• Accueil
  • > POLITIQUE
  • > Remaniement : le maquillage de la faillite politique de Sarkozy

Remaniement : le maquillage de la faillite politique de Sarkozy

Posté par communistefeigniesunblogfr le 28 février 2011

Accueil

Remaniement : le maquillage de la faillite politique de Sarkozy  dans POLITIQUE par Patrick Le Hyaric – 27 février 2011

 Source :

 

 

Remaniement, le maquillage de la faillite politique de Sarkozy

 

 dans Politique nationale

Le président de la République vient de se livrer à une incroyable opération de maquillage de ses propres faillites à propos des formidables 

mouvements populaires dans les pays Arabes. Il semble soudain découvrir la force et la lucidité des peuples qui ont entamé des processus

révolutionnaires depuis le mois de décembre en Tunisie et qui se répandent désormais partout. Normal le pouvoir Sarkozyste était du côté

des dictateurs.  Aujourd’hui même il n’a pas eu un mot pour les Libyens dont le sang coule à cause de l’utilisation d’armes fournies par des

pays européens ; pas un mot pour les Tunisiens qui ont obtenu le départ de leur premier ministre lié à Ben Ali. Le maintien de Mme Alliot-Marie

au gouvernement était devenu intenable. Encore qu’elle n’est pas la seule qui ait bénéficié de vacances payées par ces dictatures. Mais le fond des problèmes réside dans

les orientations de M. Sarkozy ; de l’intégration de la France dans l’OTAN à une intégration Européenne à marche forcée qui fait tant de mal aux peuples ; au soutien aux guerres

en Irak et en Afghanistan, à la connivence avec les autocrates de pays Arabes jusqu’à l’inertie totale vis à vis de la création de l’état Palestinien. Il n’a non plus rien dit sur la nature

des accords de partenariat ou de libre-échange qui servent aux multinationales européennes et aux banques à piller et surexploiter les travailleurs de ces pays.

Face aux drames humanitaires qui se préparent à cause de la fuite de milliers de personnes de Libye et d’autres qui cherchent refuge en Europe, la France s’honorerait de leur venir

en aide avec les autres pays européens au lieu de tenter de les refouler. Les « flux migratoires » ne sont pas synonymes de « terrorisme » comme il l’a laissé entendre dans une phrase

ambiguë pour faire peur. D’autre part elle doit prendre les dispositions pour restituer les fortunes des dictateurs aux peuples qui en ont besoin d’urgence.

Sans attendre il faut refonder les relations entre les peuples des pays des deux rives de la Méditerranée .

Voilà un beau chantier d’avenir, à mille lieux de la petite opération de maquillage de ce soir.

 

Sur le même sujet :

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy