• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 9 février 2011

Internet : la liberté de communication des usagers menacée

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 février 2011

Source : La Quadrature du NetJe soutiens La Quadrature du Net

 

Le gouvernement veut sacrifier la neutralité du Net

 

 

Paris, 8 février 2011 – Le Secrétaire d’État à l’Économie numérique, Éric Besson, a appelé à la fin de la neutralité du Net, qui jusqu’ici semblait pourtant faire l’objet d’un consensus au sein des décideurs publics français et européens1. En donnant aux opérateurs télécoms la possibilité de vendre des accès prioritaires au réseau, le gouvernement mettrait fin à l’égalité dont jouissent les participants à Internet. Annonce après annonce, l’« Internet civilisé » défendu par Nicolas Sarkozy se dévoile : un Internet contrôlé par l’État et les industries des télécoms et du divertissement, au détriment des libertés fondamentales des citoyens.

Prenant le prétexte éculé de l’augmentation du trafic, qui croît régulièrement depuis près de 15 ans sans aucun dysfonctionnement2, Éric Besson estime que celui-ci doit être « régulé », et souhaite ainsi donner aux opérateurs la possibilité de « garantir une qualité de service minimale pour des services prioritaires »3. Derrière un vocable technique, c’est la liberté de communication des usagers d’Internet qui est directement menacée.

En effet, une telle évolution de la gestion du trafic Internet irait à l’encontre du principe originel de neutralité du Net qui garantit que les données transitent de manière non discriminée sur le réseau, quels que soient leur nature, émetteur ou destinataire. Les vrais perdants seront les citoyens, puisque l’apparition d’offres premium, fondées sur la discrimination et plus chères, mettra fin à l’égalité des participants sur le réseau.

[Lire la suite sur : laquadrature.net/]

Loppsi, non à la censure du net

À  lire également sur ce site : LOPPSI adoptée, Internet sous controle ?

et sur Numerama : Le parlement adopte définitivement la Loppsi 2
 

 

Publié dans LIBERTES, POLITIQUE, Politique nationale, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Mouvement de grève à la Sécurité sociale

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 février 2011

Accueil   9 février 2011 – Alexandra Chaignon

Mouvement de grève à la Sécurité sociale

 

Salaires, effectifs et conditions de travail sont au centre de la grève que mènent les personnels de la Sécurité sociale, toutes branches confondues.

« Ça fait des années qu’il n’y a pas eu de manifestation nationale à la Sécu. » Ce constat, fait par Dominique Didier, secrétaire fédéral de la CGT des organismes sociaux, tous les syndicats le partagent, sans exception. Si pour la responsable cégétiste, le mouvement « s’inscrit dans la continuité du mouvement sur les retraites via la question du pouvoir d’achat notamment », il se « justifie aussi par les enjeux en matière de salaires, de conditions de travail et de souffrance au travail ou encore de qualité du service public », précise Alain Caillot, secrétaire national de SUD protection sociale.

« Le personnel de la Sécurité sociale subit de plein fouet la politique de restrictions budgétaires imposées par le gouvernement. Dans les différentes branches, on assiste à des suppressions d’emplois, des fusions d’organismes, des baisses de moyens, des dégradations des conditions d’accueil », énumère Dominique Didier, chiffres à l’appui : « Entre 2003 et 2009, la Sécu a perdu 9 661 emplois, dont 9 407 pour la seule assurance maladie. Et 6 000 sont annoncés pour les trois ans à venir, dont 4 000 pour la branche maladie. On est vraiment dans une situation plus que préoccupante. Pour le personnel, les conséquences sont réduction d’avancement et souffrance au travail. »

« Les réformes nous touchent de plein fouet », surenchérit Attia Abdallazar, délégué syndical CGT de l’Urssaf d’Ariège (recouvrement des cotisations), qui pointe les conséquences de la fameuse RGPP (révision générale des politiques publiques). « Ici, nous subissons la régionalisation. D’ici au 1er janvier 2012, les huit Urssaf de Midi-Pyrénées seront regroupées en une seule. Cela implique la suppression de certaines activités du fait de la mutualisation, ce qui va occasionner des bouleversements au niveau local », témoigne le militant. « On ne sait pas ce que l’on va devenir », poursuit-il, très inquiet pour les risques psychosociaux. « Aujourd’hui, on dit à des gens que, demain, ils feront un autre métier, mais sans préciser lequel. Les gens sont dans l’expectative. Je vois des salariés qui vivent cela très mal. » Attia Abdallazar s’interroge aussi sur la mission du service public.

La mobilisation s’annonçait soutenue, les salariés de province ayant prévu de venir massivement manifester leur mécontentement dans les rues de Paris et de le faire savoir à leur employeur, l’Ucanss (Union des caisses nationales de Sécurité sociale).

Lire également :

imgp1600.jpg

Quand la Sécurité sociale est dans la rue ! de Ludovic Delamotte ,correspondant de l’Humanité.fr

 

photo Ludovic Delamotte

 

Publié dans Austerite, ECONOMIE, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Après « Air Ben Ali », voici « Air Moubarak »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 février 2011

Après « Air Ben Ali », voici « Air Moubarak »  dans POLITIQUE logo

 

Après « Air Ben Ali », voici « Air Moubarak »

 

moubarakaiways dans Politique nationale

François Fillon reconnaît avoir utilisé un avion affrété par le gouvernement égyptien pendant ses vacances. Après avoir suivi les aventures de la ministre des affaires étrangères invitée express de la Compagnie « Air Ben Ali », voici donc le Premier ministre hôte de la compagnie « Air Moubarak »

On comprend mieux l’enthousiasme de François Fillon à voler au secours – c’est le cas de le dire – de sa ministre des affaires étrangères. Il est décidément temps de passer à autre chose. Le spectacle de ce pouvoir qui se croit tout permis n’a que trop duré. 

Olivier Dartigolles, Porte parole du PCF Paris, le 8 février 2011

 

Lire également sur  Plume de presse :

ffhm.jpg

Sarkozy, Mam, Ollier, Fillon… vive les vacances aux frais des dictateurs !

Publié par Olivier Bonnet – 8 février 2011

Extrait :

« Je voudrais dire à Michèle tout mon soutien. Elle a le soutien du président de la République et du Premier ministre », a donc finalement accordé à Alliot-Marie François Fillon. On comprend qu’il la défende : si la ministre des Affaires étrangères a passé des vacances invitée par un proche du dictateur ben Ali, utilisant à deux reprises son jet privé, lui-même se trouvait, à la même époque, hôte du dictateur… égyptien, Hosni Moubarak ! « François Fillon a été hébergé par le gouvernement égyptien pendant ses vacances de fin d’année et a emprunté un avion « de la flotte gouvernementale » du pays pour une excursion, a annoncé Matignon mardi 8 février, dans un communiqué qui confirme des informations du Canard enchaîné« , relaie L’Obs.com. Selon le palmipède, le jet appartiendrait même directement à Moubarak. Voilà qui éclaire aussi la querelle qui avait opposé le Premier ministre à sa secrétaire d’Etat à la Jeunesse Jeannette Bougrab. Cette dernière avait déclaré : « Je crois qu’il faut que le président Moubarak parte, je crois qu’après 30 ans de pouvoir il y a quand même une forme d’usure et que la transition démocratique doit aussi toucher l’Égypte. » Suite à quoi Fillon l’avait fermement recadrée  (…)

 

Publié dans POLITIQUE, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Troublant : « Cambriolage au domicile d’un journaliste de Mediapart »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 février 2011

Source : La lettre de Mediapart du 9 février (courriel)
site Mediapart

Cambriolage au domicile d’un journaliste de Mediapart

Le domicile d’un journaliste de Mediapart a été cambriolé, lundi 7 février, à Paris. Il s’agit d’un studio situé au rez-de-chaussée dans une impasse du XIVe arrondissement de Paris. L’appartement appartient à notre collaborateur Fabrice Lhomme, spécialisé dans les enquêtes sensibles, qui y est domicilié et y reçoit son courrier.

Toutefois, depuis le printemps dernier, le studio est occupé, à titre gracieux, par une étudiante qui est aussi la baby-sitter de notre journaliste, qui continue de s’y rendre occasionnellement pour y travailler. Le ou les voleur(s) se sont introduits par la fenêtre -qu’ils ont brisée- de la cuisine, qui donne sur l’impasse.

Ils ont dérobé un ordinateur portable -un Mac Book blanc- et un disque dur externe qui y était rattaché. Ont également été volés un sac de voyage, un appareil photo numérique, des câbles reliés à l’ordinateur, mais aussi une guitare et un ukulele. Tous ces objets appartiennent à l’étudiante. En revanche, les papiers d’identité, le chéquier, l’argent liquide et les bijoux -pourtant bien en vue- qui se trouvaient dans l’appartement n’ont pas été emportés. Du reste, le studio ne semble pas avoir été fouillé. Les faits se sont déroulés entre 11h40 lundi matin et 1h30 du matin mardi, laps de temps durant lequel l’appartement était vide.

Une plainte a été déposée mardi après-midi au commissariat du XIVe, qui s’est mis en rapport avec le 3ème district de police judiciaire (DPJ). En effet, le 3ème district est déjà chargé d’élucider le cambriolage opéré à Mediapart voilà quatre mois.

[Lire la suite sur : blogs.mediapart.fr/]

 

Publié dans Presse - Medias | Pas de Commentaire »

Lille : Journée d’action des professionnels de la justice

Posté par communistefeigniesunblogfr le 9 février 2011

 

Au Tribunal administratif de Lille, la colère gronde aussi

 

Les personnels du Tribunal administratif de Lille ont lancé un appel à la grève pour ce mercredi 9 janvier « pour manifester contre deux textes inscrits au calendrier des Assemblées parlementaires qui porteront atteinte à la justice administrative ». Ils seront donc en grève aujourd’hui « pour défendre tant les garanties offertes aux justiciables que la qualité du service rendu aux justiciables ».

Leur colère tient en particulier aux nouvelles procédures concernant le contentieux des étrangers. C’est pourquoi, ils s’opposent « aux dispositions procédurales du projet de loi relatif à l’immigration :

  • tenue des audiences dans les centres de rétention,
  • inversion de l’ordre d’intervention des juges
  • et possibilité de statuer en juge unique sur l’interdiction de retour sur le territoire français, lorsque l’étranger est placé en rétention ».  Ce qui signifie qu’une seule et même personne pourrait décider du sort d’un étranger en situation irrégulière.

Texte de l’appel à la mobilisation

001.jpg

Publié dans Justice, Luttes, TRACT | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy