• Accueil
  • > SOCIAL
  • > Sanofi-Aventis : 3,5 milliards de dividendes pour les actionnaires, le licenciement par… boite vocale pour 1 700 salariés !

Sanofi-Aventis : 3,5 milliards de dividendes pour les actionnaires, le licenciement par… boite vocale pour 1 700 salariés !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 décembre 2010

Source : Les mots ont un sens27 décembre 2010 –

 

« Sanofi-Aventis licencie 1700 salariés par… boite vocale ! »

 

« Madame, Monsieur, vous êtes viré avec effet immédiat. Pour en connaître la raison, tapez 1. Pour bénéficier d’une remise de 5% sur une boite d’antidépresseur, tapez 2. Pour les prévisions météo, tapez 3. Sinon… raccrochez ! Ouvrez votre porte, et rendez votre téléphone à notre collaborateur »…

Sanofi Aventis - licenciement par téléphone

Un joli conte de Noël comme on les aime, narré par le Huffington Post. Le 30 novembre dernier, les employés américains de notre Big Pharma tricolore, Sanofi-Aventis, ont reçu un courriel leur souhaitant un joyeux Thanksgiving. Charmante attention. Mais le message leur demandait aussi de vérifier leur boite mail le mardi 2 décembre, avant le gong des 5 heures du mat’. Bingo. Ce matin là, le géant pharmaceutique a effectivement envoyé un mail à l’ensemble de ses salariés, contenant un numéro de téléphone et un horaire d’appel.

Ceux qui avaient été invités à appeler entre 8h et 8h30, ont été informés qu’ils conservaient leur emploi. En revanche, les 1700 employés qui ont décroché leur téléphone après 8h30 ont été moins chanceux : ils ont été licenciés par une voix préalablement enregistrée, avec effet immédiat, sans autre explication… Dans la foulée, un sous-traitant mandaté par Sanofi-Aventis se pointait au domicile des heureux élus, pour récupérer les objets appartenant à la boite : voiture, ordinateur…

[Lire la suite sur : lesmotsontunsens.com/]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy