• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 21 février 2011

10 mars 2011 : Mobilisation de tous les cheminots pour l’avenir du FRET SNCF !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 février 2011

Source : CGT Fédération des Cheminots

Le 10 mars, la CGT appelle les cheminots à agir dans différents sites sur tout le territoire pour défendre le Fret ferroviaire SNCF.

 

10 mars 2011 : Mobilisation de tous les cheminots pour l’avenir du FRET SNCF !  dans Luttes affiche_fret

A la SNCF, mais aussi dans les entreprises ferroviaires, la mobilisation des cheminots doit franchir un pas pour contraindre

la Direction de la SNCF et le Gouvernement à changer de politique et créer les conditions d’un développement du fret ferroviaire avec

l’entreprise publique SNCF.

 

pdf dans Syndicats Télécharger le tract [.pdf 240 Ko]



Publié dans Luttes, Syndicats, TRACT, Transports - SNCF | Pas de Commentaire »

Sarkozy affame le secteur agricole

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 février 2011

Site national du PCF  – 20 février 2011

Sarkozy affame le secteur agricole dans Agriculture 2011-affiche-sia-vosgienne-1-small0_0

 

Salon de l’agriculture :

   Sarkozy affame le secteur agricole (PCF)

 

Nicolas Sarkozy inaugurait ce matin la 48ème édition du Salon de l’agriculture.

Le chef de l’État s’est efforcé de donner l’impression d’être à l’écoute du monde agricole, alors qu’il l’affame depuis le début de son mandat.

Spéculation, accaparement des terres, dumping, il est temps de tourner le dos à ce gâchis, provoqué par le gouvernement. L’agriculture doit être extirpée 

du carcan des règles de l’Organisation Mondiale du Commerce, des plans d’ajustements structurels du Fond Monétaire International et de toutes ses politiques qui affament.

La France doit faire de l’agriculture un bien commun de l’humanité.

En Europe, pour « rester compétitif », c’est réformes après réformes que l’agriculture française à été sacrifiée, la régulation des prix et des marchés abandonnée.

Crises après crises la Politique Agricole Commune (PAC) a favorisée l’élimination des exploitations familiales, tout en concentrant les outils de production au profit de la grande

distribution et aux dépends de la santé publique et du consommateur.

L’Europe a besoin d’une nouvelle feuille de route agricole et alimentaire à l’horizon 2050.

Face à l’urgence de la crise, des mesures immédiates peuvent et doivent être prises : Les pouvoirs publics doivent protéger les prix agricoles et mettre en place des prix garantis

rémunérateurs ; suspendre les accords bilatéraux de libre échange négociés par l’Union Européenne ; affirmer la souveraineté alimentaire par la constitution de stocks européens

de sécurité.

 

Publié dans Agriculture, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Remue-ménage dans la sous-traitance d’Ivora Cusack

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 février 2011

Lu sur :

bandeau8.jpg

PCF-Grésivaudan

 

Retour sur des femmes de chambre en lutte

Par Carine Fouteau 

 

Remue-ménage dans la sous-traitance d'Ivora Cusack dans Cinema arcade-2
C’est l’histoire d’une grève qui n’a pas défrayé la chronique et pourtant qui mérite qu’on s’en souvienne. Même neuf ans après. En 2002, des femmes de chambre

employées par Arcade, entreprise sous-traitante du groupe Accor, cessent le travail pour faire valoir leurs droits. Payées à la pièce : 2 euros par chambre.

À la chaîne : 4 chambres par heure. Un film documentaire en témoigne.


Conditions d’un autre temps, l’envers du décor de l’hôtellerie de luxe. Elles n’en peuvent plus, se courber, se déplier, vingt fois, cent fois, mettre les taies d’oreiller,

les housses de couette, récurer les toilettes, frotter les carrelages, le tout à une cadence démesurée. Sans les protections requises contre les produits toxiques. Des

femmes originaires d’Afrique, qui, en comparant leurs parcours, comprennent vite qu’aux yeux du patron leur atout est le manque de formation. Moins elles savent lire

et écrire, plus elles ont de chance de retenir l’attention de l’employeur.

Objectif: limiter les possibilités de contestation. Raté. Distribution de tracts et marches sur fond de grève. Après un an de lutte, elles obtiennent en partie gain de cause.

En tournée dans plusieurs villes de France en 2011, un film documentaire Remue-ménage dans la sous-traitance d’Ivora Cusack, produit et distribué par le collectif 360° et même plus,

retrace ce mouvement de contestation inédit, qui prend forme là où on ne l’attend pas. Des femmes, immigrées, pas toujours syndiquées. Une parole politique qui s’invente à partir

de pratiques minoritaires. Et qui, incidemment, reflète des conditions de travail dépassant le cadre de ce conflit.  

Lire la suite

 

 + d’infos sur le film : http://www.360etmemeplus.org/PAGES/remue_menage.html

 

Projections dans la région :

Lundi 21 mars 2011 à 20h – ARRAS
Ciné-débat

> Cinémovida, 48 Grand’Place, 62000 Arras
En présence de la réalisatrice Ivora Cusack


Vendredi 25 mars 2011 à 20h – LILLE
Dans le cadre de Femmes et métiers de ménages, Ici et ailleurs proposé par Mondes et Multitudes.

> Cinéma l’Univers, 16 rue Georges Danton, 59000 Lille (Moulins)
En présence de Fatoumata Coulibaly, ancienne gréviste d’Arcade, de Nasima Moujoud, anthropologue, et de la réalisatrice Ivora Cusack

 

Publié dans Cinema, Culture, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Chute de Ben Ali et Moubarak contre Réforme des retraites : dictature molle ou démocratie dure ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 21 février 2011

 Source : Le blog de Andrée Oger - Conseillère générale communiste de Saint André de l’Eure

 

Chute de Ben Ali et Moubarak contre Réforme des retraites :

dictature molle ou démocratie dure ?

 

L’actualité internationale dans les pays arabes est riche et passionnante. Elle nous renvoie un reflet inquiétant de l’état de notre propre régime.

 

Tunisie et Égypte étaient considérées il y a encore deux mois comme des bastions du capitalisme totalitaire, avec des régimes dictatoriaux dirigés par des chefs d’État depuis 23 ans pour la

Tunisie et plus de 30 ans pour l’Egypte. Histoire de coller à l’apparence démocratique qui permet aux « démocraties » occidentales de faire admettre à leurs peuples que nos gouvernements

fréquentent ces régimes, des élections y étaient organisées régulièrement. Des élections falsifiées bien évidemment.

Surprise ! Ces dictatures réputées stables, pratiquant l’emprisonnement arbitraire, la torture, le contrôle politique et policier de la société et des médias, ces dictatures se sont effondrées en

quelques semaines sous la pression d’une foule importante, certes, mais qui n’a représenté au mieux que quelques centaines de milliers de manifestants en Egypte, pour une population de

80 millions d’habitants.

En France, pays dit démocratique, ce sont jusqu’à 3,5 millions de personnes qui ont manifesté l’an dernier au cours de 8 journées d’action organisées par l’ensemble des syndicats français.

8 journées d’action sur 4 mois de temps (juin puis septembre à novembre) soutenues par 70 % des français.

Ce mouvement populaire (vu son soutien par le peuple) ne visait pas la chute du régime mais seulement à empêcher le vote d’une loi, certes cruciale, mais ne remettant pas en cause le

système politique ou économique français. Et le gouvernement français n’a pas cédé.

Nous avons donc d’un côté de la Méditerranée des régimes dictatoriaux qui se sont effondrés en peu de temps sous le coup de manifestations populaires massives mais minoritaires, et, de

l’autre côté de la Méditerranée, un régime se disant démocratique, confronté à une longue mobilisation massive ET majoritaire mais qui a refusé d’écouter son peuple et lui a imposé sa loi.

Ce reflet de notre République que nous renvoient les pays arabes doit nous rendre modeste vis-à-vis de notre « modèle démocratique » et nous alerter sur la réalité d’un système politique

verrouillé qui, comme dans n’importe quelle dictature, bloque les aspirations populaires au profit d’une caste minoritaire proche du pouvoir.

La démocratie parlementaire en France n’est qu’une façade qui permet à la dictature de l’argent et des marchés financiers de contrôler les principaux leviers de la société, de saper ceux qui lui

résistent comme les services publics, en amusant la galerie avec des élections qui ne proposent souvent que des variantes du même système, depuis la sociale-démocratie à l’extrême-droite.

L’alternance politique ne suffira pas pour permettre au peuple de reprendre le contrôle de son destin.

C’est en s’attaquant au cœur du système, à la dictature de l’argent, que nous pourrons imposer d’autres choix de société, remettre l’humain au centre des choix politiques et économiques.

Viser ce changement radical et prendre ses responsabilités dans les instances politiques actuelles pour construire cette perspective, c’est le choix des communistes depuis toujours.

Loin de ceux qui divisent les travailleurs pour finalement les désarmer face à leurs maîtres, les communistes se battent pour une prise de conscience de notre force collective et la construction

d’un rapport de force qui devienne majoritaire et change le cours de l’Histoire.

 

Publié dans Egypte, France, POLITIQUE, Tunisie | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy