• Accueil
  • > Archives pour le Mardi 30 novembre 2010

« Les enseignants comprendront…, les autres compatissez ! ! !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 novembre 2010

Je comprends… et je compatis ! (Nelly)

Courriel de Didier :

Et on se demande pourquoi il y a autant de dépressions chez les profs, ça avait commencé il y a très longtemps, alors comment peut on s’en sortir avec un tel bagage …..

Les enseignants comprendront…, les autres compatissez !!!

En voyant la foule de gens, Jésus alla sur la montagne. Et lorsqu’il fut assis, les douze vinrent à lui. Il leva les yeux sur ses disciples et  dit :

 » Bienheureux les pauvres en esprit car le royaume des cieux leur appartient. Bienheureux ceux qui souffrent car ils seront consolés.
Bienheureux les doux car ils possèderont la terre… « 

 Quand Jésus eut terminé, Simon-Pierre dit : «  Il fallait écrire ? « 

Puis André demanda : «  Est-ce qu’on doit apprendre tout ça ?  »

Et Jacques :  » Il faut le savoir par coeur ?  »

Philippe ajouta : «  C’est trop dur. «  

Jean dit : «  J’ai pas de feuille !  »

Et Thomas ajouta : «  Moi, j’ai plus d’encre dans mon stylo !  »

Inquiet, Barthélemy demanda : «  Y aura interro ?  »

Et Marc interrogea : «  Comment ça s’écrit « bienheureux » ?  »

Matthieu se leva et quitta la montagne sans attendre et disant : «  Je peux aller aux toilettes ?  »

Simon précisa : «  Ça va sonner.  »

Et Judas dit enfin :   » Vous avez dit quoi après pauvres ?  »

Alors, un Grand Prêtre du Temple s’approcha de Jésus et dit :

 » Quelle était ta problématique de départ ?

- Quels étaient tes objectifs transversaux ?

- A quelle compétence faisais-tu appel ?

- Pourquoi ne pas avoir mis les apôtres en activité de groupe ?  - Pourquoi cette pédagogie frontale ? Était-elle la plus appropriée ?  »

Alors, Jésus s’assit et pleura.

 

Publié dans Education nationale, Humour | Pas de Commentaire »

Lundi, les Restos du Cœur ont lancé leur 26e campagne

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 novembre 2010

Source :  Lundi, les Restos du Cœur ont lancé leur 26e campagne dans PRECARITE humanitefr le 29 Novembre 2010

1exclusionsolidaritepauvretesocialrestosducoeur128.jpg

 

Plus de 25 ans après l’idée lancée par l’humoriste Coluche, les Restos du coeur disent avoir de plus en plus de bouches à nourrir pour leur 26e campagne d’hiver, complétant une présence tout au long de l’année.

 

Prévue au départ pour durer un an, l’initiative de Coluche en faveur des plus démunis s’est avérée indispensable dans un monde où persiste et, parfois, s’aggrave la précarité. En 2009-2010, les Restos du coeur, dont la campagne d’hiver a débuté ce lundi, ont accueilli 830.000 personnes – soit une hausse de 20% en deux ans – et distribué 103 millions de repas. Cette aide s’ajoute à celle d’autres associations, comme la Banque alimentaire qui a organisé une collecte nationale ce week-end dans les supermarchés. Près de 12.000 tonnes de denrées, soit 24 millions de repas, ont été collectées à cette occasion, une hausse de 7 à 8% par rapport à 2009. Les Restos du coeur, qui disposent aujourd’hui de 58.000 bénévoles, contre 4.500 à leurs débuts, maillent tout le territoire.

Pour la campagne 2010-2011, ils insistent sur « la nécessité absolue » de « sauver l’aide européenne, menacée, selon eux, dans la perspective de la réforme de la Politique agricole commune (PAC) pour 2013. Depuis 1987, le Programme européen d’aide aux plus démunis (PEAD) reste le « seul élément de la politique sociale sur notre continent en offrant une aide aux 80 millions d’Européens vivant en dessous du seuil de pauvreté », disent-ils dans un communiqué. L’association redoute également une éventuelle réduction de l’aide complémentaire du gouvernement français alors que s’installe la crise économique, parallèlement à une remontée des cours des matières premières.

L’objet des Restos du coeur n’est pas seulement de distribuer des repas mais aussi de favoriser le retour à l’emploi. Ainsi, 93 chantiers d’insertion (ACI) de l’association construisent des parcours de retour dans la vie active de 1.350 personnes en contrats aidés.

Cette année, les associations caritatives soulignent que la solitude et l’exclusion tuent autant que la pauvreté. On estime à 100.000 le nombre de personnes sans domicile fixe en France. Selon le collectif Morts dans la rue, 270 d’entre eux sont décédés depuis le début de cette année.

Sur le même thème :

 dans SOCIETE

 

Les chiffres Restos en 2009-2010  (Source : restosducoeur.org)

103 millions de repas équilibrés distribués.
830 000 personnes accueillies.
30 000 bébés de moins de 12 mois aidés.
58 000 bénévoles.
2 056 centres et antennes.
70 Restos Bébés du Coeur.
13 000 sans-abris aidés chaque semaine par 98 camions, points repas chauds ou maraudes.
93 Ateliers et Chantiers d’Insertion.
1 350 personnes en insertion professionnelle.

Publié dans PRECARITE, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Un homme est mort après avoir reçu deux décharges de Taser

Posté par communistefeigniesunblogfr le 30 novembre 2010

Les faits sur : humanite.fr/

Un homme est mort après avoir reçu deux décharges de Taser dans Police rapport_taser_RAIDHsmall

 

Site national du PCF – 30 novembre 2010

Drame de Colombes

Le Gouvernement doit reconnaître la dangerosité du Taser

 

 dans SOCIETE

Nous apprenons ce matin avec colère et tristesse qu’un homme est décédé la nuit dernière à Colombes après avoir reçu deux décharges de Taser.

Nous dénonçons depuis trop longtemps la dangerosité de cette arme à impulsion électrique dont les risques sont connus. Il est scandaleux que cette arme, vendue comme « pistolet antibavures par excellence » ou encore à « létalité réduite » se trouve une nouvelle fois au cœur de la polémique.

Une enquête est ouverte. En tout état de cause, nous n’attendrons pas ses conclusions pour demander dès maintenant que la dangerosité de cette arme soit, enfin, officiellement reconnue et son usage remis en cause. Il faut un moratoire immédiat sur l’utilisation du Taser conformément aux recommandations du Comité contre la torture des Nations Unies.

Ian Brossat, responsable national à la sécurité au PCF – Isabelle Lorand, réseau droits et libertés du PCF

 

D’autres réactions :

Source : humanitefr le 30 Novembre 2010

Jean-Michel Baylet, président du PRG, sénateur du Tarn-et-Garonne : « Les radicaux de gauche réclament une nouvelle fois la mise en place d’une commission d’enquête parlementaire sur le Taser ». Jean-Michel Baylet avait déjà demandé la création d’une telle commission d’enquête en octobre 2008, rappelle-t-il. « A ce moment-là les représentants de Taser exerçaient systématiquement des pressions judiciaires sur celles et ceux qui pointaient la dangerosité de ces armes »

Julien Dray, député PS de l’Essonne, vice-président du conseil régional d’Ile-de-France : « Cet événement et d’autres dans l’actualité récente ont montré que ces équipements – taser, flashball – peuvent causer au minimum des dégâts irréparables aux personnes qui en sont la cible, alors qu’ils étaient censés offrir une alternative à l’usage d’armes à feu. Les conditions de leur emploi doivent être réexaminées, et l’usage du taser suspendu tant que toute la lumière n’aura pas été faite sur ses effets réels sur la santé »

Philippe Sarre, le maire PS de Colombes, a recommandé la prudence, affirmant que rien ne permettait actuellement   »de tirer des conclusions sur la responsabilité des forces de police, ni même sur le lien avec l’utilisation du Taser. »

 

Source : www.raidh.org – 30 novembre 2010

URGENT : Premier mort par Taser en France ?

Extrait :

RAIDH, qui mène campagne en faveur d’une régulation des conditions d’usage et de dotation de cette arme qui adresse une décharge de 50 000 volts, ne peut que regretter la surdité des pouvoirs publics face à nos multiples alertes quant aux dangers du Taser X26 dont sont équipés plus de 4000 policiers et gendarmes en France.

Dans l’attente des résultats de l’autopsie pratiquée sur la victime, RAIDH demande que toute la lumière soit faite quant aux modalités d’utilisation de l’arme envers la personne décédée et des réponses immédiates s’agissant des questions suivantes :

  • Pourquoi a-t-elle été utilisée à deux reprises ?
  • Les policiers étaient-ils en situation de légitime défense au moment de l’usage du Taser ?
  • La vidéo censée se déclencher en cas de tir à distance a-t-elle été visionnée et sera-t-elle rendue publique ?

RAIDH saisit cette occasion malheureuse mais inéluctable pour rappeler la nécessité d’initier un moratoire immédiat de cette arme de torture susceptible de donner la mort conformément aux recommandations du Comité contre la torture des Nations Unies.

Rappel : le Conseil d’État interdisait récemment la dotation du Taser X26 aux policiers municipaux, une interdiction récemment levée par le décret et l’arrêté initiés par les services du Ministère de l’Intérieur en dépit des réserves de la plus haute juridiction administrative française.

RAIDH a, depuis, de nouveau saisi le Conseil d’État s’agissant de la dotation des policiers municipaux et la Cour européenne des droits de l’Homme s’agissant de la dotation des policiers nationaux.

En savoir plus : Faits et chiffres sur le Taser :

Taser_faits_et_chiffres


 



Publié dans Police, SOCIETE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy