• Accueil
  • > Cuba
  • > Lettre d’Antonio Guerrero depuis le pénitencier

Lettre d’Antonio Guerrero depuis le pénitencier

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 septembre 2010

Lu sur : Le Grand Soir Journal militant d’information alternative - 22 septembre 2010

URL de cet article : http://www.legrandsoir.info/Lettre-d-Antonio-Guerrero-depuis-le-penitencier.html 

 

Lettre d’Antonio Guerrero depuis le pénitencier dans Cuba arton11568-cb0af

Lou Florian

Lettre d’Antonio Guerrero depuis le pénitencier

Aux participants de l’exposition CUB@RTE

Alors que je peignais les Oiseaux d’Amérique, lors d’une fermeture totale de la prison qui a duré presque un an, suite à un grave incident dont ma mère et ma sœur furent en partie témoins, dans une autre prison éloignée de la mienne un petit oiseau qui ne pouvait pas voler fut remis entre les mains d’un prisonnier. Je vous invite à apprendre l’histoire de Gerardo Hernandez et de ce petit oiseau qu’il avait appelé Cardenal – Cardinal. Je vous invite à apprendre la cruelle histoire de sa séparation d’avec sa jeune épouse, qui dure depuis plus de douze ans. Je vous invite à apprendre les condamnations et les sentences injustes qui lui ont été imposées. Je vous invite à apprendre comment René Gonzalez a été séparé de ses filles et de sa femme, à apprendre pourquoi Ramon Labañino a dû voir grandir ses filles de loin, à apprendre pour quelles raisons Fernando Gonzalez a dû se marier en prison. En connaissant leurs histoires, vous connaîtrez la mienne, durant ce long séjour en prison, que nous avons passé en grande partie dans un isolement total dans des cellules de châtiment.

C’est pour cela que ces oiseaux représentent les Cinq, représentent l’unité que nous savons possible entre tous les peuples du monde pour qu’il n’y ait plus de guerres et que règne la paix, pour qu’il n’y ait plus de terrorisme et que nous vivions dans la tranquillité, pour qu’il n’y ait plus de blocus à cause desquels meurent des enfants d’une maladie bénigne que l’on pourrait soigner, pour que les richesses soit distribuées avec équité et qu’une fois pour toutes finisse la faim et la pauvreté pour des millions d’êtres humains.

Nous continuerons à créer. « La vérité exige l’art. Seul triomphe ce qui est beau ».

Cinq saluts et cinq accolades.

Merci beaucoup.

Antonio Guerrero Rodriguez – FCI FLorence, Colorado – 21 septembre 2010

Site web Cubart 2010 : www.cubart.new.fr Site web d’Antonio Guerrero : www.tony.infos.st

 

***********************************

liberezlescinqcubains dans ETATS-UNIS

 

  • Campagne européenne de solidarité

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy