• Accueil
  • > ECONOMIE
  • > Pas-de-Calais : 11,3 % des plus de 60 ans ont recours à l’Allocation personnalisée d’autonomie contre 8,1 % au plan national

Pas-de-Calais : 11,3 % des plus de 60 ans ont recours à l’Allocation personnalisée d’autonomie contre 8,1 % au plan national

Posté par communistefeigniesunblogfr le 31 janvier 2011

Pas-de-Calais : 11,3 % des plus de 60 ans ont recours à l'Allocation personnalisée d'autonomie contre 8,1 % au plan national dans ECONOMIE humanite le 24 Janvier 2011Laurence Mauriaucourt

Le travail dans tous ses états

À travail pénible, retraite souvent invivable

 

Rencontre avec Dominique Watrin, conseiller général PCF du Pas-de-Calais, et vice-président chargé des personnes âgées.

Les chiffres officiels de l’Igas l’attestent : bien que la population globale du Pas-de-Calais soit relativement jeune, le recours à l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) y est beaucoup plus élevé que la moyenne nationale. Dans ce département, 11,3 % des plus de soixante ans ont recours à cette aide, contre 8,1 % au niveau national. Un fait que Dominique Watrin, conseiller général PCF du Pas-de-Calais, relie aux conditions de vie et d’emploi dans une région où les mines et la sidérurgie ont abîmé les hommes et les femmes avant l’âge. « Ce fait se traduit dans le budget du département, qui est amené à financer des plans d’aide à des personnes très lourds pour des sexagénaires, alors que la Caisse nationale de solidarité (CNSA), qui abonde les fonds, a adopté comme critère de calcul les dépendances qui frappent les plus de soixante-quinze ans. »

Les dépendances précoces induisent des difficultés pour les personnes dont l’espérance de vie à partir de soixante ans est ici inférieure de plus de deux ans à la moyenne nationale. Elles provoquent aussi des coûts supplémentaires pour le département, qui ne sont pas pris en compte dans le cadre du transfert de charges. « Voilà pourquoi je me bats, avec le groupe communiste auprès du président du conseil général depuis plus d’un an et demi pour qu’une plainte soit déposée auprès du tribunal administratif et de la Halde, d’autant que les revenus des retraités ne progressent pas et que leur part de frais pour financer une aide ménagère, par exemple, ne cesse d’augmenter », poursuit Dominique Watrin, qui souligne que ces questions seront au cœur d’un rassemblement régional de protestation à l’initiative du PCF et de la CGT, le 4 février à 17 h 30 devant la préfecture de Lille.

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy