Après « Air Ben Ali », voici « Air Moubarak »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 février 2011

Après « Air Ben Ali », voici « Air Moubarak »  dans POLITIQUE logo

 

Après « Air Ben Ali », voici « Air Moubarak »

 

moubarakaiways dans Politique nationale

François Fillon reconnaît avoir utilisé un avion affrété par le gouvernement égyptien pendant ses vacances. Après avoir suivi les aventures de la ministre des affaires étrangères invitée express de la Compagnie « Air Ben Ali », voici donc le Premier ministre hôte de la compagnie « Air Moubarak »

On comprend mieux l’enthousiasme de François Fillon à voler au secours – c’est le cas de le dire – de sa ministre des affaires étrangères. Il est décidément temps de passer à autre chose. Le spectacle de ce pouvoir qui se croit tout permis n’a que trop duré. 

Olivier Dartigolles, Porte parole du PCF Paris, le 8 février 2011

 

Lire également sur  Plume de presse :

ffhm.jpg

Sarkozy, Mam, Ollier, Fillon… vive les vacances aux frais des dictateurs !

Publié par Olivier Bonnet – 8 février 2011

Extrait :

« Je voudrais dire à Michèle tout mon soutien. Elle a le soutien du président de la République et du Premier ministre », a donc finalement accordé à Alliot-Marie François Fillon. On comprend qu’il la défende : si la ministre des Affaires étrangères a passé des vacances invitée par un proche du dictateur ben Ali, utilisant à deux reprises son jet privé, lui-même se trouvait, à la même époque, hôte du dictateur… égyptien, Hosni Moubarak ! « François Fillon a été hébergé par le gouvernement égyptien pendant ses vacances de fin d’année et a emprunté un avion « de la flotte gouvernementale » du pays pour une excursion, a annoncé Matignon mardi 8 février, dans un communiqué qui confirme des informations du Canard enchaîné« , relaie L’Obs.com. Selon le palmipède, le jet appartiendrait même directement à Moubarak. Voilà qui éclaire aussi la querelle qui avait opposé le Premier ministre à sa secrétaire d’Etat à la Jeunesse Jeannette Bougrab. Cette dernière avait déclaré : « Je crois qu’il faut que le président Moubarak parte, je crois qu’après 30 ans de pouvoir il y a quand même une forme d’usure et que la transition démocratique doit aussi toucher l’Égypte. » Suite à quoi Fillon l’avait fermement recadrée  (…)

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy