• Accueil
  • > Archives pour le Dimanche 29 mai 2011

Venezuela : Interview de Aloha Núñez, vice-ministre vénézuélienne pour les peuples indigénes

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mai 2011

Lu sur : Venezuela : Interview de Aloha Núñez, vice-ministre vénézuélienne pour les peuples indigénes dans Amerique latine dazibaoueb_logo_700

publié par roland (webmaster) – 29 mai 2011

 

Venezuela : 

“Avant la révolution, les indigènes n’étaient même pas

reconnus comme faisant partie de la société »

Source : La revolución vive

Interview par Brasil de Fato de la vice-ministre vénézuélienne pour les peuples indigènes Aloha Núñez

 

4442499399d0386cd76aojwb dans Peuples indigenesDe passage au Brésil où elle assistait a une réunion de l’Organisation

du Traité de Coopération Amazonienne (OTCA), la vice-ministre du

Pouvoir Populaire pour les Peuples Indigènes du Venezuela,

Aloha Nuñez (photo) a conversé avec « Brasil de Fato ».

La vice-ministre Aloha Núñez, 27 ans, est une indigène Wayuu

(état du Zulia).

Par : Vinicius Mansur de Brasília (DF)

 

Q/ A combien s’élève la population indigène au Venezuela ?

R/ Selon le recensement effectué en 2001, nous sommes entre 2 et 3 pour cent de la population, c’est à dire un peu

plus de 500 mille indigènes. Mais ces chiffres ne correspondent pas à la réalité car ce recensement ne parvient pas

à rendre compte de toutes les communautés. Le fait est qu’il n’était pas facile de s’avouer indigène ; c’étaient les

débuts de la révolution et avant celle-ci, pas question de droit ni de reconnaissance pour les peuples indigènes.

Dire que l’on était indigène provoquait le rejet. Aujourd’hui les choses sont différentes.

Il existe une Loi Organique pour les Peuples Originaires. Nous avons des droits. En 2001, le recensement faisait état

de l’existence de 36 peuples indigènes . A présent, 44 ont été reconnus ainsi que 2800 communautés indigènes

contre 2400 à l’époque.

Q/ Il y a-t-il un mouvement indigène organisé au Venezuela ?

R/ Oui, il existe plusieurs organisations indigènes tant au niveau régional que national. Chaque peuple ou tout du

moins chaque région compte avec des organisations représentant leur état respectif. Au niveau national,

nous comptons sur des organisations comme le Conseil National Indigène du Venezuela,

le Front Indigène Waike’puru ou la Confédération Bolivarienne Indigène du Venezuela.

Q/ Comment décrire la relation de ces mouvement avec la révolution bolivarienne ?

R/ La lutte des peuples indigènes a commencé il y a très longtemps. C’est à travers notre mobilisation sur tout le

continent américain, quand commença la lutte pour les droits des peuples originaires à l’ONU,

quand la convention 169 de l’Organisation Internationale du Travail fut obtenue, que les organisations indigènes

acquirent une certaine visibilité. Ensuite vint la révolution. Avant d’être élu à la présidence, le commandant Chavez

s’était engagé auprès des peuples originaires afin de faire tout ce qui était possible afin d’arriver au règlement

de la dette historique accumulée. L’ouverture du président vis-à-vis des communautés indigènes date des débuts

de la révolution. Elle se manifesta à travers cet engagement et ensuite, dès son arrivée au pouvoir,

quand il convoqua l’assemblée constituante et y impliqua la population indigène.

[Lire la suite sur : dazibaoueb.fr/]

 

Publié dans Amerique latine, Peuples indigenes, Venezuela | Pas de Commentaire »

Barcelone : « la place est au peuple ! »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mai 2011

Source : Primitivi - 29 mai 2011

Paco Ibanez pour les Indignés de Barcelona

Les indignés plus fort que le Barça !


Ce soir dimanche, Paco est venu jouer pour les indignés de Barcelona qui occupent la plaza catalunya depuis 15 jours. Avant hier, malgré la victoire du Barça en coupe des champions, les manifestants n’ont pu être délogés par la police !! Vous pouvez vivre en direct ce truc fou qui est en train de se passer en Espagne ici : http://giss.tv:8000/acampadacat.ogg des vidéos des brutalités policières ici : http://barcelona.indymedia.org/news…


photo : Eric Alvarez creative commons récup sur indy barcelona

Barcelone :

Depuis 2 semaines, le campement des indigné-e-s occupe la Plaça Catalunya dans le centre de Barcelona.

Au début, avec un discours très citoyen genre « indignez-vous », la dynamique collective basée sur la démocratie directe (les réus générales de parfois 5 ou 6000 personnes prennent les décisions au consensus -40), l’autogestion de l’espace (avec des dizaines de tentes bibliothèque, garderie, salle de classe, cuisine, hacklab, jardin potager, clinique, et un sans fin d’autres initiatives) et l’autonomie a peu à peu donné un caractère profondément révolutionnaire (? !) à cette révolte…

Tous les secteurs en lutte, santé, logement, féministes, éducation, etc. se regroupent ainsi dans la 40aine de commissions thématiques (rassemblant entre 10 et 150 personnes). C’est un peu compliqué à raconter en deux mots mais en gros des milliers de personnes de tous horizons, générations et manières de voir le monde, partageant un même malaise et une même rage se sont rencontrées et à tâtons ont construit ensemble l’espace autonome le plus immense, hétérogène et enthousiasmant que j’ai jamais vu. Et le pouvoir tremble un peu…

Ce matin la police est venue pour « nettoyer » la place en vue du match de football de demain (ici le Barça c’est une véritable religion).

A 7h, les centaines de personnes qui dormaient sur place se sont ainsi vu encerclées par la police, pendant que les services municipaux détruisaient toutes les structures et remplissaient leurs camions de nos affaires.

Rapidement ont commencé à se rassembler des centaines de personnes solidaires et le nombre n’a fait qu’augmenter pour arriver à peut-être 10000 autour de 13h.

[Lire la suite sur : primitivi.org/]

Voir également :

sur primitivi.org/121 blessés sur l’acampada (vidéo et photos)

 

Paco Ibanez : La poésie est une arme : http://www.dailymotion.com/video/x4qngi_paco-ibanez-la-poesia-es-un-arma_music

Fils d’un sympathisant anarchiste espagnol qui fut interné avec d’autres républicains dans le camp d’Argelès par les autorités de Vichy, Paco Ibanez émigre en France avec sa famille en 1948 après la deuxième guerre mondiale. Comme Leny Escudéro et Serge Utgé-Royo commence alors un véritable exil.

Paco Ibanez commence sa carrière de compositeur dans les années 50 en accompagnant la chanteuse Carmela (surnommée la Piaf espagnole) dans les cabarets parisiens, en mettant en musique des textes de Frédérico Garcia Lorca, Antonio Machado et Pablo Néruda.  (Source : artaba sur dailymotion)

Publié dans Espagne, INFOS | 1 Commentaire »

Manuel Zelaya de retour au Honduras après deux ans d’exil forcé

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mai 2011

 

Manuel Zelaya de retour au Honduras après deux ans d'exil forcé dans Amerique latine post-3-1306640429

Deux ans après le coup d’État,

Manuel Zelaya est rentré au Honduras

où l’attendaient des dizaines de milliers de partisans.

Vidéo :_Manuel Zelaya de retour au Honduras

 

« Oui nous avons pu !!! »

crie le peuple hondurien

 

Source : La Révolucion VIVE – 28 mai 2011

Auteur : Thierry Deronne

Creative Commons License

IMG_SECC_225x150_58536934 dans Honduras

Un coup de tonnerre vient de trouer le silence sépulcral des médias européens

et des médias privés honduriens qui avaient tenté de justifier le coup d’état

et qui avaient critiqué l’appui de Lula au président Zelaya.

Celui-ci vient en effet de vaincre tous les obstacles pour rentrer dans son

pays, le Honduras, un des plus pauvres du continent.

 

Ce retour n’est dû qu’à la force croissante des latino-américains, aux syndicats, aux mouvements paysans,

indigènes et aux organisations populaires progressistes du Honduras, au travail constant des médiateurs du

Venezuela, de la Colombie, du Brésil, du Nicaragua…

Les États-Unis avaient cru que le coup porté à l’unité de l’ALBA en organisant il y a deux ans ce coup d’État avec

leurs élèves locaux de la School of Americas, puis en finançant la dictature et ses mercenaires, pourrait durer

et servir de tête de pont pour reconquérir leur influence perdue en Amérique Latine. Mais ni le black-out médiatique,

ni les assassinats sélectifs, ni la terreur généralisée, n’ont pu empêcher l’effort conjugué de la résistance

hondurienne et des gouvernements latino-américains.

[Lire la suite sur : larevolucionvive.org.ve/]

 

Publié dans Amerique latine, Honduras, INFOS | Pas de Commentaire »

Présidentielles : Quel choix pour les communistes ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mai 2011

Présidentielles : Quel choix pour les communistes ? dans Democratie humanite le 26 Mai 2011

Présidentielles 

chassaigne_4 dans PCF

Chassaigne pour un choix ouvert

 

Mardi, le député PCF, candidat à l’investiture présidentielle du Front de gauche,

a souhaité que plusieurs noms soient soumis au vote des communistes par

la conférence.

André Chassaigne est toujours candidat pour représenter le Front de gauche à l’élection

présidentielle afin, dit-il, de porter une « démarche politique différente, plus en accord

avec la conception que se font les communistes  du Front de gauche » qu’avec celle de

Jean-Luc Mélenchon. Une démarche faite de liens tissés sur le terrain et de

coélaboration citoyenne du programme à mettre en œuvre.

Le député communiste du Puy-de-Dôme l’a réaffirmé au cours d’un débat avec une cinquantaine de participants,

 mardi soir, à Paris, face à André Gerin, député du Rhône, lui-même également candidat, mais dans le cadre

d’une candidature autonome du PCF.

André Chassaigne a également confirmé son intention, affichée depuis le début, de respecter la décision qui sortira

de la conférence nationale du PCF, au nom de l’unité de son parti et de la réussite de la campagne du Front de gauche.

Mais, pour lui, cela ne doit pas aboutir à une désignation par défaut d’un « candidat naturel autoproclamé »,

excluant d’emblée la possibilité qu’un communiste puisse porter les couleurs du Front de gauche à cette élection.

Rappelant le succès avec lequel il a mené la liste de rassemblement aux régionales de mars 2010 en Auvergne,

le député communiste estime que « rien n’empêche que la conférence laisse le choix aux communistes entre plusieurs

noms sur le bulletin de vote, pour que le choix s’effectue dans la plus totale transparence. C’est la condition pour que les

communistes se mobilisent pour faire campagne en faveur des candidats retenus à la présidentielle et aux législatives »,

indique André Chassaigne, qui se fait le relais des « inquiétudes » et de « l’insatisfaction » quant aux conditions de

préparation de la conférence nationale et au mode de désignation du candidat. Dans la salle, on salue l’initiative :

« Si son nom est sur le bulletin, ça veut dire qu’André va au bout. Ce serait une bonne nouvelle, car cela changerait la donne. »

De son côté, André Gerin a réaffirmé son opposition à une démarche du Front de gauche qui se limite à ses yeux à

« un rassemblement avec ou à côté du Parti socialiste ». Pour lui, désigner Jean-Luc Mélenchon reviendrait à investir

un « dirigeant socialiste ». André Gerin compte donc porter sa candidature « jusqu’au bout », c’est-à-dire jusqu’au vote

des communistes, les 16, 17 et 18 juin. Sans présager de sa décision de se maintenir ou non si la conférence faisait figurer

le nom d’André Chassaigne sur le bulletin de vote soumis aux communistes : « Ce serait un élément à prendre en compte. »

S. C.

Image de prévisualisation YouTube

À lire également sur PCF Arras :

En route vers la présidentielle 2012 : les communistes du Pas-de-Calais ont tenu leur assemblée départementale


Publié dans Democratie, PCF, POLITIQUE, Presidentielle 2012 | Pas de Commentaire »

Gaz de mine : Communiqué du PCF – Fédération du Nord

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 mai 2011

Source : PCF NordFabien Roussel - Secrétaire Départemental du PCF

Gaz de mine

Les richesses du bassin minier vendus à une poignée d’actionnaires

COMMUNIQUE DU PARTI COMMUNISTE FRANÇAIS – FÉDÉRATION DU NORD

LE GAZ DE MINE : Les richesses du bassin minier vendus à une poignée d’actionnaires

Le sous-sol du Bassin minier appartient à la Nation ! Son exploitation ne peut se faire

au bénéfice des grandes familles de milliardaires, dont Albert FRERE, le célèbre

milliardaire Belge, ami intime du Président de la République et actionnaire principal

de la société australienne EGL qui détient 100% de GAZONOR.

 

Dans un communiqué du 24 février 2011, le Parti Communiste Français dénonçait la hausse du prix du gaz alors

que notre région regorge d’un gaz naturel dont devraient bénéficier les familles de notre région. Des dizaines de

milliers de mineurs, qui ont parfois laissé leur vie dans ces galeries, et les Charbonnages de France, entreprise

publique, ont laissé un réseau interminable de galeries minières dans le sous-sol du Nord Pas de Calais. C’est ce

réseau de galeries qui rend possible l’extraction du gaz de mine qui n’a rien à voir avec le gaz de schiste.

Au lieu de rester dans le giron public, Jean Louis BORLOO, ministre en 2008, avec l’aval du gouvernement, a

vendu à une entreprise australienne, European Gas Limited (EGL) l’exploitation de notre sous-sol pour enrichir

les actionnaires de cette multinationale dont le plus connu est Albert FRERE.

L’exploitation du Gaz de Mine doit d’abord bénéficier aux populations. Notre région souffre plus que d’autres !

Ses richesses doivent au moins lui revenir au lieu d’enrichir de puissants milliardaires.

Le Parti Communiste Français mettra tout en œuvre pour dénoncer ce nouveau scandale de la Présidence de

Nicolas SARKOZY qui a vendu notre bassin minier à Albert FRERE, un de ses amis intimes, membre du club du

Fouquet’s.

Avec ses élus, le Parti Communiste demande que les richesses du Bassin minier reviennent d’abord aux familles

de ce territoire qui a tant donné par le passé.


Publié dans PCF, POLITIQUE, Politique nationale | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy