• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 19 janvier 2011

Portrait du marché du travail en 2009 : Les jeunes particulièrement touchés par le chômage et le sous-emploi

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 janvier 2011

 

Le nombre de chômeurs de 15 à 24 ans augmente de 27 %

 

Portrait du marché du travail en 2009 : Les jeunes particulièrement touchés par le chômage et le sous-emploi dans ECONOMIE 18 janvier 2011 – Clotilde Mathieu

Économie – Des clés pour comprendre

Les jeunes s’enlisent dans le travail précaire 

 

placedeprecarite.jpgPrécarité, sous-emploi, mobilité accrue, chômage… les jeunes de moins de 25 ans subissent la mutation du marché du travail, révèle une étude publiée récemment par l’Insee.

Le portrait du marché du travail de l’année 2009, publié le 13 janvier dernier par l’Institut national de la statistique et des études économiques (Insee), montre à quel point les bouleversements qui s’opèrent sur le marché du travail enferment les jeunes salariés dans la précarité.

Premier constat : quelle que soit la catégorie socioprofessionnelle, les jeunes occupent des postes de travail moins stables (que la moyenne). L’Insee relève que la moitié des salariés embauchés en CDD, stage ou apprentissage ont moins de 29 ans. Parmi les moins de 25 ans, la part de ces contrats est de 49,7 %, alors que pour l’ensemble des salariés, ils ne représentent que 12,6 %.

Cette précarisation est conditionnée par le secteur d’activité dans lequel les jeunes travaillent.

Ainsi, ils se trouvent plus souvent dans la construction qui emploie plus d’un jeune sur dix, contre un senior sur vingt. Dans ce secteur, le turnover reste soutenu : « 11,4 % des personnes ayant un emploi travaillent dans leur entreprise depuis moins d’un an », précise l’Insee. Il en va de même dans le tertiaire où l’instabilité est forte. Ou encore dans les activités de commerce, de la réparation d’automobiles et de motocycles, qui concentrent 20 % des jeunes salariés. Ils sont proportionnellement trois fois plus nombreux que ceux de « 50 ans et plus » dans l’hébergement et la restauration : 8 % des jeunes y travaillent, contre 3 % des seniors. Dans cette branche du secteur tertiaire, 21 % des emplois sont occupés par des personnes ayant moins d’un an d’ancienneté. À l’inverse, les jeunes sont moins nombreux dans le secteur public ou dans l’industrie où l’emploi est plus stable.

Par ailleurs, les jeunes salariés sont nombreux en situation de sous-emploi.

Selon les classes d’âge, le taux de sous-emploi passe de 10,1 % pour les moins de 25 ans contre 4,8 % chez les 50 ans et plus. Ce taux varie nettement selon la catégorie socioprofessionnelle. Il est ainsi plus élevé parmi les employés (10,3 %) et les ouvriers (5,2 %) que parmi les cadres (2 %).

Le sous-emploi sévit donc presque exclusivement dans le tertiaire. De fait, le poids de ce secteur dans le marché de l’emploi augmente l’insécurité professionnelle chez les salariés, particulièrement les moins qualifiés, donc les plus jeunes. Au final, la photographie du marché du travail en 2009 confirme le développement et l’accélération de la progression des travailleurs pau­vres.

 

Publié dans ECONOMIE, SOCIAL, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Voeux de Sarkozy aux syndicats

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 janvier 2011

Source : Site national du PCF - 19 janvier 2011

Vœux de Sarkozy aux syndicats :

Tout va bien au pays des Bisounours (PCF)

 

 

Voeux de Sarkozy aux syndicats dans PCF h-4-2264321-1287041613_2

Nicolas Sarkozy a présenté cet après-midi ses vœux aux forces vives de la nation. La CGT a bien fait de boycotter cette cérémonie. L’organisation syndicale s’est épargnée un pénible florilège de contre-vérités et les  fanfaronnades habituelles.

Selon le président de la République,

  • le pouvoir d’achat des Français aurait augmenté, les fonctionnaires auraient été revalorisés de 3,5%. Tout va donc bien au pays des Bisounours !
  • Il y aurait moins de chômage et de destructions d’emplois que dans les autres pays. Voilà qui est peu élégant et proprement scandaleux alors que notre pays compte désormais officiellement plus de 4 millions de chômeurs.
  • Toujours selon le Président, les 35H seraient maintenant remises en questions au sein de toutes les formations politiques. Manifestement le chef de l’État a décidé d’écarter de la représentation politique un certain nombre de formations, en particulier celles qui composent le Front de Gauche.
  • Enfin, dernier mensonge présidentiel : « personne ne reviendra sur la Réformes des retraites ». Nicolas Sarkozy s’avance un peu vite sur ce terrain.

Le PCF et ses partenaires du Front de gauche sont déterminés à en faire une des premières mesures prises par un gouvernement de gauche sitôt élu!

Publié dans PCF, POLITIQUE, Politique nationale, Syndicats | Pas de Commentaire »

Estrosi, les soldes et la Tunisie…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 janvier 2011

Source : Site national du PCF - 19 janvier 2011

Auteur : Robert Injey, Conseiller municipal communiste de Nice

 

Estrosi, les soldes et la Tunisie... dans PCF accueil-du-president-tunisien

Estrosi, les soldes et la Tunisie…

Samedi, la ville de Nice a connu sans nul doute une des manifestations les plus émouvantes de ces dernières années. Une manifestation où se mêlaient tout à la fois, la liesse des Tunisiens, leur joie de voir Ben Ali fuir, mais aussi leur détermination à ne pas se laisser voler leur victoire. Dans ce contexte on aurait pu croire que le maire de Nice, à défaut d’avoir soutenu, hier, les démocrates victimes de la dictature Ben Ali, exprime aujourd’hui sa solidarité avec ce peuple. Et cela d’autant plus que Nice est la capitale du réseau Euromed.

Et bien, non. Dans le communiqué publié par la ville de Nice au soir de cette journée de samedi :

 » Christian Estrosi, Député-Maire de Nice, Président de Nice Côte d’Azur, tient à remercier l’ensemble des forces de l’ordre qui a encadré aujourd’hui, à Nice, la manifestation de la communauté tunisienne. Le dispositif de sécurité mis en place, ainsi que l’étroite collaboration entre la Police Municipale et la Police Nationale, ont permis que l’activité commerciale, en cette période de premiers jours des soldes, se poursuive dans les meilleures conditions.  »

Un peuple vient de retrouver sa liberté, sa dignité et la seule préoccupation de C. Estrosi c’est que rien ne soit venu gêner « l’activité commerciale ». Tout au long de la « Révolution du Jasmin » le gouvernement français a été pitoyable, soutenant jusqu’au bout Ben Ali, proposant ses services pour maintenir l’ordre…. le maire de Nice lui aussi n’aura pas brillé dans cette période.


Publié dans PCF, POLITIQUE, Politique nationale, Tunisie | Pas de Commentaire »

John Perkins : « Les confessions d’un assassin financier « 

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 janvier 2011

 “Il y a 2 manières de conquérir et asservir une nation. L’une est par l’épée. L’autre par la dette.”

John Perkins :

Dans son livre « Les confessions d’un assassin financier » paru en septembre 2005, John Perkins raconte comment les États-Unis avec l’aide de la Banque mondiale et du FMI utilisent la dette pour assujettir des nations et asservir leurs peuples.

Présentation de l’éditeur

Les « assassins financiers » sont des professionnels grassement payés qui escroquent des milliards de dollars à divers pays du globe. Leurs armes principales : les rapports financiers frauduleux, les élections truquées, les pots-de-vin, l’extorsion, le sexe et le meurtre. L’auteur sait de quoi il parle, c’était son « métier ». Il a exercé pour le compte des États-Unis et il confesse aujourd’hui ses terribles manipulations.

 

http://www.dailymotion.com/video/xe9n2b

Confessions d’un assassin financier

 

http://www.dailymotion.com/video/xdzi2a

 

+ d’infos :

 

Publié dans ECONOMIE, ETATS-UNIS, FMI "affameur des peuples", POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Violence policière à Wazemmes

Posté par communistefeigniesunblogfr le 19 janvier 2011

Lu sur : Violence policière à Wazemmes dans INFOS dazibaoueb_logo_700

publié par roland (webmaster)   18 janvier 2011

Bal tragique à Lille : un policier égratigné, 53 interpellations

Auteur : Jack et B2B - Source : Lille 43000

 

   La soirée du vendredi 14 janvier organisée au Centre Culturel Libertaire (CCL) en soutien au journal La Brique a rassemblé beaucoup de monde. Des habitués, des militants, mais aussi et surtout de nombreuses personnes étrangères à ce milieu, uniquement présentes pour le concert Hip Hop. A la fin de la soirée, la police a littéralement pris d’assaut les lieux et interpellé brutalement les 53 personnes qui s’y trouvaient encore. Pour plusieurs raisons, nous ne reviendrons que sur les agissements des policiers, depuis le moment où ils nous enfermaient dans le CCL comme des rats jusqu’à notre libération du commissariat. Voici ce que nous avons vu de nos propres yeux et entendu de nos propres oreilles, tant de la part de nos compagnons de cellule que des « fonctionnaires de l’État », véritable police idéologique et punitive.

Entre 3 et 4 heures du matin, la police intervient aux portes du CCL. Avant qu’elles ne soient fermées et barricadées par nos soins, un policier réussit à décharger une grosse dose de lacrymogène poivrée à l’intérieur. Les yeux rougissent, larmoient, les poumons s’irritent, l’air s’opacifie, mais il est encore possible de tenir. Certaines personnes ouvrent la seule salle fermée jusqu’à présent pour s’y réfugier et respirer. Mais cela ne dure pas, car les policiers brisent sa vitre donnant sur la rue et gazent massivement, dans le but d’étouffer ses occupants. La situation est intenable, et l’on se décide à sortir.

L’ouverture des portes permet aux agents de gazer davantage ce véritable piège qu’est devenu le CCL. Certaines personnes le sont au visage, comme celle qui tente d’expliquer à la police qu’« on va sortir ». Une fois dehors, nous sommes reçus à coups de matraques, bousculés, molestés, jetés au sol. Et, progressivement, nous nous retrouvons à terre, soit sur les trottoirs, soit sur la chaussée. Un mot de trop, un geste – comme lever la tête pour observer la scène –, et les policiers insultent – les hommes en particulier sont traités de « pédale », « tarlouze » – ou frappent – coups de pieds dans les bras, les côtes. Certains sont matraqués à la tête. Un homme a l’œil gonflé de sang. Est-ce un hasard s’il est basané ? Au moins deux personnes sont complètement aveuglées par le gaz. Une autre, asthmatique, s’asphyxie. Un type se retrouve à terre, la tête écrasée par le genou d’un jeune policier très excité, celui-là même qui le menotte brutalement en criant, mot pour mot, à ses collègues : «J’l’ai eu, c’est bon, j’me suis vengé!»

[Lire la suite sur : dazibaoueb.fr/]

Communiqué de La Brique à propos de la soirée du 14 janvier au CCL

 

Publié dans INFOS, Police | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy