Gaza pleure Vittorio Arrigoni

Posté par communistefeigniesunblogfr le 17 avril 2011

« Vittorio disait toujours, ‘Restons humains’, et même dans les situations les plus difficiles.

Lorsque je lui demandais, ‘Comment peux-tu et comment pouvons-nous rester humains’ ?

Il me répondait, « Parce qu’en dépit de tout, il faut toujours conserver, au-dedans de nous,

notre humanité et l’apporter aux autres.’ »

Egidia Beretta, la mère de Vittorio Arrigoni

 

Image de prévisualisation YouTube

 

Rester humain à Gaza - Décembre 2008-Juillet 2009, Journal d'un survivant

Source : Association France Palestine Solidarité – article publié le samedi 16 avril 2011

URL de l’article : http://www.france-palestine.org/article17186.html

 

Rester humains

Communiqué du Comité de pilotage de la Flottille de la Liberté 2 après le meurtre de notre camarade

Vittorio Arrigoni, à Gaza, par un ’groupe salafiste’

15 avril 2011


Le meurtre du militant des droits humains, Vittorio Arrigoni, est une tragédie pour sa famille, pour ceux d’entre nous

qui le connaissions et pour les Palestiniens qui l’aimaient et l’admiraient.

Le Comité de pilotage de la Flottille de la Liberté 2 condamne ce meurtre insensé et les gens qui l’ont commandité [1].

Ils ont volé la vie de l’un des défenseurs les plus passionnés de la justice pour la Palestine.

Ce meurtre porte tort à la lutte des Palestiniens pour la liberté et la justice tout comme à notre travail de solidarité avec ce combat.

En son honneur, nous nommerons notre prochain voyage Flottille de la Liberté-Rester humains.

Rien de ce que nous écrivons ne peut montrer l’homme qui était si plein de vie, un homme la pipe à la bouche et une casquette de marin de guingois

sur la tête. L’homme au grand sourire et au caractère doux, qui utilisait sa force physique pour tenir dans ses bras les petits enfants, plusieurs à la fois parfois.

Son rire et ses derniers mots à chaque fois que nous le voyions résonneront à nos oreilles quand nous embarquerons sur les bateaux pour repartir à Gaza à la

fin du mois de mai. Il dirait « Restons humains » et puis il sourirait et serrerait les dents sur sa pipe.

Vittorio était des nôtres dans le premier petit bateau qui est entré à Gaza à l’été 2008, l’un des 44 militants à avoir pris la mer pour protester contre le blocus

illégal imposé par Israël aux 1.5 million de Palestiniens qui vivent à Gaza. Nous allons faire de notre mieux, Vik, pour continuer ton œuvre.

La flottille retournera à Gaza en ton honneur.

 

[1] * sur les auteurs ou commanditaires du meurtre voir la Libre Belgique :

Indignation après la mort d’un Italien

Sur le même sujet :

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy