L’Édito de l’ HUMANITÉ DIMANCHE

Posté par communistefeigniesunblogfr le 23 avril 2011

L'Édito de l' HUMANITÉ DIMANCHE dans Austerite cropped-patrick-le-hyaric-huma3-new2
Source : http://Patrick Le Hyaric22 avril 2011

 

Augmenter les salaires, baisser les prix !

 

 dans ECONOMIE

Il faut décidément être hors de la vie réelle,  celle que vit l’immense majorité de nos concitoyens pour parler

comme le font les représentants de la grande oligarchie française. Le PDG de la firme Total annonce sans

frémir que le litre de carburant va atteindre deux euros. Son groupe a réalisé plus de dix milliards de profit.

Il en demande plus ! L’État ne dit pas non puisque, du même coup, il prélèvera davantage de taxes.

La majorité de celles et de ceux qui se rendent aux pompes perçoivent le SMIC et très souvent en deçà du SMIC.

Notre PDG, lui, gagne deux millions cinq cent mille euros par mois !

Au cours d’un dialogue avec des auditeurs à France Inter, la semaine dernière, la ministre de l’économie et des

finances répondit fièrement à une dame qui lui faisait remarquer qu’elle ne gagnait que 800 euros par mois

« qu’elle devait être contente car elle allait toucher une augmentation de 2% ». Bigre ! 16 euros de plus qu’elle a

déjà largement dépensés en augmentations de prix alimentaires et de carburants. Mais, on n’avait pas tout vu !

Répondant à un autre auditeur s’inquiétant de la persistance et de l’aggravation de la crise en Europe,

particulièrement en Grèce, au Portugal, en Irlande, la ministre, cette optimiste béate, lâcha tout de go, l’air enjoué :

« ne vous inquiétez pas, nous disposons d’un fonds d’aide de 500 milliards d’euros ».

Il n’y a que 16 euros pour celle qui gagne 800 euros et il n’y aurait que 2% d’augmentation automatique du SMIC pour l’immense majorité des travailleurs,

mais il y a un fonds de 500 milliards d’euros quelque part. Incroyable, mais vrai !

Seulement, ce que ne dit pas Mme Lagarde, c’est que les pays qui font appel à ce fonds appliquent à leur peuple une véritable purge sociale : 

baisse des salaires, des retraites, des prestations sociales, privatisation des services publics et précarisation de l’emploi. C’est de cela que se plaint,

à juste titre, la dame qui ne gagne que 800 euros. Augmenter de 2% des petits salaires n’est que le résultat d’un mécanisme légal automatique suivant a posteriori

des hausses de prix sous-évaluées. Rien à voir donc avec la préservation du pouvoir d’achat. Par contre, les banques par lesquelles transite l’argent du fonds

dont parle Mme la ministre, s’engraissent, avec des taux d’intérêt exorbitants et leur pouvoir d’achat s’en porte fort bien ! La semaine dernière l’Irlande et

le Portugal étaient contraints d’emprunter des dizaines de milliards au taux de 13%. Ce sont les populations qui paieront la note en augmentation

d’impôts, en baisse de niveau de solidarité sociale, en réduction de services publics.

Tel est le mécanisme qui explique que, pendant que la population s’appauvrit dramatiquement, jour après jour, les profits des cinq grandes banques universelles

françaises ont atteint 21 milliards d’euros l’an passé. Le double d’il y a deux ans ! Par contre, les crédits aux particuliers et aux petites et moyennes entreprises

sont rationnés, provoquant faillite et chômage.

Et que dire des insupportables primes bonus des traders qui selon un rapport officiel dépassent les 3 milliards d’euros soit l’équivalent du budget de la culture.

[Lire la suite sur : patricklehyaric.net/]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy