• Accueil
  • > PCF
  • > Estrosi, les soldes et la Tunisie…

Estrosi, les soldes et la Tunisie…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 janvier 2011

Source : Site national du PCF - 19 janvier 2011

Auteur : Robert Injey, Conseiller municipal communiste de Nice

 

Estrosi, les soldes et la Tunisie... dans PCF accueil-du-president-tunisien

Estrosi, les soldes et la Tunisie…

Samedi, la ville de Nice a connu sans nul doute une des manifestations les plus émouvantes de ces dernières années. Une manifestation où se mêlaient tout à la fois, la liesse des Tunisiens, leur joie de voir Ben Ali fuir, mais aussi leur détermination à ne pas se laisser voler leur victoire. Dans ce contexte on aurait pu croire que le maire de Nice, à défaut d’avoir soutenu, hier, les démocrates victimes de la dictature Ben Ali, exprime aujourd’hui sa solidarité avec ce peuple. Et cela d’autant plus que Nice est la capitale du réseau Euromed.

Et bien, non. Dans le communiqué publié par la ville de Nice au soir de cette journée de samedi :

 » Christian Estrosi, Député-Maire de Nice, Président de Nice Côte d’Azur, tient à remercier l’ensemble des forces de l’ordre qui a encadré aujourd’hui, à Nice, la manifestation de la communauté tunisienne. Le dispositif de sécurité mis en place, ainsi que l’étroite collaboration entre la Police Municipale et la Police Nationale, ont permis que l’activité commerciale, en cette période de premiers jours des soldes, se poursuive dans les meilleures conditions.  »

Un peuple vient de retrouver sa liberté, sa dignité et la seule préoccupation de C. Estrosi c’est que rien ne soit venu gêner « l’activité commerciale ». Tout au long de la « Révolution du Jasmin » le gouvernement français a été pitoyable, soutenant jusqu’au bout Ben Ali, proposant ses services pour maintenir l’ordre…. le maire de Nice lui aussi n’aura pas brillé dans cette période.


Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy