• Accueil
  • > POLITIQUE
  • > Zemmour : « le vengeur démasqué de la droite réac »

Zemmour : « le vengeur démasqué de la droite réac »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 avril 2011

Source : Rouge Midi - jeudi 14 avril 2011

URL de l’article : http://www.rougemidi.org/spip.php?article5791

Eric Zemmour

Zozo est arrivé.

 

Zemmour :

Condamné pour incitation à la haine raciale, le journaliste multicarte est le vengeur démasqué de la droite réac qui rêve de s’engager

avec Marine.

L’UMP est défaite, le grand Séguin est mort, le vieux Chirac a des absences, Sarko n’est plus ce qu’il était, heureusement un cavalier

qui surgit hors de la nuit court vers l’imposture au galop :

« On n’est pas couché ! » crie -t-il à la droite, qui veut rester debout mais ne cesse de piquer du nez.

Son nom, il l’écrit à la pointe du micro, d’un Z qui veut dire Zemmour.

Faut-il que la Sarkozye soit au tréfonds pour recruter comme maître à penser le moins drôle de la bande à Ruquier…

« La droite Zemmour » est en couverture du « Point » , après avoir fait celle de « Minute » il y a quelques mois.

Elle est chaque matin sur RTL, chaque semaine dans le « Fig-Mag », le samedi soir sur le service public, et le câble n’est pas épargné.

Elle est partout, mais elle se dit bâillonnée, ce qui trahit son complexe de persécution.

Zemmour condamné pour incitation à la haine raciale, les consciences morales se sont élevées, de la Corrèze (Denis Tillinac) aux baise-beiges.

« On tue Voltaire » a lancé Christian Vanneste. Le député UMP chasseur d’homos pensait sans doute au Voltaire qui narrait à plaisir les aventures de Lully :

« Sur la mer, il se mit à branler le vit d’un matelot endormi. Il se réveille en colère : »Pardonnez-moi, monsieur, dit Lully, je croyais que c’était le mien ».

La droite Z, comme zozo, se distingue en ce qu’elle tripote les idées de la Marine en feignant de jouer avec les siennes.

A ce petit jeu, Zemmour est bien son nouveau champion.

Il fustige l’avortement, qui, depuis la loi Veil, aurait privé la France de 7 millions de personnes et emêché d’écraser l’Allemagne, il geint devant la toute-puissance du sexe faible,

il vilipende la ministre Dati qui ne donne pas un prénom français à sa fille, il dénonce ces « familles musulmanes qui interdisent à leurs enfants de parler à la maison le français,

la langue du diable », il applaudit Guéant quand celui-ci assène qu’à cause des immigrés les Français ne se sentent plus chez eux.

Il professe qu’il y a une race noire et une blanche, et il connaît les statistiques mieux que personne :

« La plupart des trafiquants sont noirs et arabes, c’est un fait ».

A chaque sortie, il explose l’audience.

Au point de finir convoqué à celle du Palais de Justice.

[Lire la suite sur : rougemidi.org/]

 À lire également

sur Rue89 : Lettre ouverte à mon (ex-ami) Éric Zemmour par Jean-Philippe Moinet

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy