• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 7 février 2011

Lionel Brouck, le dessinateur des luttes des « sans-voix »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 février 2011

Source : Laissez-passer.info/ - 7 février 2011 - Marie Barbier

Croquis de luttes

Voyage au bout de l'envers

 

Depuis 2008, le dessinateur de presse Lionel Brouck a suivi toutes les luttes des « sans-voix » : des mal-logés de la rue de la Banque, en passant par les migrants de Calais et les grévistes sans papiers.

C’est d’ailleurs au profit des caisses de solidarité de ces travailleurs en lutte depuis octobre 2009, que ces « reportages dessinés » sont aujourd’hui édités.

Chaque planche est un moment de lutte pris sur le vif agrémentée des commentaires de l’auteur. Le tout donne un BD reportage atypique et intelligent. Un salutaire travail de mise en convergence qui montre le foisonnement des résistances.

Des exemplaires sont disponibles à la librairie coopérative EMDP, impasse Crozatier Paris 12e (permanences le mercredi de 15h à 18h) et sur le site http://brouck.canalblog.com.

« Voyage au bout de l’envers », reportages dessinés de Brouck, 8 €.

 

 

 

 

 

Publié dans BD, Culture, Dessin de presse, Luttes, Sans Papiers - Immigration, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Un peu d’espoir pour les salariés !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 février 2011

Un peu d'espoir pour les salariés ! dans ECONOMIE humanitefr le 7 Février 2011


La Cour de cassation redonne de l’espoir aux salariés

 

molex-doit-vivre dans Justice

La Cour de cassation a estimé que des licenciements économiques de salariés d’une filiale en cessation d’activité étaient infondés, compte tenu de la bonne santé du groupe vis-à-vis duquel elle n’avait aucune autonomie.

Selon le quotidien La Tribune daté du 7 février, la Cour de cassation a contesté, dans un arrêt du 18 janvier dernier, le motif économique invoqué en 2004 pour licencier les salariés de l’entreprise Mécanique Industrie Chimique (MIC). Les juges, qui ont confirmé une décision de la cour d’appel de Paris du 25 juin 2009, ont retenu « une confusion d’intérêts, d’activités et de direction » entre JFH et sa filiale MIC et qu’en conséquence « la société JFH avait la qualité de co-employeur à l’égard du personnel de la société MIC ». Par conséquence, le licenciement économique n’étant plus justifié, les salariés de la société MIC pourront être indemnisés.

La cessation d’activité ne peut constituer une cause économique de licenciement qu’à la condition d’être justifiée par des difficultés économiques, par une mutation technologique ou par la nécessité de sauvegarder la compétitivité du secteur d’activité du groupe, rappelle l’arrêt.  MIC était entièrement sous la dépendance de Jungheinrich finances holding, qui absorbait 80% de sa production, fixait les prix, dictait les choix stratégiques, assurait la direction opérationnelle et la gestion administrative, a relevé la Cour.

Le syndicat CGT de Goodyear n’a pas tardé à réagir et a assigné le groupe de pneumatique américain devant le TGI de Nanterre. Une décision qui va donner des idées du côté des Molex ou des Contis

 

Publié dans ECONOMIE, Justice, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Les magistrats vent debout contre Nicolas Sarkozy

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 février 2011

Accueil 7 février 2011

tribunaldenantes.jpg

Vent de révolte chez les magistrats

 

 

Le mouvement de protestation contre les propos de Nicolas Sarkozy, mettant en cause la magistrature après les accusations de faute dans l’affaire Laëtitia, a gagné du terrain et pourrait selon les syndicats se généraliser à tout le pays.

« C’est une sorte de raz de marée, c’est vraiment le ras-le-bol de l’intégralité des magistrats français, et ça va même bien au-delà des rangs des seuls magistrats », a dit Virgnie Valton, vice présidente de l’Union syndicale des magistrats (USM, majoritaire).

Cette épreuve de force entre le pouvoir politique et le système judiciaire est sans précédent dans l’histoire du pays. Les syndicats de magistrats appellent à reporter toutes les audiences jusqu’à jeudi, jour d’une manifestation nationale à Nantes. Après Nantes, une quinzaine de juridictions ont déjà lancé la « grève », à Besançon, Pointe-à-Pitre, Strasbourg, Dijon, Villefranche-sur-Saône, Châlons-sur-Saône, Avignon, Auxerre, Bayonne, Rennes et Quimper, notamment. Une centaine d’assemblées générales sont programmées ailleurs, disent les syndicats.

[...]

Pour le PCF, « Nicolas Sarkozy et sa majorité sont responsables de cette situation désastreuse. Le président Sarkozy doit cesser de faire de chaque drame une affaire d’État. Il doit par contre, prendre en compte la question de la justice qui est, elle, l’affaire de l’État ». « Près de deux lois par an sont votées dans le seul but d’aggraver les sanctions pénales. Cette multitude de lois est si significative de la volonté ultra-sécuritaire du président et de sa majorité –à chaque drame, une loi– qu’elles se succèdent sans aucune évaluation ni bilan de leur mise en oeuvre et de leur efficacité »

[Lire l’article complet sur : humanite.fr/]

Rappel : Le système judiciaire français a été classé en 2010 par le Conseil de l’Europe au 37ème rang continental pour le pourcentage du produit intérieur brut (PIB) par habitant consacré à la justice.

 

Marc Trévidic, juge d’instruction au pôle anti-terroriste du Tribunal de Grande Instance de Paris, était l’invité de France Info ce matin. Il dresse un bilan accablant de la politique menée depuis des années en matière de justice. C’est « que de l’affichage, que du pipeau »…

http://www.dailymotion.com/video/xgx6eq

Source : france-info.com/ : Marc Trevidic, juge d’instruction, dénonce « des années de mépris de la justice »

 

Lire également  : Sarkozy, délinquant constitutionnel multirécidiviste sur : plumedepresse.net/

 

Publié dans Justice, POLITIQUE, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Victoire pour les salariés de FRALIB !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 février 2011

Source : Rouge Midi7 février 2011 par Charles Hoareau

 

Une claque pour UNILEVER !

 

Victoire pour les salariés de FRALIB ! dans Justice arton5651-1ea45

Le 11 février prochain le TGI de Marseille devait rendre son jugement sur la validité du plan de fermeture de l’usine de Gémenos. En fait c’est avec une semaine d’avance que le verdict a été rendu : et quel verdict !!

Le 28 janvier dernier les salarié-e-s de FRALIB assignaient l’entreprise devant la justice afin que celle-ci se prononce sur la régularité de la procédure de fermeture et du plan « social » qui l’accompagne.

Une occasion pour les salariés et leur avocat Maitre Amine GHENIM de plaider leur cause auprès du tribunal. A cette audience à laquelle assistaient nombreux les salarié-e-s de l’usine et leurs soutiens, la tâche n’était pas très aisée pour l’avocate du groupe. En effet comment justifier la fermeture d’une entreprise quand le groupe vient d’annoncer pour 2010 un chiffre d’affaires de 44,3 milliards d’euros, en hausse de 11,1 % et un bénéfice net en augmentation de 26 % à 4,6 milliards d’euros ? [1]

De même l’avocat du groupe a eu beau tenter de plaider que UNILEVER respectait la loi et faisait du social en proposant à quelques-uns des salariés un reclassement à Katowice en Pologne pour 500€ par mois elle n’a pas convaincu la salle et le juge…

Maitre Amine GHENIM, de l’aveu de tous ceux et celles qui l’ont entendu (y compris l’avocate adverse !) a été au contraire brillant. Et convaincant.
Sans doute qu’involontairement UNILEVER l’avait aidé dans sa tâche : profits colossaux, embauches de salariés sur d’autres sites en France au moment même où est annoncée la fermeture du site de Gémenos, une absence de transparence sur les comptes du groupe et en particulier sur la filiale suisse USCC, véritable pompe à profits et lessiveuse fiscale, primes de licenciement réduites à la portion congrue…

Cette plaidoirie apparaissait comme un point d’orgue de mois de mobilisation dans la région et au-delà des salarié-e-s et de leur famille qui ne veulent pas être sacrifiés à l’autel du profit. Des mois de manifestations, de rassemblements, d’affichages, de distribution de tracts aux quatre coins du pays, d’explications données et redonnées dans des tables rondes arrachées par les mobilisations, tout un travail d’analyse de la stratégie du groupe, ses arcanes de gestion, ses arnaques financières de tous ordres. Plaidoirie, étude du dossier et mobilisations : tout cela a certainement pesé dans la décision du juge à qui il n’a pas fallu tout le temps prévu pour rendre sa décision.

Avec une semaine d’avance (ce qui est suffisamment rare pour être significatif) le juge a prononcé la nullité du PSE : une victoire pour les salarié-e-s !

[Lire la suite sur : rougemidi.org/]

Publié dans Justice, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Dans une véritable démocratie, « Mam » aurait déjà fait ses valises !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 février 2011


URL de l’article : http://www.lesmotsontunsens.com/mam-out-9076

« MAM out »

Michèle Alliot-Marie n’a rien à se reprocher. Qu’on se le dise. La ministre des affaires étranges erre…

 

MAM scandale Tunisie

Au boulot, elle pensait bien faire en proposant d’envoyer des policiers français maintenir l’ordre et, de fait, supporter la dictature en place.

En vacances, elle pensait qu’elle n’était plus ministre des affaires étrangères et qu’elle « avait le droit d’avoir des amis ». Elle pensait aussi que, pendant que les Tunisiens se faisaient tirer comme des lapins, elle pouvait raisonnablement se prélasser à bord du jet d’un proche du clan Ben Ali… Ça permettait en plus de supporter l’économie locale, mais sa modestie l’aura empêchée de s’en vanter.

Et puis, elle était « claquée », et, « dans un cadre amical, [elle s'est] détendue ».

[Lire la suite sur : lesmotsontunsens.com/]

Lire également :

Alliot-Marie, démission ! sur : plumedepresse.net/

Publié dans France, POLITIQUE, Tunisie | Pas de Commentaire »

Défense de l’Éducation nationale : Manifestation des élus communistes de la région

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 février 2011

Source : PCF Nord

Éducation Nationale 

Manifestation à la Préfecture de Lille pour la défense de l’école

Défense de l'Éducation nationale : Manifestation des élus communistes de la région  dans Education nationale 11-02-04_VdN_Education_Nationale

 

defenseposteseducationnationale4.jpg

 

Pour voir des photos Cliquez ici :

 

 

Publié dans Education nationale, PCF, Politique nationale | Pas de Commentaire »

Marie-Georges Buffet était l’invitée RTL du week-end du 6 février 2011

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 février 2011

http://www.dailymotion.com/video/xgwx7b

Interview MG Buffet
envoyé par fprovost. – Regardez les dernières vidéos d’actu.

Publié dans PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

« Le massacre de la faim se déroule dans une normalité glacée » .

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 février 2011

Source : l’Humanité des débats – 5 février 2011 – Propos recueillis par J. S.

 

« Le massacre de la faim se déroule dans une normalité glacée »

 

Par Jean Ziegler, membre du Comité consultatif du Conseil des droits de l’homme des Nations Unies (*)

 

Des crises ou une crise planétaire ?

Dans la crise planétaire où se croisent plusieurs crises, la crise alimentaire est singulière. Parmi tous les droits humains, le droit à l’alimentation est celui qui est le plus cyniquement, le plus brutalement violé aujourd’hui. Toutes les cinq secondes, un enfant de moins de dix ans meurt de faim. Près d’un milliard d’êtres humains sont gravement sous-alimentés. La courbe des victimes dépasse celle de la croissance démographique. Selon la FAO, l’agriculture mondiale pourrait nourrir sans problème 12 milliards d’êtres humains, or nous sommes 6,7 milliards sur la planète. Un enfant qui meurt de faim est donc un enfant assassiné.

Quelles sont les causes de cette crise ?

Pour la population rurale, celle qui produit sa nourriture (3,2 milliards de personnes), plusieurs raisons structurelles sont identifiables.

  • D’abord, le dumping agricole. Les pays de l’OCDE ont versé, l’an dernier, 345 milliards de dollars de subventions pour leurs productions et exportations agricoles, ce qui fait que, sur n’importe quel marché africain, on achète des légumes grecs, français, portugais, allemands pour le tiers ou la moitié du prix du produit africain correspondant. Pendant ce temps, le paysan africain, sa femme et ses enfants s’épuisent au travail sans la moindre chance d’atteindre le minimum vital convenable. L’hypocrisie des commissaires de Bruxelles est abyssale. Ils organisent la faim sur le continent africain et déploient des forces militaires pour intercepter les survivants qui essaient de passer les frontières sud de l’Europe.

  • La deuxième raison est la vente de terres. L’an dernier, 41 millions d’hectares de terres arables africaines ont été achetés ou louées pour 99 ans par les hedge funds ou par des pays comme la Corée du Sud. La Banque mondiale, la Banque européenne d’investissement, etc, financent ce vol en arguant que seuls des groupes financiers sont capables de rendre ces terres réellement productives. Les familles d’agriculteurs dépossédées vont alors grossir les bidonvilles avec les conséquences qu’on connaît : prostitution enfantine, sous-alimentation, etc.

  • Troisième raison : la dette extérieure. Au 31 décembre 2009, celle des 122 pays dits du « tiers-monde », était de 2 100 milliards de dollars. La presque totalité de leurs gains à l’exportation est donc absorbée par les intérêts de la dette.

Quant aux populations urbaines, selon la Banque mondiale, 2,2 milliards de personnes vivent avec 1,25 dollar par jour, en dessous du seuil d’extrême pauvreté. Les prix des trois aliments de base – riz, maïs, blé – ont explosé. La tonne de blé meunier a doublé en un an – le prix de la baguette, multiplié par trois, a été un facteur essentiel dans la formidable révolution tunisienne. On peut expliquer ces augmentations de prix en partie par les catastrophes climatiques qui ont touché de gros producteurs (Russie, Australie). Mais les deux raisons principales sont la spéculation boursière et le développement des agrocarburants. Avec la crise financière, les spéculateurs se sont reportés sur les matières premières agricoles ; 37 % de la hausse sont dus à la spéculation. Quant aux agrocarburants, les Américains ont subventionné, l’an dernier, la transformation de 144 millions de tonnes de maïs et de centaines de millions de tonnes de blé en biodiesel et bioéthanol. Barack Obama a confirmé cette orientation afin, a-t-il expliqué, de combattre la pollution et de garantir l’indépendance pétrolière des États-Unis. Cela peut se comprendre. Mais lorsque toutes les cinq secondes, un enfant meurt de faim, brûler de la nourriture sous forme d’agrocarburants est un crime contre l’humanité.

Le 22 octobre 2010, Angela Merkel et Nicolas Sarkozy annonçaient 1 700 milliards d’euros d’aide aux banques. Pendant ce temps, le budget du Programme alimentaire mondial s’est effondré de 6 milliards de dollars à 3,2 milliards parce que les pays industrialisés ne payent plus leurs cotisations. Et dans les camps de réfugiés du Darfour ou de Somalie, les rations journalières ne sont plus que de 1 500 calories, quand le minimum vital est 2 200 calories par individu.

La France, les pays européens sont des démocraties. Si nous nous organisons, nous pouvons imposer aux commissaires de Bruxelles de mettre fin au dumping agricole. Nous pouvons, avec de nouvelles lois nationales, interdire la spéculation sur les aliments de base et la fabrication d’agrocarburants autrement qu’avec des déchets agricoles. Nous pouvons réduire radicalement la dette extérieure des 52 pays les plus pauvres. Nous le pouvons. En démocratie, il n’y a pas d’impuissance.

 

(*) Dernier livre, la Haine de l’Occident. 
Édition le Livre de poche, 6,95 euros.

Publié dans Agriculture, ECONOMIE, IDEES - DEBATS - PHILO | Pas de Commentaire »

Décès de Françoise Cachin

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 février 2011

Petite fille de Marcel_Cachin, un des fondateurs du PCF, et du peintre Paul_Signac, Françoise Cachin est décédée vendredi 4 février 2011 à l’âge de 74 ans. Défendant les musées avec passion, elle avait été à l’origine du texte Les musées ne sont pas à vendre co-signé avec Jean Clair et Roland Recht. Suite à cette prise de position, elle fut évincée du conseil artistique des Musées nationaux. Puis, à la demande du ministre de la Culture de l’époque, Renaud Donnedieu de Vabres, on lui enleva la présidence de FRAME, l’association culturelle franco-américaine qu’elle avait créée. Elle venait de terminer le montage de l’exposition-Manet, inventeur du Moderne au Musée d’Orsay (5 avril – 3 juillet 2011)

Source : Patrick Le Hyaric7 février 2011

Hommage à Françoise Cachin, grande figure des musées de France

Décès de Françoise Cachin dans CultureC’est avec une grande émotion que j’apprends la disparition de Françoise Cachin, grande figure des musées de France.

Françoise Cachin faisait un peu partie de la famille de l’Humanité, par son nom hérité de son grand-père Marcel, mais aussi et surtout par des engagements progressistes pour l’accès à la culture pour tous et l’émancipation humaine que nous avons eu en commun, même si elle n’avait jamais revendiqué l’héritage politique de son grand-père.

Dans sa vie, elle avait plutôt choisi de prendre la suite de son autre aïeul, Paul Signac, ce qui la poussa à passer le premier concours de conservateur des Musées de France et à connaître la plus belle des carrières qui soit, passant entre autres du Musée National d’Art Moderne à la direction du Musée d’Orsay et des Musées de France.

Mais comme bon sang ne saurait mentir, elle ne put jamais se défaire d’un engagement fortement présent dans sa vie professionnelle qu’elle vivait comme une passion. On l’a ainsi vue être de tous les combats pour l’accès de tous aux Arts, pour la circulation des œuvres et récemment encore lançant une pétition, « Les musées ne sont pas à vendre » contre la marchandisation de l’Art à l’occasion du projet du Louvre Abou Dhabi qui lui valut une odieuse mise à l’écart de la part du gouvernement.

François Cachin, à la retraite depuis 2001, n’avait jamais pu se résoudre à l’inactivité, et elle venait de terminer le montage de l’exposition Manet qui doit ouvrir ses portes début avril au Musée d’Orsay.

Elle  va manquer au monde de la culture et des musées, mais son travail et son engagement ne sont pas restée vains et elle aura su marquer durablement le sens des politiques culturelles.

J’adresse toute ma sympathie à son mari Georges, à sa famille, et à tous ceux qui ont eu le bonheur de la côtoyer.

Publié dans Culture, Hommages | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy