• Accueil
  • > Archives pour octobre 2010

Retraites / Sénat : Une parodie de démocratie

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 octobre 2010

Retraites / Sénat : Une parodie de démocratie dans Democratie
http://www.dailymotion.com/video/xfehox

Publié dans Democratie, Luttes, RETRAITES, Senat | Pas de Commentaire »

Appel du comité belge de soutien au peuple sahraoui

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 octobre 2010

Source : Appel du comité belge de soutien au peuple sahraoui dans AFRIQUE img_logo_new 26 octobre 2010

URL de l’ article : http://www.legrandsoir.info/Peuple-SAHRAOUI-brisons-le-silence.html

Peuple SAHRAOUI : brisons le silence

image

Déclaration sur les violations des Droits humains dans les territoires occupés du Sahara occidental

Le comité belge de soutien au peuple sahraoui est extrêmement préoccupé par l’augmentation de la répression et des violations des Droits humains perpétrées par les forces marocaines dans les territoires occupés du Sahara occidental. Le Maroc ne répond en rien à ses obligations relatives au respect des Droits humains contenues tant dans les résolutions des Nations Unies que dans les accords conclus avec l’Union Européenne et ses États membres.

Depuis une semaine, des milliers de citoyens sahraouis ont quitté leurs maisons à El Aaiun, la capitale du Sahara occidental, et se sont installés dans un campement à 18km de la ville. Ce campement a reçu le nom «  campement de la liberté  ». Ils revendiquent leurs droits inaliénables et reconnus par les Nations Unies, notamment le droit à l’autodétermination et le respect des tous leurs droits humains. Le gouvernement marocain, dans une stratégie préméditée, construit un mur autour de ce campement pour prévenir tout ravitaillement, en nourriture ou en médicaments, essayant ainsi d’augmenter la pression sur la population.

Nous appelons la communauté internationale, à travers les Nations Unies, l’Union Européenne et ses Etats membres, les Organisations Internationales comme le UNHCR, la Croix Rouge Internationale, le Conseil des Droits de l’Homme des Nations Unies et chaque citoyen, à réagir face à cette situation très alarmante.

Nous demandons aux Organisations Internationales : D’envoyer immédiatement des missions d’assistance et de protection auprès de ces populations, D’exiger du Maroc l’ouverture immédiate du mur érigé autour du campement de la liberté pour permettre la liberté de mouvements de la population.

Nous demandons aux Comités de solidarité avec le peuple sahraoui d’organiser un maximum de délégations d’observateurs.

Nous demandons à la presse internationale de briser le mur de silence qui entoure le Peuple sahraoui et sa lutte légitime pour la réalisation de son droit à l’autodétermination.

Pour le comité belge Hilt Teuwen

 

Publié dans AFRIQUE, International, LIBERTES, Solidarite | Pas de Commentaire »

Souvent CFDT varie…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 octobre 2010

Lu sur : Souvent CFDT varie... dans Emplois dazibaoueb_logo_700

publié par roland (webmaster) – 26 octobre 2010

URL de l’article : http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=17128

CFDT : Lâcher la proie de la «réforme» pour …

l’ombre de la négociation avec le MEDEF ?

 

Auteur : Slovar - Source : Slovar les nouvelles

 

Alors que la CGT souhaite durcir le conflit avec le gouvernement, sur la réforme des retraites , Christine Lagarde vient de se réjouir en déclarant qu’elle pensait que : «  l’expression est en train de changer et saluait à la fois le retour de la raison et du dialogue« . L’appel du pied de François Chérèque au MEDEF n’y est pas certainement pas étranger !

Christine Lagarde semble bien informée, puisqu’elle a :  » estimé mardi, sur Radio Classique, que le conflit sur les retraites était à un « tournant », ajoutant que le « retour au dialogue » était « une très bonne chose » et de lancer :  » Je pense que l’expression est en train de changer et je salue à la fois le retour de la raison et du dialogue« 

Syndicats dans RETRAITES 

[Lire la suite sur : dazibaoueb.fr/]

 

 

 

 

 

 

 

 

Sur le même thème :

Le retour de Shérek le jaune

Auteur : Gauchedecombat - Source : Les échos de la gauchosphère

 

Publié dans Emplois, RETRAITES | Pas de Commentaire »

Retraites : On y retourne les 28 octobre et 6 novembre !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 octobre 2010

Source : cgtmaubeugeenvirons – 25 octobre 2010

logocgtmaubeuge.bmp 

   NOUS 

   NE  

   LÂCHERONS

   PAS !

 

Le projet de loi de réforme des retraites fait reposer l’essentiel de l’effort sur les salariés (22,6 milliards d’euros pour les salariés contre 4,4 milliards pour les entreprises et hauts revenus). Il ne répond ni aux questions d’emploi, en particulier des jeunes et des seniors, ni à la résorption des inégalités, ni au besoin de financement.

Les salariés devraient accepter de payer la facture de la crise financière et économique dont ils ne sont pas responsables.

Une réforme injuste et inefficace

  • Le recul de l’âge d’ouverture du droit à la retraite de 60 ans à 62 ans, combiné à l’augmentation de la durée de cotisation, va fortement pénaliser les salariés, et plus particulièrement ceux qui ont commencé à travailler jeunes.

  • Le recul de l’âge du taux plein de 65 ans à 67 ans va durement aggraver la situation des salariés qui ont eu des parcours professionnels morcelés, en particulier les femmes dont près de 30 % font valoir aujourd’hui leurs droits à la retraite à 65 ans pour éviter une pénalité sur leur pension.

  • Ce report des âges légaux va entraîner un prolongement du chômage pour les nombreux salariés qui ne sont plus en activité lorsqu’ils partent à la retraite, ce qui les pénalisera financièrement tout en reportant les charges financières sur d’autres comptes sociaux.
  • La pénibilité du travail n’est pas reconnue dans ses conséquences sur l’espérance de vie des salariés qui y ont été exposés.
  • Les fonctionnaires se voient imposer une hausse drastique du taux de leur cotisation, en période de gel des salaires, conduisant à une baisse importante et injuste de leur pouvoir d’achat.

Cette réforme est inacceptable !

Après la journée exceptionnelle du 19 octobre, les salariés, retraités, privés d’emploi, les jeunes… sont appelés à élargir et à amplifier la mobilisation pour qu’elle soit déterminante.

Une autre réforme JUSTE ET EFFICACE EST POSSIBLE !

Exigeons un autre partage des richesses créées par les salariés !!

A l’appel de la Cgt, Cfdt, Cftc, Cgc, Fo, Fsu, Solidaires, Unsa

Le 28 OCTOBRE, journée nationale unitaire de grèves massives et de manifestations.

  • A Maubeuge, 09 h 30, mail de la Sambre, rond-point face la mutuelle de la Sambre
  • A Lille Manifestation régionale unitaire – 14h 30 Porte de Paris

Le 6 NOVEMBRE, journée nationale unitaire de manifestations.

  • A Maubeuge – 14 h 30, mail de la Sambre, rond-point face la mutuelle de la Sambre
  • A Lille, manifestation régionale unitaire – 14 h 30 Porte de Paris

TRACT Retraites : On y retourne les 28 octobre et 6 novembre ! dans Luttes pdf tractul28octobredef11.pdf

Communiqué de presse pdf dans PRECARITE comqudu25octobre20101.pdf  (Maubeuge, toujours 14 h 30)

 

 

Publié dans Luttes, PRECARITE, RETRAITES, SOCIAL, Syndicats | Pas de Commentaire »

Maubeuge : Prochain Cercle de Silence samedi 30 octobre 2010

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 octobre 2010

Courriel Cimade

Notre prochain Cercle de Silence aura lieu

SAMEDI 30 OCTOBRE 2010 – 11h à 12h – Place des Nations.

Maubeuge : Prochain Cercle de Silence samedi 30 octobre 2010 dans Sans Papiers - Immigration pdf img.pdf

Le projet de loi Besson a été voté au parlement, mais il doit passer au Sénat début novembre. Au-delà même de l’issue de ce vote, la mobilisation doit rester forte, au moins pour deux raisons:

-nous devons rendre visible notre solidarité avec les migrants, face à un texte de loi qui va les deshumaniser encore plus

-nous devons continuer à signifier notre refus de toutes mesures visant à léduire les droits humains et à nier la dignité des personnes.

De plus, sur la Sambre, comme ailleurs, les migrants sont confrontés aux difficultés d’accès aux soins, à la difficulté de se loger décemment, aux questions de vie, voire de survie au quotidien; eux ne peuvent dénoncer, ils ont besoin de nous pour le faire.

Pour Sofia, Sultan, Hamia, Abdel, Hichel, pour tous ceux que nous croisons souvent sans les voir et qui vivent ces galères perpétuelles, notre participation au Cercle de Silence est une raison d’espérer et une marque de solidarité qui les rend vivants au près de la population.

Prendre parti, refuser de se taire, c’est refuser d’être complice, c’est grandir en humanité.

 

Publié dans Sans Papiers - Immigration | Pas de Commentaire »

Electricité : encore une hausse des tarifs !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 octobre 2010

Accueil 25 octobre 2010

 

Après la hausse historique du 15 août dernier, où les tarifs avaient été augmenté de 3% pour les ménages et de 4 à 5,5% pour les entreprises, le gouvernement a confirmé lundi qu’une hausse des tarifs réglementés de l’électricité, pouvant dépasser les 3%, était envisagée début 2011, dans le but d’alléger le coût pour EDF du rachat de l’électricité solaire.

« Ça peut être une augmentation et, en toute hypothèse, elle est plafonnée à 0,3 centime par kilowatt/heure » (soit 3 euros par mégawatt/heure, MWh), a indiqué la ministre de l’Économie, Christine Lagarde, sur Europe 1.

« C’est Jean-Louis Borloo qui a la responsabilité de cette affaire-là », a-t-elle ajouté.

Les tarifs réglementés de l’électricité pour les particuliers (tarifs bleus) sont actuellement fixés à 93,1 euros par MWh. Une hausse de 3 euros correspondrait donc à 3,22% d’augmentation de la facture pour les ménages.

Le gouvernement vient en effet d’accepter un amendement au projet de loi de finances 2011 permettant de relever la taxe dite de « contribution au service public de l’électricité » (CSPE), payée par chaque consommateur et qui finance notamment le rachat de l’électricité photovoltaïque, a confirmé le ministre du Budget, après une information du journal Les Echos.

« Je le confirme d’autant plus que j’étais au banc (de l’Assemblée nationale, ndlr) puisque c’est moi qui ai accompagné la discussion budgétaire tout au long de la semaine dernière », a déclaré de son côté le ministre du Budget, François Baroin sur LCI.

« Je ne confirme ni le pourcentage, ni même l’augmentation garantie », a-t-il toutefois ajouté.

L’amendement prévoit que la CSPE pourrait passer de 4,50 à 7,50 euros par MWh, dès janvier si le gouvernement ne s’y oppose pas expressément par un arrêté avant le 31 décembre.

Jusqu’à présent, le gouvernement s’est gardé d’augmenter la CSPE pour éviter de prendre la responsabilité d’une hausse impopulaire du prix de l’électricité.

************************************************************

 Suite à cette annonce, le titre EDF a progressé de 2,02 % lundi, sur le marché parisien !

Publié dans Austerite, ECONOMIE, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Voté en catimini, un amendement ouvre la voie à la retraite par points. Explications

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 octobre 2010

Voté en catimini, un amendement ouvre la voie à la retraite par points. Explications dans RETRAITES 21 octobre 2010

Adopté en pleine nuit par la majorité de droite du Sénat, l’amendement, véritable bâton de dynamite au coeur de la réforme des retraites, prévoit  la mise en place d’une retraite par points, individualisée,  après l’élection présidentielle de 2012.

Cet amendement, présenté par le rapporteur de la commission des Affaires sociales, Dominique Leclerc (UMP), par le groupe de l’Union centriste (UC) et Gérard Longuet, président du groupe UMP, a été approuvé par 198 voix contre 140.

Il prévoit, à compter du premier semestre 2013, l’organisation d’une « réflexion nationale » sur « les objectifs et les caractéristiques d’une réforme systémique de la prise en charge collective du risque vieillesse », selon ses termes officiels. Lesquels ne recouvrent pas la réalité . Le débat pourrait aussi porter sur « les moyens de faciliter le libre choix par les assurés du moment et des conditions de leur cessation d’activité ». Le Sénat a en revanche rejeté, par un vote à main levée, un amendement du centriste Jean Arthuis, président de la commission des Finances, qui proposait notamment d’introduire dans la réforme un article détaillant les modalités « d’un régime de retraite universel par répartition, transparent, équitable et lisible pour l’ensemble des Français ».

********************************************

Retraite à points :

quand la solidarité laisse la place au taux de croissance et aux

statistiques sur l’espérance de vie

 

Rappelons d’abord qu’un système par points, quel que soit son mode de financement, tend à mimer le fonctionnement d’un système de retraites par capitalisation. Il attribue des droits à pension mais ne fixe pas le niveau des pensions, laquelle n’est pas donnée a priori. (Pierre Concialdi, chercheur à l’Institut de recherches économiques et sociales (Ires) | Alternatives Economiques n° 276 – janvier 2009)

Ainsi, du fait de la crise et de la diminution de la masse salariale en 2009, les retraités suédois ont-ils vu leur retraite diminuer de 3 % en janvier dernier. Sans l’intervention de l’État, la diminution aurait été de 4,5 % ! (Selon un blogeur, les retraites auraient diminué de 27 % en 5 ans. A vérifier)

Dans un tel système, si l’espérance de vie augmente, le montant de la retraite diminue, sans que, le gouvernement ait la moindre responsabilité politique à prendre, sans le moindre débat public. Il en est de même en cas de crise économique.

Dans le système par points, pour le calcul de la retraite, seules sont prises en compte les annuités cotisées. Les périodes de maternité, de chômage, de maladie ou d’invalidité ne sont pas prises en compte.  En définitive, les retraites ne peuvent que baisser !

Le salarié, seul dans son coin, pourra choisir « librement » son âge de départ en retraite mais avec un révolver sur la tempe, celui d’une retraite qui ne lui permettra pas de vivre s’il part trop tôt. Avec ce système, tout repère collectif disparaît et toute revendication collective également.  On comprend mieux que ce système soit si cher au Médef ! On comprend moins qu’il soit préconisé par la CFDT ! (Quoique…!)

 

 

Publié dans RETRAITES, Senat | Pas de Commentaire »

L’intransigeance de Nicolas Sarkozy bloque notre pays

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 octobre 2010

Source : PCFmaubeuge

 

Parti communiste français 

bandedufouquets.jpgL’intransigeance de Nicolas Sarkozy bloque notre pays ; face à un mouvement social qui depuis des semaines ne cesse de se développer, le gouvernement et le Président de la République ont fait le choix de la politique du pire : celui du refus du débat et de l’intransigeance ! Au Sénat comme à l’assemblée nationale, comme avec les partenaires sociaux, le pouvoir ne veut débattre de rien.

Le pourrait-il d’ailleurs tant le recours aux mensonges, la mystification des chiffres et son refus d’aborder la question de pistes nouvelles pour financer les retraites illustrent son jusqu’au-boutisme. Attitude irresponsable, intransigeance qui aujourd’hui est la cause première des blocages que connait notre pays. Ce gouvernement met tout en œuvre pour tenter de détourner ce mouvement, de le diviser, mais rien n’y fait. La détermination, l’unité du front syndical, sont au rendez-vous.

Dans les jours et les semaines à venir tous les actes vont compter pour permettre au mouvement de s’élargir encore. En particulier avec les deux journées d’action, le 28 octobre et le 6 novembre. Les communistes sont déterminés à poursuivre les efforts qu’ils ont engagés pour contribuer à cet élargissement. C’est le sens de l’appel adopté par le conseil national où le PCF «appelle à amplifier la mobilisation dans l’unité la plus large syndicale et politique, à participer massivement aux journées d’action du 28 octobre, 6 novembre et à apporter la solidarité de luttes et financière aux grévistes et aux entreprises occupées

Cette détermination, face au projet, du gouvernement nous voulons la mettre aussi dans la construction d’un programme populaire et partagé qui puisse ouvrir la voie à une ère nouvelle démocratique, politique et sociale. Nous voulons construire, dès maintenant, une véritable alternative politique rompant avec les logiques libérales que nous imposent la droite, le Medef, la Commission européenne ou encore le FMI.

C’est l’ambition que nous nous sommes donnée au Congrès, une ambition que nous partageons avec nos partenaires du Front de Gauche, et avec des milliers d’acteurs et d’actrices du mouvement social.

C’est le sens des initiatives que nous engageons avec l’édition du cahier citoyen, la mise en place d’initiatives avec nos partenaires ou bien encore la tenue les 26, 27 et 28 novembre de la rencontre nationale du projet.

Bob Injey

 

Publié dans Luttes, PCF, POLITIQUE, Politique nationale, RETRAITES | Pas de Commentaire »

Conférence de presse du Front de Gauche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 octobre 2010

Conférence de presse du Front de Gauche  dans Front de Gauche 22 octobre 2010
Le Front de Gauche solidaire avec le mouvement sur les retraites

Le Front de Gauche solidaire avec le mouvement

sur les retraites

Le Front de Gauche a tenu ce matin à Paris une conférence de presse pour annoncer des initiatives en solidarité avec le mouvement sur les retraites. Pierre Laurent, Jean-Luc Mélenchon et Christian Picquet ont pris tour à tour la parole. Les députés Martine Billard et Marie-Georges Buffet, la sénatrice Nicole Borvo et les conseillers Régionaux d’Ile de France Eric Coquerel et Céline Malaisé étaient également présents.

Des initiatives pour soutenir la mobilisation sur les retraites

Le Front de Gauche a pris jusqu’à maintenant toute sa part à la mobilisation sur les retraites. Il l’a déjà fait en déposant une proposition de loi alternative au projet Sarkozy-Woerth qui défend la retraite à 60 ans à taux plein. Ses député(e)s et maintenant ses sénateurs et sénatrices mènent la bataille dans leur assemblée respective et ses militants sont évidemment présents à toutes les manifestations.
Respectueux de la conduite du mouvement par l’intersyndicale depuis le début, le Front de Gauche ne dérogera pas à ce principe mais va proposer des initiatives en appui et en solidarité à cette mobilisation dans les jours à venir.
- Ses militants vont organiser des collectes pour les grévistes partout en France à partir de ce week-end. A cette occasion, le Front de Gauche appelle à des rassemblements publics dont le premier aura lieu samedi à 15 h à Paris sur le parvis du Centre Georges Pompidou avec les interventions de Pierre Laurent, Jean-Luc Mélenchon et Christian Picquet ainsi que des représentants de secteurs en grève.

Il appelle à des rassemblements de ses élus mardi en fin de matinée devant l’Elysée (12 heures) à Paris et devant les préfectures en région pour exiger que le projet de loi soit retiré.

Sept forums pour le programme partagé

La conférence de presse a également été l’occasion de faire un point sur le chantier du programme partagé du Front de Gauche annoncé à la Fête de l’Humanité. Pour lancer le débat, les composantes du Front de Gauche ont choisi de soumettre sept grandes questions à la discussion. Chacune sera abordée à travers des forums nationaux ainsi que de nombreuses initiatives à l’échelle locales afin d’impliquer toutes les organisations et plus largement toutes les citoyennes et les citoyens qui le souhaitent. Les réponses programmatiques dessineront une alternative gouvernementale globale et concrète au système actuel dont nous voyons bien qu’il est à bout de souffle.

Ces thèmes de forum, dont le premier aura lieu mi-novembre, sont :

1 – Face à la crise du régime, quelle République ?
2 – Face à l’échec du Traité de Lisbonne, quelle Europe ?
3 – Face à l’impasse de la financiarisation, l’argent pour quoi faire ?
4 – Face à la catastrophe écologique, quelle alternative ?
5 – Face à l’exploitation, au chômage et à la précarisation, comment changer la place du travail ?
6 – Face au tout-marchand, quels services publics et biens communs ?
7 – Face à la mondialisation capitaliste et aux guerres, quelle politique internationale ?

 

Publié dans Front de Gauche, POLITIQUE, RETRAITES | Pas de Commentaire »

Retraites : Les élu-e-s de gauche ne désarment pas

Posté par communistefeigniesunblogfr le 26 octobre 2010

Site national du PCF – 25 octobre 2010

Retraites

Rassemblement des élu-e-s de gauche,

demain à 12h00, près de l’Élysée
 

Le PCF et ses partenaires du Front de Gauche appellent au rassemblement de tous les élu-e-s de gauche, demain à 12h00 près de l’Élysée, pour manifester leur refus de la réforme des retraites.

Les parlementaires communistes et du parti de gauche ont mené une bataille sans nom pour faire échouer la réforme des retraites : dépôt d’une proposition de loi alternative pour le financement de la retraite à 60 ans et à taux plein, initiatives répétées dans les hémicycles et dans les rues pour faire entendre le refus des Français-e-s du projet gouvernemental, collectes pour soutenir les salariés grévistes… le Front de gauche prend toute sa place dans la mobilisation sur les retraites.

Appel au rassemblement de tous les élu-e-s de gauche, mardi 26 octobre 2010 à 12h00

A l’angle des avenues de Marigny et des Champs-Élysées (devant le Théâtre de Marigny et à proximité de l’Élysée), en présence des leaders du Front de Gauche, de parlementaires et d’élu-e-s des partis de gauche, pour exiger que le projet de loi soit retiré et que les discussions avec les organisations syndicales reprennent sur de nouvelles bases.

Une délégation demandera à être reçue à l’Élysée.

L’intersyndicale a appelé à deux nouvelles journées de mobilisation les 28 octobre et 6 novembre contre la réforme Woerth/Sarkozy. Derrière les syndicats, le PCF, le Parti de gauche et la Gauche unitaire se mobiliseront et seront présents sur les lieux de manifestations, partout en France.

Parti communiste français, Paris, le 25 octobre 2010.

 

Publié dans Front de Gauche, Gauche unitaire, Luttes, Parti de gauche, PCF, POLITIQUE, RETRAITES | Pas de Commentaire »

12345...10
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy