• Accueil
  • > POLITIQUE
  • > Karachigate : Les familles des victimes demandent l’audition de Nicolas Sarkozy

Karachigate : Les familles des victimes demandent l’audition de Nicolas Sarkozy

Posté par communistefeigniesunblogfr le 18 novembre 2010

Souvenez-vous :

Sarkozy, le 19 juin 2009 à Bruxelles

http://www.dailymotion.com/video/x9mqjs

http://www.dailymotion.com/video/x9mqjs_sarkozy-affaire-karachi_news

 

Accueil 18 novembre 2010

Karachi : les familles veulent l’audition de Sarkozy

Des familles de victimes, parties civiles dans l’enquête sur l’attentat de Karachi en 2002, demandent que Nicolas Sarkozy, Jacques Chirac et Dominique de Villepin soient entendus par le juge Renaud Van Ruymbeke, a déclaré leur avocat, Olivier Morice. « Nous avons sollicité hier auprès du juge Van Ruymbeke que Jacques Chirac soit entendu en qualité de témoin, de même que Dominique de Villepin », a dit Me Morice lors d’une conférence de presse.

L’appel des familles des victimes

http://www.dailymotion.com/video/xfoipx

http://www.dailymotion.com/video/xfoipx_karachi-l-appel-des-familles-des-victimes-nov-2010_news

Me Olivier Morice, ce matin, sur France Inter (le 7/9 d’Audrey Pulvar)
http://www.dailymotion.com/video/xfodl0

 

L’ancien ministre de la Défense Charles Millon a assuré lundi devant le juge qu’il y avait eu corruption avec l’existence de rétrocommissions versées jusqu’en 1995 en marge d’un contrat de vente au Pakistan de sous-marins français.*

http://www.dailymotion.com/video/xfo736

 

 * Retrouvez l’intégralité de l’audition de Charles Millon par le juge Van Ruymbeke sur le Nouvel Observateur.com

 

M. Van Ruymbeke est chargé d’une enquête pour faux témoignage et entrave à la justice dans l’affaire de l’attentat de Karachi en 2002. En 1995, M. Millon, ministre de la Défense, avait été chargé de mettre fin aux versements de commissions sur certains contrats d’armement. A cette époque, M. de Villepin était secrétaire général de l’Elysée. « Les parties civiles insistent également sur le fait qu’une audition de Nicolas Sarkozy est possible, même s’il est couvert par une immunité présidentielle. Il faut que Nicolas Sarkozy lève toute ambiguïté », a-t-il ajouté.

La justice s’interroge sur l’existence d’éventuelles rétrocommissions liées à la vente de sous-marins au Pakistan qui auraient été destinées au financement de la campagne présidentielle de l’ex-Premier ministre Edouard Balladur et dont le porte-parole était Nicolas Sarkozy.

Le système des rétrocommissions

http://www.dailymotion.com/video/xfo7l1

http://www.dailymotion.com/video/xfo7l1_le-systeme-des-retrocommissions_news


Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy