• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 14 mai 2011

Non à la dictature des rapaces de la finance !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 mai 2011

 

Un coup de force ?

 

Non à la dictature des rapaces de la finance ! dans Democratie

par Patrick Le Hyaric 

 

Au prétexte de réduire les déficits publics se prépare un véritable coup de force.

Personne ne souhaite que le budget national, celui de la sécurité sociale, de sa région ou de sa commune soit en déficit. Personne ne se satisfait d’un endettement insupportable. Encore faudrait-il s’expliquer exactement sur les causes de ces déficits et dettes. Sont-elles dues à des dépenses sociales et publiques excessives ? Certainement pas ! Année après année, celles-ci reculent. La cause des déficits n’est pas un excès de dépenses pour le bien commun et la solidarité, mais un manque de recettes. Et ce manque de recettes est le résultat des cadeaux fiscaux et sociaux offerts aux plus fortunés, aux détenteurs de capitaux et aux grandes entreprises.

Quelques exemples édifiants : de la taxe professionnelle (8,9 milliards en 2010, 7,5 milliards prévus en 2011), aux multiples dérogations de l’impôt sur les sociétés (le régime des sociétés (sociétés mères, filiales),  34,9 milliards en 2009 ; le régime de l’intégration fiscale pour les groupes, 19,5 milliards  en 2008 ; la taxation au taux réduit des plus-values à long terme provenant de cessions de titres de participation, évalué à 6 milliards  en 2009 ;  jusqu’au bouclier fiscal (458 millions  en 2008, 679 millions en 2009, près de 700 millions en 2010) et la réduction de l’ISF. La liste est longue des cadeaux faits au capital (le Conseil des prélèvements obligatoires estime un manque à gagner de 172 milliards d’euros en 2010 pour les finances publiques au titre des exonérations de charge fiscales et sociales). A cela il faut ajouter les réductions des cotisations sociales des grandes entreprises comme les exemptions en matière d’épargne salariale (participation et intéressement principalement), dont le coût pour l’ensemble des finances sociales est chiffré à 9 milliards d’euros. Ou encore l’exemption de la contribution des employeurs à la prévoyance (4,5 milliards), qui se cumule avec d’autres avantages fiscaux et sociaux pour un coût total de 7,5 milliards.

Lire la suite

Publié dans Democratie, ECONOMIE, POLITIQUE, Politique fiscale, Politique nationale, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Appel pour la reconnaissance d’un État palestinien

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 mai 2011

 

L’État palestinien, c’est maintenant !

 

Appel pour la reconnaissance d'un État palestinien dans GAZA - PALESTINE affiche_paix_en_Palestine

Le Proche-Orient est à la croisée des chemins. La poursuite de la colonisation

israélienne de la Palestine a conduit les négociations de paix dans l’impasse.

Le désespoir risque de provoquer l’éclatement d’une troisième Intifada.

A l’heure où les peuples arabes reprennent en mains leur destin,

seule une reconnaissance généralisée de l’État de Palestine dans les frontières

d’avant la guerre de 1967, avec Jérusalem-Est pour capitale, peut ouvrir une

perspective nouvelle.

Or, le 24 septembre 2010, le président Barack Obama a proposé à l’Assemblée

générale des Nations unies de « revenir l’année prochaine avec un accord qui

amènera un nouvel État membre aux Nations unies, un État palestinien

indépendant et souverain, qui vive en paix avec Israël ». Depuis, la plupart

des États latino-américains ont reconnu cet État de Palestine.

Le 21 avril, le président de la République Nicolas Sarkozy a fait part au président

palestinien Mahmoud Abbas de son « soutien très clair aux efforts visant la création 

d’un État palestinien ». Et le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé estime que la reconnaissance de l’État palestinien

est « une hypothèse qu’il faut avoir en tête », mais qu’ « il faut le faire avec l’Union européenne ». Laquelle s’est

engagée, le 13 décembre dernier, à en faire autant « le moment venu ». Ce moment est venu.

Le président Mahmoud Abbas a entamé une tournée afin d’obtenir la reconnaissance de l’État de Palestine.

En Israël même, des personnalités pour la plupart issues du Mossad, du Shin Bet, de l’armée et du monde des affaires

ont rendu publique une « Initiative de paix israélienne » en faveur de  la création d’un État palestinien à côté de celui d’Israël.

Cette initiative a été suivie d’une pétition dans le même sens signée par une soixantaine de personnalités

dont dix-sept lauréats du Prix d’Israël, une des plus hautes distinctions en matière d’art, de sciences, de lettres,

des universitaires comme Zeev Sternhell et Yirmiyahu Yovel, la fondatrice du parti Meretz Shulamit Aloni.

Les signataires rappellent la résolution 181 de l’Assemblée générale de l’ONU du 29 novembre 1947, qui stipulait 

« la création d’un État juif et d’un État arabe indépendants », et reprennent plusieurs phrases de la Déclaration

d’indépendance d’Israël du 14 mai 1948. Et ils ajoutent : « Nous avons regardé autour de nous, constaté ce qui se passe

dans les pays voisins et nous nous sommes dit qu’il est temps pour les Israéliens de faire entendre leur voix. »

Lire la suite et signez la pétition par le lien suivant

 

UE, ONU : les conditions sont réunies pour la reconnaissance de l’État palestinien (Vidéo)

Image de prévisualisation YouTube

 

Publié dans GAZA - PALESTINE, PETITION | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy