ont pas à s’attaquer à un individu à titre personnel ; 

que la concentration laitière condamne les paysans des pays du Nord

comme du Sud,

les salariés des usines restructurées et les citoyens-consom’acteurs ;

qu’il est honteux de réclamer 14 000 € à des paysans qui ne vivent pas de leur métier,

alors que leur PDG, Emmanuel Besnier, est à la tête d’une fortune personnelle de 2,5 milliards d’ euros,

et a gagné 300 millions d’ euros rien qu’en 2010, grâce à une « matière première » bon marché !

plus d’infos

 

Voir également l’article du Progrès : Assignée en justice, la Confédération paysanne fera tribune publique

 

Publié dans Agriculture, Justice, Luttes, Syndicats | Pas de Commentaire »

2000 radiations par mois, ça carbure au Pôle emploi

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 mai 2011

2000 radiations par mois, ça carbure au Pôle emploi dans Chomage humanitefr le 23 Mai 2011

Source illustration : PCF Grésivaudan

pole+emploi dans ECONOMIE

Il y a une « baisse continue du nombre de demandeurs d’emploi » explique

Christian Charpy, directeur général de Pôle emploi au quotidien Les Echos.

Précisant sans complexe un peu plus loin radier des listes environ 2000

personnes par mois.

Elle est belle la baisse du chômage. En cause, l’offre raisonnable d’emploi, (ORE),

une loi qui a bientôt 3 ans, et qui demande à Pôle emploi de radier de ses listes

les chômeurs qui ont refusé deux offres d’emploi « raisonnables ». C’est-à-dire qui

n’acceptent pas des boulots moins bien payés (85% de l’emploi précédent au bout

de 6 mois de chômage), à moins de 30 km de son domicile et plus ou moins dans

ses compétences. Autre motif de radiation, le refus d’une formation ou

l’impossibilité de prouver « l’accomplissement d’actes positifs et répétés en vue de retrouver un emploi ».

Ce même jour, l’Unedic annonce une baisse d’environ 140000 demandeurs d’emploi cette année.

Pour une bonne partie, on voit déjà qu’ils ne s’en sortiront pas par le haut.

Sur le même thème :

La feuille de déroute de Pôle emploi
Pôle emploi précarise à tout-va

 

Publié dans Chomage, ECONOMIE, Emplois, Politique nationale, SOCIAL | Pas de Commentaire »

La dépense publique : facteur de justice et de croissance

Posté par communistefeigniesunblogfr le 24 mai 2011

Source : Site national du PCF – 17 mai 2011

Auteur :  Gérard Streiff

 

service_publicPCF350 dans POLITIQUE

Pour sortir de la crise, plutôt que de chercher à sécuriser

les marchés financiers, il faut créer les conditions d’une

expansion inédite des services publics en France et en Europe.

La volonté de la droite de constitutionna­liser la baisse des

dépenses publiques au nom des exigences des marchés montre

qu’il ne s’agit pas, pour elle, d’une orien­tation conjoncturelle,

elle relève d’un choix de société. Elle vise à structurer sur le long

terme le vivre ensemble des Fran­çais. Aussi, la réponse doit être

à la hau­teur du défi lancé et portée par d’autres valeurs.

Derrière ce projet visant à ériger l’équili­bre budgétaire en principe constitutionnel, il y a en fait l’idée que

les dépenses publi­ques seraient excessives. Il y aurait trop de fonctionnaires, trop de services publics,

trop de soins… S’y ajoute l’affirmation qu’il est impossible d’obtenir ce retour à l’équilibre en augmentant

les prélève­ments sur les entreprises et le capital, au risque prétendument de compromettre notre

compétitivité. En vérité, la démarche est guidée par une préoccupation : réduire la dépense publique afin

d’accroître les prélèvements de la finance, ouvrir aux intérêts privés de nouveaux secteurs

(les retraites, la santé…). Après la crise de 2007-2009, et en raison de celle de l’euro, les équipes

dirigeantes européennes veu­lent restaurer la rentabilité des capitaux, relancer les marchés financiers et,

à cette fin, garder la capacité de la monnaie euro­péenne à attirer des investisseurs.

Cette orientation ne peut que conduire à de nouveaux désastres. 

[Lire la suite sur : pcf.fr/]

 

Publié dans PCF, POLITIQUE, Politique nationale, SERVICES PUBLICS | Pas de Commentaire »

12345...9
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy