• Accueil
  • > Archives pour le Lundi 27 septembre 2010

Feignies : Les grandes résistantes contemporaines

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 septembre 2010

Feignies : Les grandes résistantes contemporaines dans Infos Feignies pdf img1.pdf

12 octobre 2010 à 18 h 30

à la médiathèque municipale de Feignies

Vernissage de l’exposition proposée par le Comité de Feignies de Femmes solidaires :

 

Les grandes résistantes contemporaines

 

Conception et réalisation « Femmes ici et ailleurs » et Pierre-Yves Ginet, photojournaliste

De l’engagement de « nos » grandes résistantes aux femmes emblèmes de la paix dans le monde :

Lucie Aubrac, Rigoberta Menchu Tum, Aung San Suu Kyi, Taslima Nasreen, Mère Teresa, Anna Politkovskaïa…

 

Exposition ouverte du 13 au 23 octobre

 

Publié dans Infos Feignies | Pas de Commentaire »

« Mise à mort » de la médecine du travail par le gouvernement

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 septembre 2010

27 septembre 2010 – Alexandra Chaignon

Le travail dans tous ses états

En catimini, le gouvernement démantèle la médecine du travail

 

Le Medef en rêvait, le gouvernement l’a fait : un amendement à la réforme des retraites abandonne la médecine du travail au patronat. En effaçant la loi de 1946 qui avait institué la protection des salariés, la majorité parlementaire confond la santé au travail avec le service aux entreprises.

«Depuis quelque temps, les employeurs nous demandent de traiter de sujets non gênants, comme la lutte contre l’alcoolisme, ou de mener des campagnes de sécurité sur le port du casque, alors qu’on assiste à la montée des risques psychosociaux et des maladies professionnelles. » Ce témoignage du docteur Yusuf Ghanti, membre du collectif des médecins du travail de Bourg-en-Bresse, illustre l’altération que subit actuellement la médecine du travail, un secteur que le gouvernement s’apprête à démanteler en catimini.

En effet, c’est par un amendement bâclé, sorti au dernier moment lors des discussions parlementaires sur la réforme des retraites, sous prétexte d’une adaptation du rôle des services de santé au travail au volet « pénibilité », que va se régler le sort de l’un des acquis de la Libération. Avec cette réforme, il ne s’agit plus d’« éviter toute altération de la santé des travailleurs du fait de leur travail », comme le définissait la loi de 1946, mais de « diminuer les risques professionnels ». Une formulation qui supprime la référence au lien causal entre travail et santé. Le rêve du patronat.

[Lire la suite sur : humanite.fr/)

A lire également sur le blog de Gérard Filoche (http://www.filoche.net/) : 

Compte-rendu de la rencontre du 24 septembre 2010 avec Jean-Denis Combrexelle. Directeur général du travail

 

Publié dans POLITIQUE, SANTE, SOCIAL, Souffrance au travail | Pas de Commentaire »

HLM : Non au « hold-up » opéré par l’État !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 septembre 2010

Source : http://www.elunet.org/lundi 27 septembre 2010HLM : Non au

 

Logement – Initiatives de l’ANECR

APRÈS LE PROJET DE L’ÉTAT DE PONCTION DE 340 MILLIONS D’EUROS SUR LES ORGANISMES HLM, L’AVENIR DU LOGEMENT SOCIAL EST ENGAGÉ.

Les élus communistes et républicains ont fait part, notamment auprès de l’Assemblée et du Sénat, de leur indignation face à ce projet de l’État d’opérer sur les organismes HLM un véritable « hold-up » de 340 millions par an à compter du 2011.

L’Union sociale pour l’habitat, les organismes HLM franciliens et leurs associations professionnelles régionales, l’AORIF partagent cette réaction. Il nous faut donc tous ensemble réagir et obtenir de l’état une véritable politique du logement pour tous et partout.

NON à une nouvelle taxe sur les loyers HLM / OUI au renforcement de la solidarité nationale en faveur du logement social.

Ce projet est une opération de pickpocket dans les poches des locataires HLM. Il est injuste et inefficace de faire supporter aux locataires HLM cet effort financier. Cela va d’autre part affaiblir les capacités des organismes HLM à investir dans les constructions neuves et d’entretenir leur patrimoine. Les files d’attentes des demandeurs de logements sociaux vont s’allonger et des emplois dans les filières du bâtiment vont être supprimés. Ces mesures, qui tournent le dos à une république solidaire, sont injustes socialement et inefficaces économiquement.

Comment accepter que la politique nationale en faveur du logement social soit financée par la seule contribution des locataires HLM quand la nation toute entière finance le bouclier fiscal (640 millions d’euros réservés aux 19 000 foyers les plus aisés) ou les dispositifs Scellier de défiscalisation pour les multi-propriétaires.

NON à un surloyer d’exclusion / OUI à un surloyer de solidarité

Les nouvelles règles de majoration du surloyer vont aggraver la difficulté au maintien de la mixité sociale sur le territoire.

Nous nous opposons à la majoration du supplément de loyer solidaire (SLS) qui apparaît, compte tenu des montants en jeu, comme un véritable « avis d’expulsion ».

De plus la hausse spectaculaire des prix de l’immobilier rend illusoire le fait que ces nouvelles règles de surloyer facilitent un parcours résidentiel.

NON à la vente du logement HLM / OUI à la production nouvelle de logements sociaux

La vente des logements sociaux ne sert qu’à cacher le désengagement financier de l’état concernant l’aide à la pierre. L’état doit prendre conscience que le droit au logement pour tous et partout passe par la construction massive.de logements sociaux.

Les élus communistes et républicains demandent au gouvernement :

 

  • de revenir sur le projet de prélever 340 millions d’euros sur les organismes HLM -  de ne pas appliquer le surloyer de solidarité nouvelle formule vidant des organismes d’un grand nombre de locataires soit disant « aisés »,

  • de ne pas imposer la vente de logements sociaux comme réponse au financement de nouvelles constructions -  de faire appliquer la loi SRU dans toutes les communes,

  • l’arrêt des expulsions locatives.
  • Enfin que l’état joue pleinement son rôle permettant que chacun puisse prétendre à un logement en finançant la construction d’un million de logements dans notre pays.

MATÉRIEL A TÉLÉCHARGER

LA CARTE PÉTITION

PDF - 2.2 Mo

 

Logement

LE TRACT

Word - 113.5 ko

Publié dans Logement, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

« Pour un nouveau vivre ensemble »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 septembre 2010

Source : http://patricklehyaric.net/Publié le par Patrick Le Hyaric

 

Pour un Pacte pour les droits et la citoyenneté

 

Alors que la Commission européenne envisage de déclencher une procédure d’infraction contre la France pour stigmatisation d’autres européens, les « Roms »,  et que le président de notre République n’a de cesse d’en bafouer les valeurs, je vous invite à prendre connaissance du Pacte ci-dessous.

Ce « Pacte pour les Droits et la Citoyenneté », initié par la Ligue des Droits de l’Homme, rassemble plusieurs associations et syndicats. Il appelle à un grand débat public « pour un nouveau vivre ensemble »… Joignons nous à ce collectif , exigeons de véritables débats autour de ces questions qui nous concernent toutes et tous.

Pacte pour les droits et la citoyenneté

Propositions pour un nouveau vivre ensemble

En tant qu’organisations associatives et syndicales, nous n’avons vocation ni à exercer le pouvoir ni à construire des programmes politiques. Il nous revient en revanche, en toute indépendance, de faire entendre la voix de la société civile ; d’interpeller ceux qui sollicitent les suffrages des citoyens. Car le débat public doit se développer pour construire des réponses claires, nouvelles, en phase avec les attentes et les revendications dont nous sommes porteurs, en phase avec l’intérêt général.

Les gouvernants tiennent leur légitimité du suffrage universel. Mais ils n’ont pas reçu mandat de remettre en cause les libertés, d’organiser la fragmentation sociale, de désigner des groupes sociaux entiers comme boucs émissaires de l’insécurité. Rien ne peut justifier qu’un nombre croissant de nos concitoyens se trouvent placés en situation d’illégalité pour vivre, de travailler dur pour se retrouver menacé par la pauvreté, d’être en situation de risque dès qu’il s’agit de défendre ses droits.

Or nos droits, nos libertés sont attaqués, fragilisés, remis en cause. Chaque jour un peu plus, la manière dont le pouvoir est exercé piétine les valeurs républicaines et menace l’effectivité de la démocratie. La mise en avant de crises bien réelles  écologiques, sociales, financières  ne saurait servir d’alibi à la régression des droits.

Nos organisations placent au cœur de l’éthique démocratique les libertés individuelles et collectives, le respect de l’égalité et l’effectivité des solidarités. C’est pourquoi nous considérons que le temps est venu de réagir et de construire un nouveau vivre ensemble, un nouveau contrat citoyen. Il y a urgence.

[Lire la suite sur : patricklehyaric.net/]

Pour accéder au document original, cliquez ici :

Pacte_pour_les_droits_et_la_citoyennete_20_sept

Publié dans Democratie, EUROPE, LIBERTES, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Les 2 et 12 octobre : Tous dans la rue pour opposer « un NON ferme » au gouvernement !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 27 septembre 2010

Site national du PCFPierre Laurent, Secrétaire national du PCF – Paris, le 24 septembre 2010.

 

Les 2 et 12 octobre, derrière les syndicats

pour opposer un « non ferme » au gouvernement !

 

Les 2 et 12 octobre : Tous dans la rue pour opposer A la guerre sociale menée contre nos droits, le peuple a répondu par une gigantesque mobilisation fraternelle et solidaire. La rue a parlé et elle est unanime : le rejet du projet gouvernement est clair, net et massif. Le peuple français doit être entendu et la démocratie respectée !

Fillon oppose un « non ferme et tranquille » aux manifestants. Le mépris, le manque de respect du premier ministre cache mal la fébrilité du gouvernement, alors que 3 millions de personnes sont descendues dire leur refus de cette réforme et leur obstination à ne rien lâcher. En réalité, le pouvoir a perdu la bataille de l’opinion publique !

 

A la suite de la rencontre intersyndicale qui a eu lieu ce matin au siège de la CGT, deux nouvelles journées de mobilisation et de manifestation ont été décidées le samedi 2 octobre et le mardi 12 octobre.

J’appelle les citoyen-ne-s et l’ensemble du peuple français à amplifier le mouvement engagé, jusqu’à la victoire contre le projet gouvernemental. Samedi 2 et mardi 12 octobre, soyons tous dans la rue, derrière les syndicats, pour opposer un « non ferme » au gouvernement !

Le PCF soutiendra toutes les actions de lutte décidées par les salariés et leurs syndicats dans l’unité. Jour après jour et dès le 5 octobre au Sénat, les initiatives doivent se multiplier : carte postale à envoyer massivement à l’Élysée ; signature de la pétition autour du projet de loi alternatif élaboré par les parlementaires communistes et du Parti de Gauche qui a déjà recueilli plus de 150.000 signatures…

Une autre réforme des retraites est possible, qui garantisse pour toutes et tous, un véritable droit à la retraite à 60 ans, avec une pension décente. Les parlementaires communistes, au Sénat après l’Assemblée, restent entièrement mobilisés aux côtés des salariés. Ils prendront toutes les initiatives nécessaires pour continuer à porter la voix du mouvement engagé dans le pays.

Publié dans Luttes, POLITIQUE, Politique fiscale, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy