Roms : quand la presse belge met les points sur les i

Posté par communistefeigniesunblogfr le 2 octobre 2010

Source : Roms : quand la presse belge met les points sur les i dans POLITIQUE dazibaoueb_logo_700

publié par babelouest (crisonnier mais libre)- 2 octobre 2010

URL de l’article : http://www.dazibaoueb.fr/article.php?art=16332

Roms : quand la presse belge met les points sur les i

Auteur : Olivier Bonnet - Source : Plume de Presse

 Viviane reding 02.jpgQuel dommage qu’il faille lire la presse étrangère pour y voir clair sur l’affaire de la procédure d’infraction que l’Union européenne n’a pas du tout abandonnée, contrairement à ce que prétendent nos menteurs du pouvoir. Voici ce qu’en écrit le quotidien belge Le Soir, sous la plume excédée de notre consoeur Joëlle Meeskens, article mis en ligne par Courrier international.

« Eric Besson a « la tête haute » [« La France sort la tête haute dans l’échange qu’elle avait avec la Commission », a-t-il déclaré le 29 septembre devant l’Assemblée nationale]. Le ministre français de l’Immigration et de l’Identité nationale ne voit dans la décision européenne « aucun camouflet » pour sa politique, « au contraire ». Il ne voit pas davantage où est le problème quand il désigne à son ministère l’objectif de fabriquer de « bons Français ». Le quai d’Orsay lui aussi se « félicite » que la Commission européenne n’ait pas engagé à ce stade de procédure d’infraction pour discrimination [une procédure d’infraction a toutefois été lancée pour non-respect des règles européennes dans sa politique d’expulsion des Roms]. On se pince. La France non seulement ne fait pas profil bas, mais elle bombe le torse en prétendant avoir raison contre le reste du monde ! Le gouvernement français réalise-t-il à quel point les mots ont un sens ? Les propos de Bruxelles sont carrément manipulés.

Non, la commissaire Logo_Le_Soir_75_opt dans Racisme - XenophobieViviane Reding n’a pas « pris acte » du fait qu’aucune discrimination n’avait été commise à l’encontre des Roms. Elle demande à en savoir plus et exige des preuves, c’est très différent. C’est la deuxième fois que la France prétend entendre l’inverse de ce que la commissaire dit. Au lendemain de sa déclaration menaçant Paris d’une procédure d’infraction, Viviane Reding n’avait pas du tout exprimé d’ « excuses » pour avoir évoqué la seconde guerre mondiale, comme l’avait alors prétendu Nicolas Sarkozy. Elle avait – cela n’a rien à voir - « regretté l’interprétation » de ses propos… »

Relire sur plumedepresse : Roms : les cinq mensonges d’Eric Besson

Photo ajoutée par « Feignies ensemble » – Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Viviane_Reding

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy