« Retraites : l’arbre qui cache la forêt … »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 octobre 2010

Publié le 22 octobre 2010 sur : humeur.unblog.fr/ : « Ce qui me fait rire, sourire, espérer et ce qui me fait peur, criser »

URL de l’article : http://humeur.unblog.fr/2010/10/22/retraites-larbre-qui-cache-la-foret/#respond

 

Retraites : l’arbre qui cache la forêt …

On vient d’apprendre que le Sénat a voté la réforme des retraites en première lecture (177 voix pour, 153 contre).
Ils étaient pressés de partir en vacances de la Toussaint sûrement ) mais reste encore la commission mixte paritaire, le vote solennel au Sénat et ensuite à l’assemblée nationale.
E. Woerth nous dit que c’est la démocratie qui s’est exprimée et qu’il s’agit d’une réforme juste. Chacun appréciera …
Bref je ne commenterais pas plus avant cette propagande institutionnelle …
Suis pas venue sur mon blog pour cela.

J’aurais dû en fait appeler cet article : Les assureurs en ordre de marche derrière cette réforme !
Pas le temps non plus de rédiger un long article sur le sujet alors je vais mettre ici pour mémoire quelques liens de lecture non dénués d’intérêt ….

Alors sur le futur pactole visé par les assureurs, nous avons par exemple :

1 – Un article sur le site de la FFSA (Fédération Française des Sociétés des Assurances)
http://www.ffsa.fr/ffsa/jcms/p1_83464/retraites-et-competitivite-le-point-de-vue-des-assureurs?cc=fn_7351
“Le Mercredi des retraites du 19 mai, rendez-vous animé par Éric Woerth, ministre du Travail, de la Solidarité et de la Fonction publique, était consacré au thème “Retraite et compétitivité”. Bernard Spitz, président de la FFSA, y a présenté le point de vue des assureurs.”
La conclusion est claire :
“L’épargne retraite reste aujourd’hui un complément marginalau financement de notre système. L’épargne retraite représentait, en 2009, 11 Mds € de cotisations et moins de 7 Mds € de prestations. C’est moins de 3 % des quelque 250 Mds € de prestations versées par les régimes gérés en répartition.”

2 – Que l’on peut rapprocher de cet article paru récemment sur le site du Nouvel Obs du 14/10/10
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/social/20101014.OBS1278/guillaume-sarkozy-futur-beneficiaire-de-la-reforme-des-retraites.html
“L’enjeu n’est pas mince. Le marché pourrait représenter “40 à 100 milliards d’euros” : en fonction de l’aspect final de la réforme, les Français connaîtront une baisse plus ou moins considérable du taux de remplacement, c’est-à-dire du montant de la pension rapporté au salaire, et donc se précipiteront sur les systèmes de retraite complémentaire.”

 

3 – Dans cet article sur AGEFI on nous dit que : Les assureurs affûtent leurs armes en épargne retraite “, on veut bien le croire …
http://www.agefi.fr/articles/Les-assureurs-affutent-armes-epargne-retraite-1144156.html

4 – Sur ce site :
http://www.lesmotsontunsens.com/retraites-tout-benef-pour-les-assureurs-7980 
Là, on nous détaille l’intérêt des entreprises dans la mise en place des PERCO avec une phrase à noter dans le texte : “Avec en général une contrepartie : le gel des salaires. Et donc une baisse des cotisations du régime général, comme le souligne le Canard Enchaîné de cette semaine. Une façon discrète de transférer des fonds du système par répartition vers la capitalisation individuelle …

5 - et pour finir, un must de chez NewsAssurances (article du 21/10/10) qui nous indique bien où se situe le principal enjeu de cette réforme …
http://www.news-assurances.com/assurance-retraite-lepargne-retraite-la-solution-davenir-pour-assurer-ses-revenus/016748558
Des amendements déposés par des députés UMP ont été récemment intégrés au projet de loi sur les retraites, actuellement examiné au Sénat, pour accélérer le développement de l’épargne retraite.
Ils imposent notamment l’ouverture de négociations de branche pour la mise en place d’un Perco ou d’un Pere (moins avantageux fiscalement) au plus tard fin 2012, lorsqu’un tel dispositif n’existe pas encore.
(…) Les assureurs accueillent favorablement ces évolutions, qui améliorent la souplesse du dispositif et peuvent renforcer sa popularité (on en doute pas un instant !).
Et notons bien cette phrase : Seul l’essoufflement des régimes complémentaires Agirc et Arrco, déjà amorcé, et la perte de pouvoir d’achat induite donneront une nouvelle dimension à l’épargne retraite”

Et oui …
Cette contre-réforme tant décriée, et pour cause,  est avant tout : “Une façon discrète de transférer des fonds du système par répartition vers la capitalisation individuelle …”
Alors pas encore convaincus ? Et demain à qui le tour ?
Et bien à la Sécurité Sociale bien sûr … autre pactole financier si convoité par nos chers assureurs …
Je ne donne pas cher de notre espérance de vie d’ici quelques années …

Je vous invite aussi à lire ou relire mon article du 13 mai 2010 : loupe.png  ILS veulent aussi la retraite par capitalisation !
L’enjeu est immense. Tous régimes confondus (sécurité sociale et les différents régimes de protection sociale collective), cela représente près de 500 milliards d’euros !

Et pour finir, une petite image comme je les aime qui résume bien le fond de ma pensée …
fondsdepension.jpg

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy