Éducation : D’abord les cantonales, après on ferme les classes !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 janvier 2011

Courriel SNUipp 59 – 17 janvier 2011

Ça y est, c’est officiel !
Pour ne pas gêner certains candidats qui auraient du mal à assumer
les suppressions de postes dans notre département, le Ministre a ordonné à la Rectrice qui a ordonné à l’IA du Nord de retarder au 28 mars le début des opérations de carte scolaire…
Alors que le mouvement démarre (toujours officiellement) normalement la semaine précédente !!

Le ministère aurait-il « peur » des conséquences électorales du budget 2011 ?

D’abord les cantonales, après on ferme les classes…

Sous la pression des élus UMP, le ministère vient de donner pour consigne aux recteurs et inspecteurs d’académie de reporter après les élections cantonales toutes les opérations de carte scolaire.

En tout cas, c’est ce qui se passe dans certains départements. Mais un Recteur peut-il ne pas satisfaire un désir de son Ministre ?
Après tout, une prime au mérite de 22 000 €, ça fait réfléchir, non ?

Le bruit courait déjà. Face à l’ampleur de la carte scolaire annoncée, les élus UMP se seraient quelques peu « inquiétés » pour le renouvellement de leurs fauteuils au cours des élections cantonales du mois de mars prochain. En effet, dans la période actuelle, assumer ses positions et ses choix est devenu un exercice difficile et périlleux pour un élu UMP.

Le ministère répond donc à l’inquiétude de ses troupes en demandant aux recteurs et inspecteurs d’académie de reporter toutes les opérations de carte scolaire après les élections cantonales.

Sarkozy déclarait en 2009 « Ayons le courage de changer ».
En ce début d’année 2011, le courage ne semble plus d’actualité dans les rangs de la majorité.

Les élections approchent. Les fossoyeurs des services publics voient leurs confortables fauteuils d’élus s’éloigner et tirent la sonnette d’alarme. Quand la cohérence et l’esprit de responsabilité deviennent intenables on se réfugie dans la fuite et le mensonge. Une provocation de plus. Un profond mépris de l’école et de ses usagers.

La carte scolaire sera donc tardive et il en sera de même du mouvement et des affectations.


Nous allons vers une nouvelle année de casse et de précipitation. Mais cela n’a guère d’importance dans la tête d’un élu UMP. Ce qui compte… c’est le fauteuil.

En tout cas, ce délai supplémentaire vous permettra, ainsi qu’aux parents, de rencontrer ces fameux élus qui d’un côté défendent et soutiennent le gouvernement et son budget, et qui d’un autre côté déclarent vouloir défendre « leur » école. Il va falloir qu’ils assument.

N’hésitez pas à demander à votre IEN quelles sont les mesures de carte scolaire envisagées dans votre commune et n’hésitez pas à rencontrer votre maire ainsi que les parents d’élèves.

N’hésitez pas à nous renvoyer la fiche de suivi carte scolaire.

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy