• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 25 septembre 2010

[video] 997.000 c’est mon dernier prix (à + ou – 2.000.000) par Seb Musset

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 septembre 2010

Source : sebmusset.blogspot.com/24 septembre 2010

997.000 c’est mon dernier prix (à + ou – 2.000.000)

 

[video] 997.000 c'est mon dernier prix (à + ou - 2.000.000) par Seb Musset dans Luttes mani2Menteurs et escrocs, autistes, boursouflés d’arrogance et pataugeant dans le déni, c’est entendu. Mais, sérieusement, peux-tu faire confiance pour ta retraite avec un pouvoir aussi nul en mathématique ?

Donc, il parait que nous n’étions que 997.000 à manifester dans le pays contre la réforme des retraites. Les témoignages du terrain démontrent que nous étions au moins aussi nombreux dans les grandes villes et surtout bien plus nombreux en province que lors de la mobilisation du 7 septembre : donc 3 millions.

Même si j’entends à ma droite, répété jusqu’à la nausée sur des médias plus que conciliants, « bande de preneurs d’otage » et, parfois, à ma gauche des « booaarrrfff… tant que c’est pas la révolution, pas la peine de bouger« , tout en subissant en continue les tristes et démoralisantes boucles mensongères, télévisuelles et radiophoniques des spadassins du TINA, ce 23 septembre je suis fier d’en avoir été.  

[Lire la suite et voir la vidéo de la manifestation parisienne sur : sebmusset.blogspot.com/]

 

Publié dans Luttes, POLITIQUE, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaire »

Lettre d’Antonio Guerrero depuis le pénitencier

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 septembre 2010

Lu sur : Le Grand Soir Journal militant d’information alternative - 22 septembre 2010

URL de cet article : http://www.legrandsoir.info/Lettre-d-Antonio-Guerrero-depuis-le-penitencier.html 

 

Lettre d’Antonio Guerrero depuis le pénitencier dans Cuba arton11568-cb0af

Lou Florian

Lettre d’Antonio Guerrero depuis le pénitencier

Aux participants de l’exposition CUB@RTE

Alors que je peignais les Oiseaux d’Amérique, lors d’une fermeture totale de la prison qui a duré presque un an, suite à un grave incident dont ma mère et ma sœur furent en partie témoins, dans une autre prison éloignée de la mienne un petit oiseau qui ne pouvait pas voler fut remis entre les mains d’un prisonnier. Je vous invite à apprendre l’histoire de Gerardo Hernandez et de ce petit oiseau qu’il avait appelé Cardenal – Cardinal. Je vous invite à apprendre la cruelle histoire de sa séparation d’avec sa jeune épouse, qui dure depuis plus de douze ans. Je vous invite à apprendre les condamnations et les sentences injustes qui lui ont été imposées. Je vous invite à apprendre comment René Gonzalez a été séparé de ses filles et de sa femme, à apprendre pourquoi Ramon Labañino a dû voir grandir ses filles de loin, à apprendre pour quelles raisons Fernando Gonzalez a dû se marier en prison. En connaissant leurs histoires, vous connaîtrez la mienne, durant ce long séjour en prison, que nous avons passé en grande partie dans un isolement total dans des cellules de châtiment.

C’est pour cela que ces oiseaux représentent les Cinq, représentent l’unité que nous savons possible entre tous les peuples du monde pour qu’il n’y ait plus de guerres et que règne la paix, pour qu’il n’y ait plus de terrorisme et que nous vivions dans la tranquillité, pour qu’il n’y ait plus de blocus à cause desquels meurent des enfants d’une maladie bénigne que l’on pourrait soigner, pour que les richesses soit distribuées avec équité et qu’une fois pour toutes finisse la faim et la pauvreté pour des millions d’êtres humains.

Nous continuerons à créer. « La vérité exige l’art. Seul triomphe ce qui est beau ».

Cinq saluts et cinq accolades.

Merci beaucoup.

Antonio Guerrero Rodriguez – FCI FLorence, Colorado – 21 septembre 2010

Site web Cubart 2010 : www.cubart.new.fr Site web d’Antonio Guerrero : www.tony.infos.st

 

***********************************

liberezlescinqcubains dans ETATS-UNIS

 

  • Campagne européenne de solidarité

Publié dans Cuba, ETATS-UNIS, Justice, LIBERTES, PETITION | Pas de Commentaire »

La Coalition contre Agrexco contre attaque en justice !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 septembre 2010

La Coalition contre Agrexco contre attaque ! La Confédération Paysanne, l’UJFP, la CIMADE, la CCIPPP, l’AURDIP et ISM France, membres de la coalition ont assigné en référé AGREXCO à l’audience du tribunal de Créteil le 20 octobre 2010, pour Crime de colonisation !!!

Interview explicative de Gilles Devers, avocat au Barreau de Lyon, sur cette assignation.


http://www.dailymotion.com/video/xey1zd

Vidéo mise en ligne par ccippp34

http://www.dailymotion.com/video/xey1zd_la-coalition-contre-agrexco-contre_news


Publié dans GAZA - PALESTINE | Pas de Commentaire »

Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot. Le président des riches.

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 septembre 2010

Publié par : Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot. Le président des riches. dans IDEES - DEBATS - PHILO img_logo_new 24 septembre 2010 – Bernard Gensane

Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot. Le président des riches.

URL de l’article : http://www.legrandsoir.info/Michel-Pincon-et-Monique-Pincon-Charlot-Le-president-des-riches.html
arton11535-9b1e6 dans POLITIQUE

Bernard GENSANE

Il y a trente ou quarante ans, il se publiait un livre par semaine comme celui des époux Pinçon-Charlot. En France, en Grande-Bretagne, en Allemagne, en Italie etc. C’est-à-dire un ouvrage rigoureux, une analyse radicale, dans une perspective matérialiste, des mécanismes politiques et sociaux de la société capitaliste. La rareté d’un tel travail témoigne du recul très alarmant d’une réflexion réellement de gauche dans le monde d’aujourd’hui, dominé, écrasé par l’oligarchie financière.

Pour les auteurs, la notion de classes a disparu du langage politiquement correct. Les mouvements sociaux sont dénoncés comme archaïques. Les droits « arrachés de haute lutte par les travailleurs deviennent des privilèges inadmissibles » pour les financiers et leurs relais politiques. La suprématie de la haute finance, bien au-dessus de l’économie réelle, de la production, empêche d’identifier l’adversaire de classe, « puissant mais insaisissable ». Où est le champ de bataille, demandent les Pinçon-Charlot ?

Lors de la folle nuit du Fouquet’s, le champagne a coulé en l’honneur du renforcement du bouclier fiscal. S’il n’y eut que 2722 foyers fiscaux remboursés en 2007 (19000 en 2010), c’est que nombre de riches, étant des fraudeurs grossiers, craignaient de se voir épingler par les vilains agents du fisc. Mais la contribution importante des Pinçon-Charlot est d’expliquer dans les détails en quoi ce bouclier injuste se double d’une arnaque : « il a pour effet d’exempter les plus riches de toute nouvelle forme d’imposition : étant déjà au-dessus du plafond, les nouvelles taxes ne feront qu’accroître le dépassement du seuil, et leur montant sera restitué. Pendant ce temps, les indemnités versées aux victimes d’un accident du travail sont désormais considérées comme un revenu et sont donc imposables. » En d’autres termes, non à l’insécurité fiscale, oui à l’insécurité pour les travailleurs !

[...]

Que faire ? Les Pinçon-Charlot apportent quelques bonnes réponses à cette question historique :

- « Restituer l’intelligibilité des rapports de classe » en refusant l’approche individuelle des problèmes collectifs.

- Redonner des repères à la classe ouvrière « en dénonçant le mensonge selon lequel il existerait un continuum social où il suffirait de prendre l’ascenseur pour atteindre les paliers supérieurs ».

- Se souvenir que « les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droit » et que, d’après la Constitution de 1958, « Pour l’entretien de la force publique, et pour les dépenses d’administration, une contribution commune est indispensable : elle doit être également répartie entre tous les citoyens, en raison de leurs facultés. »

- Abolir le cumul des mandats qui professionnalise la vie politique et permet la pénétration du champ politique par le monde des affaires et par l’idéologie de Marché.

- Se scandaliser du fait qu’un seul député français soit, à l’origine, un employé, et que l’Assemblée nationale ne compte pas un seul ouvrier. Les 80% d’abstentionnistes de Clichy-sous-Bois lors des élections régionales de 2010 reprendront peut-être le chemin des urnes lorsque la représentation nationale, comme on dit abusivement, sera davantage en harmonie avec le pays réel.

- Respecter les résultats électoraux, ce que n’ont fait ni Sarkozy ni les socialistes lorsqu’ils ont appelé à ratifier le Traité de Lisbonne.

- Nationaliser les banques, ce qui permettra de reconstruire « un système de crédit public redonnant la priorité aux financements des besoins de la population ».

- Nationaliser les agences de notation et supprimer la Bourse, puisque ce n’est plus la Bourse qui finance les entreprises mais le contraire.

- Instaurer un impôt progressif prélevé à la source sur tous les revenus, activité et capital.

- Faire des riches un bon exemple, de sorte que les pauvres s’inspirent de leur solidarité.

Ces mesures ne déboucheraient pas sur le socialisme ; elles contribueraient à mettre un terme à la toute puissance de l’oligarchie qui a trouvé en Sarkozy, pour le moment, son meilleur serviteur.

 

Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot. Le président des riches. Enquête sur l’oligarchie dans la France de Nicolas Sarkozy. Paris, La Découverte, 2010

[Article complet : legrandsoir.info/]

Publié dans IDEES - DEBATS - PHILO, POLITIQUE, Politique nationale | 1 Commentaire »

La réforme des retraites fait des heureux… chez les Sarkozy !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 septembre 2010

Lu sur : La réforme des retraites fait des heureux... chez les Sarkozy ! dans ECONOMIE dazibaoueb_logo_700

publié par roland (webmaster) 23 septembre 2010

 

Malakoff Mederic /assurance retraite : du public au privé ?

 

Auteur : Elisabeth Studer - Source : Le Blog Finance

Miniature de l'image pour malakoff-mederic.JPGMais de qui se moque-t-on ? Alors qu’une bonne partie de la France est dans la rue pour s’insurger contre le passage de l’âge minimum de la retraite à 62 ans … les flashs publicitaires diffusés à l’heure des plus grandes écoutes nous vantent les mérites de la société Malakoff Mederic.

Cela au moins le mérite d’être clair : quand Sarkozy – Nicolas – fait « frissonner » à sa manière les Français en laissant craindre qu’ils devront travailler plus – longtemps – pour avoir une retraite décente, Sarkozy – Guillaume - tente de récupérer l’argent qui nous reste … pour que nous le placions dans sa société, laquelle – oh coïncidence - vend de l’épargne retraite … Le monde est parfois si petit ….

Rappelons à toutes fins utiles que selon Aviva, sixième assureur mondial, les 27 pays de l’Union Européenne devront trouver 1.900 milliards d’euros pour assurer une « retraite décente » à ses citoyens qui prendront leur retraite entre 2011 et 2051. Dont 243 milliards pour la France. Selon ladite société, le Français moyen devra épargner 8 000 euros par an pour compléter sa retraite future.

Mais comme souvent, le malheur des uns pourrait faire le bonheur des autres et plus particulièrement des assureurs.

En effet, quelques discrets amendements intégrés discrètement dans le nouveau texte de la nouvelle loi sur les retraites vont permettre de développer les « plans d’épargne collectifs pour la retraite » (PERCO) et les « plans d’épargne-retraite populaire » (PERP).

Une manière comme une autre – ou presque – de transférer des fonds du système par répartition vers la capitalisation individuelle… et une opportunité, pour les assureurs, qui multiplient les offres d’assurance retraite par capitalisation.

Ainsi, le groupe Malakoff-Mederic, dont le PDG, Guillaume Sarkozy, n’est autre que le frère de Nicolas … vient de lancer son offre PERCO.

A noter que l’abondement, la participation et l’intéressement sont déductibles du bénéfice imposable des sociétés … et exonérés de charges sociales …. En terme clair, la France glisse ainsi d’un financement collectif et public des retraites vers un mécanisme privé et individuel ….

 

Publié dans ECONOMIE, France, POLITIQUE, RETRAITES, UMP | Pas de Commentaire »

L’Humanité : Numéro spécial sur la mobilisation du 23 septembre

Posté par communistefeigniesunblogfr le 25 septembre 2010

Accueil 24 septembre 2010

Aujourd’hui, dans l’Humanité, numéro spécial

sur la mobilisation du 23 septembre sur les retraites

L'Humanité : Numéro spécial sur la mobilisation du 23 septembre dans Luttes

 

Aujourd’hui, dans l’Humanité, numéro spécial sur la journée de mobilisation du 23 septembre contre la réforme des retraites.

Retrouvez nos reportages, avec des témoignages de salariés qui sont dans le mouvement de contestation ou le rejoignent.

Des analyses : comment la droite tente de minimiser la contestation.

Les points de vue de Marie-George Buffet et du comédien, Jacques Meylan, jeune retraité de l’Assistance publique.

Bilan et analyse de la journée de manifestations contre le plan Woerth.

Les perspectives avec l’annonce de deux nouvelles journées de mobilisation pour le mois d’octobre.

Et un retour en images sur les nombreux défilés à Paris et en province.

 

Publié dans Luttes, Presse - Medias, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy