Un peu d’espoir pour les salariés !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 février 2011

Un peu d'espoir pour les salariés ! dans ECONOMIE humanitefr le 7 Février 2011


La Cour de cassation redonne de l’espoir aux salariés

 

molex-doit-vivre dans Justice

La Cour de cassation a estimé que des licenciements économiques de salariés d’une filiale en cessation d’activité étaient infondés, compte tenu de la bonne santé du groupe vis-à-vis duquel elle n’avait aucune autonomie.

Selon le quotidien La Tribune daté du 7 février, la Cour de cassation a contesté, dans un arrêt du 18 janvier dernier, le motif économique invoqué en 2004 pour licencier les salariés de l’entreprise Mécanique Industrie Chimique (MIC). Les juges, qui ont confirmé une décision de la cour d’appel de Paris du 25 juin 2009, ont retenu « une confusion d’intérêts, d’activités et de direction » entre JFH et sa filiale MIC et qu’en conséquence « la société JFH avait la qualité de co-employeur à l’égard du personnel de la société MIC ». Par conséquence, le licenciement économique n’étant plus justifié, les salariés de la société MIC pourront être indemnisés.

La cessation d’activité ne peut constituer une cause économique de licenciement qu’à la condition d’être justifiée par des difficultés économiques, par une mutation technologique ou par la nécessité de sauvegarder la compétitivité du secteur d’activité du groupe, rappelle l’arrêt.  MIC était entièrement sous la dépendance de Jungheinrich finances holding, qui absorbait 80% de sa production, fixait les prix, dictait les choix stratégiques, assurait la direction opérationnelle et la gestion administrative, a relevé la Cour.

Le syndicat CGT de Goodyear n’a pas tardé à réagir et a assigné le groupe de pneumatique américain devant le TGI de Nanterre. Une décision qui va donner des idées du côté des Molex ou des Contis

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy