Le Front national ou l’imposture sociale

Posté par communistefeigniesunblogfr le 4 mai 2011

 

La CGT vient de diffuser à l’intention de ses organisations et de ses militants

un argumentaire de 11 pages contre les thèses du FRONT NATIONAL

Il s’agit pour le syndicat de démontrer que le discours de la fille Le Pen n’est qu’un leurre destiné

à tromper les salariés.

Ses propositions « sociales  » ne sont en réalité que des tromperies qui ne visent qu’à renforcer encore

plus l’arbitraire, à diviser les travailleurs , à renforcer l ’autoritarisme dans les entreprises et à casser

notre système de protection sociale …

La nouvelle chef du FN prétend défendre les pauvres mais elle vote contre les subventions au Secours

populaire et les associations de chômeurs dans le Nord-Pas-de-Calais ; elle prétend défendre les travailleurs

mais  elle propose l’exonération des cotisations sociales de Total Dunkerque quand ce groupe a distribué 34 milliards d’euros de

dividendes depuis 2006.

Augmenter les cadences, allonger les horaires, remettre en cause le repos hebdomadaire ou les congés payés, repousser l’âge

du départ en retraite, peser sur les salaires ou charger les immigrés de tous les maux pour mieux diviser la classe ouvrière,

attiser les rancœurs 
et les frustrations pour les transformer en racisme 
et en xénophobie. Voilà le camp de Marine Le Pen,


le camp de ceux qui ont de l’argent et de ceux qui payent l’impôt sur les grandes fortunes comme la famille Le Pen.

La société à laquelle le FN rêve est une société glacée. Ses amis sont au pouvoir en Hongrie et que se passe-t-il pour les Hongrois ?

Non seulement ils perdent des emplois, mais ils perdent aussi le droit de protester, de s’informer,de penser, de parler…

Que se passe-t-il au Pays-Bas, en Belgique, en Italie où ses amis tiennent des régions entières : ils défendent les travailleurs

contre la mondialisation capitaliste ? Non, ils amplifient la casse des droits sociaux et l’insécurité progresse !

Partout où l’extrême-droite a du pouvoir, c’est moins de libertés, moins de droits, moins d’avenir.

Marine Le Pen, ce n’est pas une alternative à Nicolas Sarkozy, c’est le sarkozysme poussé jusqu’à l’extrême.

Marine Le Pen, c’est comme le Médiator. Elle prétend vous soigner mais en réalité, elle vous empoisonne.

PDF - 2.7 Mo
FN : l’imposture sociale (pdf 2,7mo)

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy