Au Chili, le décès de Sergio Valech

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 novembre 2010

Au Chili, le décès de Sergio Valech  dans Amerique latine 29 novembre 2010 – Lucile Gimberg

sergiovalech.jpg

 Au Chili, le décès de Sergio Valech

 

Symbole de la lutte pour les droits de l’homme, cet évêque avait dit non à Pinochet.

Santiago du Chili,correspondance.

«Valech amigo, el pueblo está contigo.»(1)

Vendredi, sur le parvis de la cathédrale de Santiago du Chili, de nombreux anonymes sont venus saluer Mgr Sergio Valech, mort à quatre-vingt-trois ans d’un cancer du poumon. Évêque émérite de l’archevêché de Santiago, l’ecclésiastique, né en 1927, était l’une des principales figures de la lutte pour les droits de l’homme sous la dictature d’Augusto Pinochet (1973-1990). Deux jours de deuil national ont été déclarés en son hommage. De 1987 à 1992, Sergio Valech dirige le vicariat de la solidarité, organisme créé aux heures les plus sombres de l’histoire chilienne pour venir en aide aux victimes du régime militaire. Quelques années plus tard, il est nommé par le président Ricardo Lagos (Parti socialiste) à la tête de la commission sur la prison politique et la torture – aujourd’hui connue comme la Commission Valech. En 2004, l’organisme rend publics ses résultats : il a identifié 28 000 victimes de torture et d’emprisonnement politiques sous Pinochet. Ces familles pourront désormais bénéficier d’indemnités de réparation. Vendredi, le président Lagos a salué « un homme qui a été capable de dire non et de faire face à la dictature, avec dignité et autorité ». Il a aussi reconnu le rôle « fondamental » joué par l’évêque au retour de la démocratie, « pour que nous osions regarder ce qui nous était arrivé ». Dans son homélie en hommage au défunt, le cardinal Mgr Francisco Javier Errázuriz a, lui, célébré un homme simple, qui préférait travailler dans la discrétion et a œuvré pour la réconciliation « avec la même ténacité ». Au Chili, la dictature d’Augusto Pinochet a officiellement fait 3 000 morts et disparus. Beaucoup plus, selon les associations de proches des victimes.

(1) « Ami Valech, le peuple est avec toi. »

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy