• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 13 avril 2011

Pouvoir d’achat

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 avril 2011

Pouvoir d'achat dans ECONOMIE

Le pouvoir d’achat

 

 

lutter-plus-pr-gagner-plus-copie-1 dans Luttes

 

Dans un monde « normal », une société juste, chacune et chacun aurait le droit de voir ses besoins élémentaires satisfaits. C’est loin, très loin

d’être le cas puisque la famine, la misère et les privations s’étalent partout sur le globe terrestre comme une étouffante traînée d’acide, pendant

qu’une minorité fait son miel de cette misère et de la surexploitation du travail.

Ainsi, des caissières et tous les employés de la chaîne de supermarchés Carrefour n’ont droit ni à un travail stable, ni à un salaire décent. Et

pourtant les propriétaires de ce supermarché se répartissent sept à huit milliards d’euros de dividendes, extorqués sur le travail de ces

salarié(e)s, sur le travail paysan et sur celui d’autres salariés comme ceux du textile, de l’informatique en achetant les produits à vendre,

le plus bas possible. Sur chacun de ces produits, la chaîne Carrefour réalise une « marge nette » en vendant aux acheteurs, aux consommateurs

des produits de toute sorte, au-delà du prix supposé réel.

 

 

 dans POLITIQUEEn tout état de cause les prix flambent depuis des semaines. On me rétorquera peut-être que c’est le prix des matières premières qui flambe. Très bien !

Mais si on redistribuait aux consommateurs de gaz les profits réalisés par Suez-GDF, sur la seule activité de vente de gaz, on pourrait abaisser le prix du

gaz de 8 %. Si on redistribuait la valeur extorquée sur le travail de toute une chaîne de production et sur la distribution, on pourrait à la fois augmenter

les rémunérations du travail et baiser les prix à la consommation de produits de première nécessité. Et de combien pourrait-on abaisser les prix des

carburants en répartissant les 10 milliards de profits de Total et si on abaissait les taxes à la pompe ? Allons plus loin. Il est du rôle d’un gouvernement et

des institutions européennes d’agir par tous les moyens pour empêcher la spéculation financière sur les produits de première nécessité. C’est parce qu’ils ont décidé le libre-échangisme

intégral, induit dans les traités européens, favorable à cette spéculation que nous en sommes là.

[Lire la suite sur : patricklehyaric.net/]

 

Publié dans ECONOMIE, Luttes, POLITIQUE, PRECARITE, Union europeenne | Pas de Commentaire »

« Un cimetière nommé Méditerranée… »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 avril 2011

Le 6 avril 2011, 250 personnes en provenance de Libye se sont noyées dans le Canal de Sicile. Un accident tragique qui s’ajoute à la longue liste des migrants

morts depuis que l’Europe ferme ses portes aux demandeurs d’asile, devenant ainsi une forteresse inaccessible et cruelle pour tous ceux qui fuient leur pays,

chassés par la peur, la faim, les bombes…

Depuis 1988, ce sont près de 16 000 personnes qui ont trouvé la mort en voulant rejoindre l’Europe.

710 victimes par an. Presque 2 par jour. (source : lepost.fr/)


*****************************************

Source : TLAXCALA – 8 avril 2011 

Auteur : Annamaria Rivera – Texte traduit par : Fausto Giudice

Annamaria Rivera est professeure d’ethnologie et d’anthropologie sociale à l’Université de Bari (Italie). (ndlr)

 

Une mer de guerre

   
Annamaria Rivera
Traduit par  Fausto Giudice

 

De nouveaux cadavres d’hommes, de femmes et d’enfants sont venus allonger la longue liste de ceux qui ont fait un immense tombeau de ce Mare Nostrum* qui fut

autrefois une mer  permettant à des gens, des coutumes et des cultures de fraterniser, et devenu aujourd’hui une frontière blindée qui sépare et extermine, tuant

ce qui reste de notre humanité.

Les dernières 250 victimes du Canal de Sicile, des Érythréens et des Somaliens – que certains médias gal_3590 dans Italies’acharnent, malgré

la dimension de cette tragédie, à qualifier de “clandestins” et d’“extracommunautaires” -, ne sont pas seulement mortes du

fait de la prohibition de l’accès  à l’Europe, mais aussi de notre coupable ingérence “humanitaire” en Libye. On a préféré les

bombardements aux corridors réellement humanitaires, on a ignoré cyniquement le devoir de sauver avant tout les êtres

humains et, en premier lieu, les réfugiés, persécutés et pris au piège dans la guerre civile.

D’ores et déjà nous le savons : même ces victimes par excellence, noyées (à cause de retards ou d’impéritie ?) au cours

des opérations de secours des garde-côtes italiens, ne viendront pas solliciter l’empathie qui déclenche le ressort de la

solidarité collective et induit la réflexion sur la folie de guerres “humanitaires” qui tuent des humains. Cela fait longtemps

que notre malheureux pays n’éprouve plus les sentiments qui, il y a juste 20 ans, poussèrent les habitants de Brindisi, ville

de 90 000 habitants, à restaurer, secourir et héberger dans leurs propres maisons 27 000 réfugiés albanais.


Ce sont des eaux plutôt troubles qui ont coulé depuis sous les ponts : la propagande raciste et sécuritaire, le poison liguiste** administré jour après jour à des doses toujours plus

élevées, une politique médiocre qui fait assaut de méchanceté à l’égard des “étrangers” dans la concurrence électoraliste, une Europe unie qui ne sait s’unir que quand il s’agit d’argent

et défense de ses frontières contre l’irruption des Barbares. Si bien que pas même cette dernière tragédie, pas même les images des visages souffrants et terrorisés des rescapés et les

récits de ceux parmi eux qui ont perdu en mer toute leur famille, pas même l’idée des enfants engloutis par les eaux qui auraient du les pousser vers le salut n’entraîneront de

réflexion sur la folie collective dont nous sommes la proie.

[Lire la suite sur : tlaxcala-int.org/]

NdT

*Mare nostrum : expression latine signifiant « notre mer », employée couramment dans la Rome antique pour désigner la Méditerranée, considérée comme la piscine domestique de la Rome impériale, et reprise par Mussolini dans sa rhétorique impériale, dans un discours prononcé à Tripoli en avril 1926 et annonçant sa volonté de “refaire de l’Italie” la puissance contrôlant la Méditerranée.

** Liguiste : de la Ligue du Nord, raciste et allophobe.

Source: http://www.ilmanifesto.it
Date de parution de l’article original: 07/04/2011
URL de cette page: http://www.tlaxcala-int.org/article.asp?reference=4532

 

Publié dans EUROPE, Italie, Sans Papiers - Immigration, Union europeenne | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy