• Accueil
  • > Archives pour le Mercredi 15 septembre 2010

L’Éducation nationale va-t-elle instaurer l’apartheid à Saint Gratien ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 septembre 2010

Source : Humanite.fr/15 septembre 2010
29 enfants privés d’école à Saint Gratien (95)

 

Communiqué de presse de la FCPE

Nous avons été contactés par des familles hébergées à la  Résidence IDFI à St Gratien Val d’Oise, où 29 enfants de 3 à 14 ans n’ont  pas été scolarisés à la rentrée 2010.

Les familles ont essuyé un refus de scolarisation de la part des services municipaux, malgré leur domiciliation  sur la commune. C’est une pratique contraire à la loi d’obligation scolaire.

Nous intervenons, Association FCPE et élue, auprès des autorités compétentes, Inspection Académique du Val d’Oise pour les collégiens, Inspectrice de l’Éducation Nationale de secteur (Sannois/St Gratien) pour les enfants d’élémentaire et de maternelle.

Les réponses apportées par l’Inspection Académique du Val d’Oise à ce jour sont des plus surprenantes. Bien que ces élèves aient eu jusqu’ici un parcours scolaire classique dans un autre département, l’Éducation Nationale impose maintenant le regroupement arbitraire d’enfants d’âges et de niveaux scolaires différents dans une classe unique faisant penser à un ghetto. 

Collégiens  (5) : Tous sont orientés en classe non francophone à Argenteuil en dépit d’un parcours scolaire en France et des orientations  annoncées par leurs écoles et collèges précédents.

Élémentaires (15) : Tous vont aller dans « une classe unique » quel que soit leur niveau et leur orientation préconisée en juin 2010 par  leur école antérieure.

Maternelles (9) : Les enfants ayant un parcours scolaire devraient être intégrés prochainement à la « classe unique » afin d’y subir des tests. Les autres (petits de 3 ans) sont en attente d’inscription au bon vouloir de la municipalité.

L’IEN nous indique qu’il s’agit d’une solution « intermédiaire ». En attendant quoi ? L’expulsion des familles de St Gratien ? C’est sans équivoque le souhait du maire de St Gratien qui est en conflit avec le prestataire gérant la résidence d’hébergement d’urgence. L’Éducation Nationale répond-elle au bon vouloir du maire, de la Préfecture,  qui ne souhaitent visiblement pas la présence de ces familles à Saint Gratien  ? Les 29 enfants doivent-ils faire les frais du bras de fer engagé entre le propriétaire de la structure  « IDFI » et la commune ?

Nous souhaitons attirer votre attention sur les points suivants :

La loi oblige à la scolarisation de tout enfant domicilié sur la commune de St Gratien, quel que soit son  parcours.

Nous nous interrogeons sur la réaction de l’Éducation « Nationale » qui devient arbitrairement « départementale » en ne respectant pas les  décisions d’orientation prises par les professeurs  d’autres départements.

On assiste à un mélange des genres dérangeant entre  commune, Préfecture  et Éducation Nationale.

Nous sommes disponibles pour toute information complémentaire, témoignages, contacts avec familles et jeunes. Nous ne vous cachons pas que nous avons besoin d’une médiatisation afin que les valeurs républicaines en vigueur dans notre pays soient respectées. Nous voulons que  les enfants s’intègrent dans une école pour tous quelque soit leur origine, leur parcours et leur lieu d’habitation.

Publié dans Education nationale, SERVICES PUBLICS, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Iran : Un pas en avant, un pas en arrière

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 septembre 2010

Accueil 14 septembre 2010

Shiva libérée, un proche de Moussavi arrêté

 

Iran : Un pas en avant, un pas en arrière dans Monde shiva-nazar-ahari

Dimanche, Shiva Nazar Ahari, journaliste iranienne de 26 ans, est libérée de prison en échange d’une lourde caution. Lundi, Medhi Frouzandeh Poor, chef du bureau de Hossein Moussavi, est emprisonné.

Un pas en avant, un pas en arrière. Embarrassé par la communauté internationale sur la peine infligée à Sakineh, le gouvernement iranien a libéré  Shiva Nazar Ahari. Journaliste et militante pour les droits de la femme et la protection des enfants, elle avait été arrêté en 2009, au plus fort des mouvements de contestation contre les irrégularités électorale lors de la réélection de Mahmoud Ahmadinejad.

Mais c’est une terrible volte-face qu’il a opéré lundi. Selon le site officiel d’Hossein Moussavi, son chef de bureau Medhi Frouzandeh Poor a été arrêté hier à Téhéran. Depuis deux mois, l’étau se ressert autour du leader du mouvement  baptisé « vert », la principale force d’opposition en Iran. Sa résidence a été encerclé par les Pasdarans (les Gardiens de la révolution) et la milice. Selon un chercheur iranien, qui souhaite garder l’anonymat, l’arrestation de son chef de bureau « est un prélude à sa mise en résidence surveillé ou à son arrestation ».

Publié dans Monde | Pas de Commentaire »

Réforme des retraites : un coup de force inacceptable contre le parlement !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 septembre 2010

Source : Site national du PCF15 septembre 2010Pierre Laurent


Réforme des retraites :

un coup de force inacceptable contre le parlement !

Réforme des retraites :  un coup de force inacceptable contre le parlement ! dans Democratie

« La décision du président de l’Assemblée nationale – sur ordre de l’Élysée – d’interrompre les débats parlementaires est d’une extrême gravité. C’est un coup de force inacceptable contre le parlement, seul habilité par notre constitution à faire la loi.

Le président de la République ne respecte plus rien. Syndicats, salariés, électeurs, parlementaires, parlement européen, ONU, liberté de la presse… L’abus de pouvoir est permanent. Où s’arrêtera la dérive monarchique de Nicolas Sarkozy qui se considère désormais au dessus des lois ?

La mobilisation doit s’amplifier pour ramener l’Élysée et le gouvernement à la raison. Le déni démocratique doit cesser.

L’exigence du pays de maintenir le droit à la retraite à 60 ans doit être entendue. »

Paris le 15 septembre 2010

Pierre Laurent Secrétaire national du PCF

 

Publié dans Democratie, POLITIQUE, RETRAITES | Pas de Commentaire »

Retraites : L’opinion publique ne désarme pas

Posté par communistefeigniesunblogfr le 15 septembre 2010

Retraites : L'opinion publique ne désarme pas dans ECONOMIE 14 septembre 2010 – Olivier Mayer

Une mobilisation appelée par l’opinion publique

À la veille du 15 septembre et à quelques jours de la journée interprofessionnelle du 23, le sondage CSA pour l’Humanité constitue un point d’appui pour les organisations syndicales.

Après l’immense mobilisation du 7 septembre, l’opinion publique ne semble pas désarmer. Bien au contraire. Le sondage que nous publions, réalisé par l’institut CSA pour l’Humanité, montre que 68 % des Français souhaitent que « les syndicats appellent à poursuivre la mobilisation ». En décidant le 8 septembre d’une journée d’initiatives fortes pour demain, jour du vote de la loi en première lecture à l’Assemblée nationale, et surtout d’une nouvelle journée interprofessionnelle de grève et de manifestations le jeudi 23 septembre, l’intersyndicale se trouve pleinement en phase avec une majorité de Français.

68 % pour la poursuite de l’action, c’est mieux qu’après les journées d’actions interprofessionnelles des 23 mars 2010 et 29 janvier 2009 qui voyaient à respectivement 63 % et 61 % des sondés souhaiter la poursuite du mouvement. Cette combativité se retrouve à 86 % parmi les sympathisants de gauche, confortés sans doute par le fait que toutes leurs formations se retrouvent dans le rejet de la réforme Sarkozy. Le seul électorat qui ne souhaite pas majoritairement la poursuite de la mobilisation est celui de l’UMP. Mais un tiers des sympathisants UMP s’y dit tout de même favorable.

 

sondage dans RETRAITES

[Lire la suite sur : humanite.fr/

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans ECONOMIE, RETRAITES, SOCIAL | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy