• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 22 novembre 2010

« Causes perdues et musiques tropicales », le dernier album de Bernard Lavilliers

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 novembre 2010

19 novembre 2010 – Entretien réalisé par 
Victor Hache  

Musique

Bernard Lavilliers : « Les causes perdues sont les plus belles »

 

1911_Lavilliers_vignette dans Musiqe

Globe-trotteur et chanteur citoyen, Bernard Lavilliers sort Causes perdues et musiques tropicales. En attendant l’Olympia en mars. Rencontre

Qu’est-ce qui vous fascine dans l’idée de causes perdues ?

Bernard Lavilliers. Ce sont les plus belles. C’est Don Quichotte et Cervantès. Quand j’entends parler de causes perdues, je rapplique. D’abord, elles ne sont jamais perdues pour tout le monde, et quand on croit qu’elles sont enterrées, elles ressortent à un moment ou à un autre. La preuve, en ce moment. Dans vingt ans, les rappeurs vont découvrir Karl Marx, ils diront « quel génie, on va le mettre dans le rap ! ». L’association « Causes perdues et musiques tropicales » je trouvais que, sur le plan surréaliste, cela allait super bien.

D’où vos paroles « Portez-les, vos idées / N’oubliez rien de vos rêves fous / Tenez-les, portez-les jusqu’au bout », où se mêlent utopie, mélancolie et tempo latino…

Bernard Lavilliers. La chanson est construite comme cela. Il fallait un début un peu romantique qui parle des causes perdues, ensuite il y a le refrain, qui est un chacha avec les cuivres et les chœurs. Je n’oublie rien de mes rêves fous, quitte à me faire traiter d’utopiste. Cette chanson-là, à mon avis, va être très bien comprise par le peuple parce que tout le texte explique les choses. Je sais que mon père, en profondeur, l’a adorée. D’ailleurs, mes premiers clients sont mes parents, quatre-vingt-quatorze et quatre-vingt-dix ans.

[Lire la suite sur : humanite.fr/]

 

Bernard Lavilliers sur France Info le 16 novembre 2010

http://www.dailymotion.com/video/xfnjek

Par FranceInfo

 

Publié dans Culture, Musiqe | Pas de Commentaire »

Un an après la décision de la Cour d’appel de Caen, les ex-Moulinex ont touché leur chèque d’indemnités

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 novembre 2010

Accueil 22 novembre 2010 – Pierre Ivorra

 

Samedi, c’était jour de paie pour les ex-Moulinex

 

Un an après la décision de la Cour d'appel de Caen, les ex-Moulinex ont touché leur chèque d'indemnités dans ECONOMIE moulinex-01

… clamait l’entreprise Moulinex dans les années 1950, sur une de ses affiches publicitaires !

 

Après dix années de lutte, 400 ex-salariés du fabricant d’électroménager, dont la faillite a été reconnue frauduleuse, ont perçu leurs indemnités. Une victoire pondérée, car un recours est engagé en cassation.

Caen (Calvados), envoyé spécial.

 

Au fond de la salle des fêtes de Mondeville, près de Caen, réquisitionnée ce samedi pour l’occasion, cinq tables ont été installées. Maria, aux côtés de bien d’autres femmes et d’un petit nombre d’hommes, fait la queue pour toucher son chèque. Ils sont environ 400 anciens salariés Moulinex du site de Cormelles-le-Royal à attendre que le cabinet d’avocats qui les a représentés aux procès qu’ils ont engagés depuis dix ans contre la direction du groupe d’électroménager pour licenciement abusif et non-respect de la procédure, leur remette les chèques d’indemnisation. Au total, l’Association de garantie des salaires (AGS), organisme patronal qui supplée les entreprises défaillantes, leur verse environ 6 millions d’euros. Sur les trois sites où les anciens salariés ont saisi la justice, les AGS ont dû payer 11 millions d’euros et l’addition se montera à 15 millions, si la deuxième puis la troisième vague de plaintes sont jugées aussi favorablement.

Entre le premier jugement, celui des prud’hommes, et celui de la cour d’appel de Caen, Maria a vu son pécule diminuer de 36 000 euros à 21 757 euros – c’est la somme inscrite au bas de son chèque qu’elle tient en main bien fermement. « On ne l’a pourtant pas volé, dit-elle, car on a tous perdu gros dans la région en perdant notre usine. »

en attendant le jugement définitif

Les deux tiers des ouvriers de Moulinex, les femmes plus particulièrement, ont été depuis le début des années 2000 abonnés aux petits boulots, aux agences pour l’emploi et aux minima sociaux à la suite de la fermeture du site. Après trente et un ans passés chez Moulinex, Maria a, durant quatre autres années, gagné sa vie en qualité de famille d’accueil pour des enfants, puis elle a bénéficié de l’allocation attribuée à ceux qui ont travaillé dans des sites amiantés.

Françoise, agent de production à l’atelier des micro-ondes durant vingt-neuf ans, confie en faisant la queue : « Sans doute il faut y croire à cet argent, mais je pense qu’ils vont nous le reprendre. » L’AGS ne veut surtout pas que les arrêts de justice concernant Moulinex fassent jurisprudence. Elle sait que des salariés de Continental, de Molex et de bien d’autres entreprises sont à l’affût. L’association patronale a donc fait appel du jugement en saisissant la Cour de cassation. Cette saisie n’étant pas suspensive, elle a dû malgré tout puiser dans sa trésorerie et payer. Mais cela a conduit les responsables de l’Apic-MX, l’association créée par les anciens de Moulinex à l’origine de la mobilisation de leurs collègues et de l’action en justice, et leur avocat à inciter les bénéficiaires des indemnités à ne pas y toucher en attendant le jugement définitif.

[Lire la suite sur : humanite.fr/]

Vidéo sur :

http://normandie.france3.fr/info/basse-normandie/un-cheque-au-gout-amer-65959363.html

 

Fresque pour APICmx, l’association des anciens de Moulinex

http://www.dailymotion.com/video/xf255w

Par Pier_h2ohttp://www.dailymotion.com/video/xf255w_fresque-pour-apicmx-l-association-d_news

L’association A.PICmx (pour Accompagner, Professionnaliser, Insérer et Créer) a été créée en 2003 par des employés de Moulinex suite à la fermeture de leur usine de Cormelles-le-Royal (14), deux ans auparavant.
Cette association a pour but ,entre autres, d’aider les ex-employés dans leurs démarches de réinsertion professionnelle.

(Leur site : http://www.apicmx.com )

 

Publié dans ECONOMIE, Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Jeudi 25 novembre 2010, journée mondiale contre les violences faites aux femmes

Posté par communistefeigniesunblogfr le 22 novembre 2010

Courriel en date du 21 novembre

Viol : la honte doit changer de camp !

 

>> J-3 avant le lancement de la campagne <<

 

Chaque année en France des dizaines de milliers de femmes sont violées. Aucun de ces crimes ne constitue un cas isolé : le viol est un fait social, une marque que les relations femmes-hommes restent profondément inégalitaires dans notre société. Pour lutter contre cette situation, rappeler ces faits importants et permettre que la honte dont souffrent les victimes de viol change de camp, trois associations (le Collectif féministe contre le viol, Mix-Cité et Osez le féminisme) lancent une pétition nationale.

Plus d’une centaine de personnalités soutiennent cette campagne qui sera lancée le mercredi 24 novembre, veille de la journée mondiale contre les violences faites aux femmes.


D’ici là, vous pouvez rejoindre la page de la campagne


RDV à partir du 24 novembre sur http://www.contreleviol.fr


Publié dans Droits des femmes, INFOS, SOCIETE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy