• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 29 septembre 2010

L’Humanité : 25 artistes offrent leur sensibilité et leur point de vue sur les mobilisations en cours

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 septembre 2010

L'Humanité : 25 artistes offrent leur sensibilité et leur point de vue sur les mobilisations en cours dans Dessin de presse humanitefr le 29 Septembre 2010

Des images pour le mouvement social

Desrivi%C3%A8res%202 dans Luttes

 

L’Humanité a lancé cette invitation à 25 artistes.

La société commence à bouillonner, mue par la réaction à l’injustice de la rafale des projets réactionnaires en cours, de la casse du droit à la retraite à 60 ans à la chasse aux Roms, en passant par les « affaires » de l’été, sans oublier la loi d’airain des « marchés financiers ».
Graphistes, illustrateurs ou dessinateurs de presse, chacun offre dans ce cahier spécial à la fois sa sensibilité et son point de vue, en un geste qui se veut partie prenante des mobilisations en cours.

En les rassemblant également sur son site Internet, le journal entend aider à leur circulation dans les rues, sur les murs des villes, dans les bureaux, les ateliers ou les foyers. 

 

Anne Desrivières.

Site internet : http://www.duseldansmapiscine.fr/

 

Pour voir toutes les illustrations, cliquez sur le lien ci-dessous : 

http://humanite.fr/29_09_2010-des-images-pour-le-mouvement-social-454478

Publié dans Dessin de presse, Luttes, Presse - Medias, SOCIAL, Solidarite | Pas de Commentaire »

Manifestation du 2 octobre

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 septembre 2010

Courriel SNUipp

Le gouvernement joue avec le feu… et les chiffres de manifestants. Alors que la réforme des retraites est contestée par près de 70% de la population, que les journées des 24 juin, 7 septembre et 23 septembre ont montré la détermination des « grèvistes et manifestants », le gouvernement, incarné par l’Hyperprésident, ne change pas de cap.

Le problème des retraites est un faux problème. Le PIB ne cesse d’augmenter, les richesses doivent être mieux réparties.
Voici en lien l’intervention de Bernard Friot, économiste, lors du colloque FSU à Lille qui a réuni plus de 130 personnes :

http://sd59.fsu.fr/?Videos-du-Forum-sur-les-retraites

Toutes les organisations syndicales, de façon unitaire, appellent à nouveau à deux journées d’actions dont l’une sans recourir à la grève.
Alors, samedi 2 octobre, pas d’excuses…

On se voit tous à la manifestation

de Maubeuge 14h30 Rond Point du Mail de Sambre

on se rallie autour des drapeaux FSU…

Si on ne s’y voit pas de deux choses l’une :
Ou il y a beaucoup de manifestants, la foule est si dense qu’on ne peut pas se voir.
Ou, mais je ne le pense pas, tu serais d’accord avec la réforme comme le dirait FILLON au lendemain de la manifestation.

Pour info les autres manifs…

Douai : 9h30 Place d’Armes

Dunkerque : 15h00 Place Jean Bart

Maubeuge : 14h30, Rond Point mail de la Sambre

Valenciennes : 14h30 Musée

Lille (manifestation régionale) : 14h30 Porte de Paris

Publié dans Luttes, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Retraites : Les sénateurs CRC-SPG vont prendre le relais des députés pour faire entendre la voix du peuple

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 septembre 2010

 

Accueil 28 septembre 2010

 

Retraites : les sénateurs CRC-SPG en résistance

 

Les sénateurs du groupe communiste et du parti de gauche (CRC-SPG) du Sénat ont averti mardi lors d’un point de presse qu’ils allaient « faire de la résistance » contre la réforme des retraites, « à l’unisson du mouvement social ».

« On va faire de la résistance, nous entendons mener la lutte, nous serons à l’unisson du mouvement social », a déclaré Guy Fischer. Le sénateur du Rhône a annoncé que son groupe allait déposer près de 400 amendements.

« Nous ne serons pas dans un débat d’aménagement », « notre objectif est de tout faire pour que le débat de fond continue sur la remise en cause du droit à la retraite », a expliqué la présidente du groupe, Nicole Borvo Cohen-Seat.

« On passera à 62 ans et en réalité avec le jeu de l’allongement de la durée de cotisation on aura plus de droit à la retraite », a-t-elle lancé.

« Si on n’a pas assez cotisé, on n’aura plus qu’à prendre des retraites par capitalisation ou se faire des compléments de retraite », s’est-elle indignée.

Ce serait « le recul social le plus important de l’après-guerre » et « notre groupe sera omni-présent », a insisté Guy Fischer. Pour lui les « aménagements » et les « propositions du président du Sénat, Gérard Larcher », sont « des propositions de diversion ». Il a accusé la majorité sénatoriale au travers des amendements du rapporteur UMP Dominique Leclerc de « mettre en cause d’une manière insidieuse la retraite par répartition » au profit de la « capitalisation ».

« A travers les amendements du rapporteur c’est la capitalisation qui, à court, moyen ou long terme sera mise en place » a-t-il affirmé. Il a indiqué que le rapporteur devait soumettre 129 amendements à la commission des Affaires sociales. « M. Sarkozy veut mettre à son tableau de chasse la retraite à 60 ans et le coeur de la réforme ne sera pas touché », a assuré Guy Fischer.

La commission des Affaires sociales du Sénat entame mardi l’examen du projet de loi de réforme des retraites voté le 15 septembre par les députés et qui viendra en discussion en séance à partir du 5 octobre.

**************************************************

Au Sénat, où le texte est examiné à partir du 5 octobre en séance publique, le crédit-temps limitant le temps de parole des parlementaires n’a pas cours. La discussion s’y annonce plus longue, deux semaines, voire trois, et plus serrée, l’UMP ne disposant pas de la majorité absolue. Ce qui laisse tout le temps aux opposants à la réforme de poursuivre et d’amplifier leur mobilisation. C’est dans ce contexte que les élus du groupe CRC-SPG vont prendre le relais de leurs collègues, députés communistes et du Parti de gauche. Avec l’intention de « faire entendre au Sénat ces millions de voix que le Président, son gouvernement et ses parlementaires ignorent », en faisant « la démonstration qu’avec une autre et une meilleure répartition des richesses, il est possible de garantir pour tous, la retraite à taux plein dés 60 ans ». (Source : http://www.groupe-crc.org/)

Publié dans Luttes, POLITIQUE, RETRAITES, Senat, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Euro-manifestation du 29 septembre à Bruxelles

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 septembre 2010

Site national du PCF - 28 septembre 2010

Euro-manifestation :

« s’opposer aux politiques européennes visant à

faire payer la crise aux salariés »

 

Euro-manifestation du 29 septembre à Bruxelles dans Austerite

Alors que la crise économique et sociale s’aggrave avec 120 millions de personnes menacées de pauvreté, 23 millions de chômeurs dans l’Union européenne, une précarité galopante et les conséquences brutales de la mise en œuvre des plans d’hyper-austérité, la Commission européenne vient d’encourager les gouvernements à aller encore plus loin et plus vite, au nom de l’Agenda 2020.

Renforcement du pacte de stabilité, contrôle des budgets nationaux avant leur examen par les parlements, aggravation des sanctions : on y retrouve toute la panoplie des dogmes libéraux !

La journée européenne d’action du 29 septembre, à laquelle je participerai, sera l’occasion de réaffirmer, avec le Parti de la Gauche Européenne (PGE), l’opposition du PCF aux politiques visant à faire payer la crise aux salariés. Cette journée va permettre de faire grandir les convergences européennes de ripostes et d’alternatives.

Le Front progressiste européen, front solidaire, doit d’abord se fixer l’objectif de stopper l’offensive des dirigeants européens. Il doit aussi chercher des voies nouvelles, des réponses fortes et crédibles, au niveau exigé par les circonstances. Cette question sera à l’ordre du jour du prochain Congrès du PGE, les 4 et 5 décembre à Paris.

Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF et Olivier Dartigolles, porte-parole du PCF, en charge des questions européennes au PCF, participeront à l’euro-manifestation organisée par la Confédération européenne des syndicats, mercredi 29 septembre 2010, à 12H30, Place Bara, à coté de la gare du Midi à Bruxelles.

Olivier Dartigolles, Porte-parole du PCF, responsable des questions européennes au PCF

Paris, le 28 septembre 2010.

 

Publié dans Austerite, EUROPE, Luttes, SOCIAL, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Lejaby : La stratégie du groupe mise à nue

Posté par communistefeigniesunblogfr le 29 septembre 2010

Lejaby : La stratégie du groupe mise à nue  dans Luttes 28 septembre 2010 – L. G.

La stratégie du groupe mise à nue

 

Alors que l’entreprise est bénéficiaire, la direction délocalise pour accroître son profit.

Alors que l’entreprise est bénéficiaire, la direction de Lejaby préfère délocaliser pour augmenter les profits. Invoquant le prétexte habituel de la pression de la concurrence, le groupe autrichien Palmers, propriétaire de la marque française, affirme être obligé de délocaliser pour sauvegarder l’entreprise. Or, un rapport de l’expert-comptable pour le Comité central de l’entreprise estime que « le groupe Palmers présente des comptes solides et (que) Lejaby apparaît comme la locomotive de la profitabilité ». D’après le même document du CCE daté du 17 juin 2010, les prévisions de la direction montrent que, en l’état, le résultat d’exploitation de l’entreprise resterait positif en 2010 !

Pour les salariées, la stratégie économique du groupe est suicidaire. « Le problème de Lejaby, c’est la baisse des ventes », explique Marie-Christine Rochon, déléguée CGT à l’usine de Bourg-en-Bresse, l’un des trois sites menacés par le plan social. « Et ce n’est pas parce qu’ils vont délocaliser qu’ils vont relancer les ventes ! », poursuit-elle, insistant sur la nécessité de développer les activités de publicité et de marketing pour séduire un public de consommatrices plus large.

Pire, la fermeture des trois usines de la marque en Rhône-Alpes et la délocalisation des 
197 emplois vers l’Europe de l’Est, le Maghreb et l’Asie coûteraient plus cher que le maintien de la production en France. Alors que la direction chiffre le montant du plan de restructuration à 10,8 millions d’euros, les syndicats (CFDT, CGT, FO) rappellent que la production dans les trois usines concernées ne coûte que 6 millions d’euros par an, soit 8 % du chiffre d’affaires de Lejaby.

De plus, les salariées ont appris par une dépêche AFP que Palmers a assigné en justice le précédent propriétaire, Warnaco, pour tenter de faire annuler la vente de l’entreprise. Du coup, l’avocat des salariées tente de faire annuler le plan social au motif que la direction de Lejaby aurait dissimulé cette information. Le tribunal de grande instance de Lyon devra trancher le 19 octobre.

A lire également sur : humanite.fr/ :

 

Publié dans Luttes, SOCIAL | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy