• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 22 décembre 2010

« Course à l’échalote » chez les écolos ?!

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 décembre 2010

21 décembre 2010 – Lina Sankari

 

Les écolos entre fins de mois et fin du monde 

 

L’eurodéputée Eva Joly tente de prendre de l’avance sur son potentiel rival écologiste, Nicolas Hulot. Dès janvier, elle entamera des déplacements sur les questions sociales.

Comme au Parti socialiste, l’idée chemine chez certains dirigeants écologistes d’avancer la date de désignation du candidat. Tandis qu’Europe Écologie-Les Verts (EELV) devrait se prononcer, en janvier, sur l’organisation de cette désignation en vue de la présidentielle, les esprits s’emballent. Déjà, début décembre, Cécile Duflot envisageait de « raccourcir le temps où les candidats sont connus. Chez nous, la situation est quand même très décantée ». Une manière de mettre sur orbite Eva Joly, de contrecarrer les ambitions d’Yves Cochet et surtout de Nicolas Hulot, qui doit prendre sa décision « avant l’été ».

D’aucuns chez les anciens Verts refusent d’attendre le messie. D’autant que l’animateur d’Ushuaïa, même à 82 % d’opinions favorables, donne peu de gages de son inscription dans un projet de gauche. Une position à « clarifier », selon l’eurodéputé Yannick Jadot. Nicolas Hulot tente néanmoins de rassurer EELV : « Ils m’ont déjà reproché, à juste titre, à la dernière présidentielle de leur avoir fait de l’ombre. J’essayerai de ne rien faire qui puisse les handicaper. » En 2007, il ne s’était finalement pas engagé dans la course afin de faire signer à l’ensemble des candidats son « pacte écologique ». Dominique Voynet avait pour sa part atteint 1,57 % des voix.

Dès janvier, Eva Joly devrait prendre de l’avance sur les questions sociales grâce à une série de déplacements autour de la souffrance au travail, la justice sociale et les migrations. Elle a par ailleurs d’ores et déjà indiqué qu’elle était favorable à un revenu maximal. En termes d’emploi, en revanche, elle porte le thème de la décroissance « des choses néfastes ». Eva Joly réfléchit aussi à l’alliance de deux électorats pour l’instant éloignés et aux intérêts parfois antagonistes : « Comment réconcilier ceux qui ont peur des fins de mois et ceux qui ont peur de la fin du monde ? »

Enfin, l’eurodéputée cherchera à consolider son réseau auprès de leaders historiques, tels Noël Mamère, et du reste de la galaxie écologiste avec José Bové. Dans l’entourage de Daniel Cohn-Bendit, on considère que la candidature d’Eva Joly pourrait sortir la formation politique des seules thématiques environnementales et surtout aider à talonner un peu plus le PS.

 

Publié dans Europe Ecologie les Verts, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Solidarité avec Aurore Martin obligée de se cacher pour défendre sa liberté d’expression

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 décembre 2010

Source : Le blog d’Olivier Dartigolles – 22 décembre 2010

 

Solidarité à Aurore Martin.

aurore_martin.jpgPar une lettre rendue publique mardi, Aurore Martin a décidé de se cacher, « n’ayant pas d’autres choix », suite à la décision de la Justice française d’accepter le mandat d’arrêt Européen lancé contre elle par la Justice espagnole. Qu’est-il reproché à la militante : d’user de sa liberté d’expression. Le PCF 64 avait pris position dès le mois dernier.

Dans son courrier, Aurore pose une question simple :

« L’inacceptable est-il acceptable ?« . Non, il faut donc agir, élever d’un cran la mobilisation pour Aurore Martin. Alors que Batasuna est engagé dans un processus démocratique de résolution de la question basque, quel est l’objectif recherché ? Ici comme ailleurs, la fuite en avant des politiques libérales pour faire payer la crise aux peuples* s’accompagne d’une atteinte toujours plus grande aux libertés, aux droits individuels et collectifs.

Dans un courrier au Premier ministre, daté du 21 décembre, Nicole Borvo, présidente du groupe Communiste Républicain Citoyen et des Sénateurs du Parti de Gauche au Sénat, vice-présidente de la commission des lois, précise : « les juridictions d’exception espagnoles qui demandent son extradition se fondent sur les activités politiques menées en 2008 par la jeune femme en Espagne, en l’occurrence sa participation à des réunions publiques et des écrits politiques au titre de son appartenance à Batasuna, un parti interdit en Espagne. Il me paraît illégitime qu’une personne de nationalité française, militante d ‘un parti autorisé en France, soit extradée pour des faits eux-mêmes non punissable dans notre pays. Il est préoccupant que puisse être, au travers du mandant d ‘arrêt européen, remis en cause un principe essentiel reconnu en France, à savoir le refus d’extradition pour motifs politiques. Aussi, je vous demande, Monsieur le Premier ministre, d’intervenir en urgence pour que Madame Aurore Martin ne soit pas livrée aux autorités espagnoles. »

Je constate que de trop nombreux élus basco-béarnais restent silencieux sur le cas d’Aurore Martin. Or, c’est de notre liberté d’expression à tous dont il est question.

* En Espagne, Zapatero va proposer de reculer l’âge de départ à la retraite de 65 à 67 ans. Son ministre du travail n’y va pas par quatre chemins :  » ceux qui veulent continuer à partir à 65 ans pourront le faire, mais dans ce cas ils devront accepter une baisse de leur pension« . Il y a nécessité et urgence d’ouvrir en grand le débat sur ce qui ne peut plus durer et ce qui doit changer. En France et en Europe.

Sur le même sujet, lire :

Aurore Martin, militante de Batasuna a pris le maquis sur : mediapart.fr/club/blog/carland

 

Publié dans Democratie, LIBERTES, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy