• Accueil
  • > ECONOMIE
  • > Mille milliards de mille sabords (et autant de bobards)

Mille milliards de mille sabords (et autant de bobards)

Posté par communistefeigniesunblogfr le 10 décembre 2010

Source : Les mots ont un sens – 6 décembre 2010 –

URL de l’article : http://www.lesmotsontunsens.com/mille-milliards-de-mille-bobards-sabords-8593

 

«Mille milliards de mille sabords (et autant de bobards)»

 

3 300 milliards de dollars aux États-Unis, 2 000 milliards d’euros pour l’Europe. Les États banquent… en toute discrétion.

Mensonges, crise financière

Mercredi dernier, sous la contrainte du Congrès, la réserve fédérale US s’est résignée à publier le détail des 21 000 transactions effectuées entre le 1er décembre 2007 et le 21 juillet 2010. Sur cette période de panique généralisée, la Fed a distribué 3300 milliards de dollars d’aides d’urgence. Et l’on découvre qu’on a frôlé la catastrophe planétaire, malgré les déclarations éminemment rassurantes de nos valeureux dirigeants.

3 300 milliards de dollars aux États-Unis

Depuis le début de la crise, des banques réputées « solides » se sont succédé au guichet de la Fed pour quémander des centaines de milliards de dollars d’aides en tous genres. Par exemple, Citigroup a demandé l’intervention de la Fed au moins 174 fois. Même topo pour Merrill Lynch, Goldman Sachs et Morgan Stanley, parmi tant d’autres.

Mais aussi des banques étrangères. UBS a reçu 74,5 milliards. 200 milliards pour la Barclays. BNP Paribas, Société Générale, Natixis, Dexia, Bayerische Landesbank, Dresdner Bank et Commerzbank et même… la Banque centrale européenne ont également bénéficié de ces aides d’urgence. Mais aussi des sociétés commerciales. Caterpillar, Harley-Davidson, General Electric, McDonald’s, Toyota (…) ont tiré profit de ces programmes de prêts gratuits débloqués en catastrophe. Bref, du sauve-qui-peut à qui-n’en-veut.

http://www.dailymotion.com/video/x7cw1i

 

Comme des petits pains…

« Je pense que nos actions ont empêché un résultat encore plus désastreux« , s’est défendu Donald L. Kohn, l’ancien vice-président de la Fed. D’autant que la plupart de ces aides seraient maintenant remboursées. « Après des années de tergiversations de la Fed, le peuple américain est enfin informé des détails incroyables et à couper le souffle du plan de sauvetage [...] de Wall Street et des entreprises » privées, a déclaré Bernard Sanders, sénateur du Vermont, qui n’en revient toujours pas que la Fed soit devenue la « banque centrale du monde« .

2 000 milliards d’euros en Europe

En Europe, ce sont plus de 2 000 milliards d’euros d’aides d’État qui ont été refourgués aux établissements financiers, en 2008 (957) et 2009 (1106), selon un récent rapport de la Commission européenne. Ces aides sont quasiment intégralement liées à la crise. Bien sûr, pendant tout ce temps, les autorités (ultra)compétentes ont toujours prétendu que la situation était sous contrôle. Dormez tranquilles, citoyens.

Pendant ce temps là, la Grèce et l’Irlande se sont écroulées, le Portugal titube, l’Espagne vacille… Et, 50 millions de chomeurs plus tard, les banques continuent de spéculer à tout va, sans aucun contrôle, reversant des records de bonus en tous genres à leurs tauliers.

Plus belle, la crise…

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy