• Accueil
  • > Archives pour le Samedi 11 septembre 2010

Victoire de RAIDH contre Taser

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 septembre 2010

Source : ARTICLE XI10 septembre 2010par Lémi

 

Victoire de RAIDH contre Taser dans Justice RAIDH Cela peut sembler une victoire anodine, mais le jugement rendu par la cour d’Appel de Paris hier (8 septembre) dans l’affaire qui opposait SMP Technologies (important Taser en France) à l’association RAIDH est d’une importance capitale : encore aujourd’hui, Goliath peut parfois se faire moucher par David… Pour en parler, deux dirigeants de l’association, Cathy Mounier et Arnaud Gaillard.

 

RAIDH : « Une victoire de Taser aurait été une catastrophe »

 

C’est un flyer passablement moche [1] et banal qui est en grande partie à l’origine de ce ramdam juridique. Posté sur le site du RAID-H (Réseau d’Alerte et d’Interventions pour les Droits de l’Homme), il annonçait simplement une soirée organisée par l’association, le 22 avril 2007. Dans un coin dudit flyer, on voyait un robot muni d’un Taser arborant, sur son torse, un homme foudroyé au centre d’un panneau de signalisation [2]. Pas de quoi fouetter un chat ? À première vue, non. Et pourtant…

Si RAIDH s’est retrouvée en procès avec SMP Technologies, importateur français des pistolets de la marque Taser, c’est surtout à cause de cette image. L’autre grief de l’entreprise, qui portait plainte pour « dénigrement » de la marque, était fondé sur un texte publié en 2006 par RAID-H et intitulé : « Dernière Gégène au pays des droits de l’homme ». Un texte qui, derrière un titre un tantinet provocateur, était intégralement sourcé et méchamment documenté (pour s’en rendre compte, il suffit d’aller le télécharger ici). Bref, rien d’une attaque gratuite ou d’une provocation sans fondement. De loin. Et RAIDH se trouvait attaquée pour avoir émis une opinion relevant de la liberté d’expression et du droit à la critique le plus basique.

La victoire de l’association RAIDH, entérinée par la Cour d’appel de Paris – hier aux environs de 14 h [3] – fait suite à deux ans (environ) de bataille juridique. Et elle est tout sauf anodine. Parce qu’elle rappelle qu’une entreprise ne peut pas s’appuyer uniquement sur des arguments commerciaux pour crier au dénigrement. Parce qu’elle met fin (sauf retournement de dernière minute) à une bataille juridique absurde et éprouvante pour une association disposant de moyens très limités. Et surtout parce qu’elle souligne qu’associations et journalistes peuvent encore invoquer la liberté d’expression quand une entreprise telle que Taser les attaque au motif qu’ils lui sont commercialement nuisibles. (…)

[Lire la suite sur : article11.info/]

Taser_faits_et_chiffres dans SOCIETE

Pour en savoir plus : http://www.raidh.org/Polemique-autour-du-Taser-Faits-et.html

 

Publié dans Justice, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Confédération paysanne : Occupation de la Maison du Lait à Paris

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 septembre 2010

syndicat paysan

Source : http://www.confederationpaysanne.fr/

Confédération paysanne : Occupation de la Maison du Lait à Paris dans Agriculture 5_T2

Depuis le mercredi 8 septembre à 15h00,

la Confédération paysanne occupe les locaux de la Maison du Lait.

Nous exigeons que la Confédération paysanne ait sa place au collège producteurs des interprofessions, afin d’y défendre les intérêts des paysans.

La Confédération paysanne ne quittera la Maison du Lait que quand elle aura obtenu la place qui lui est due à l’interprofession en tant que syndicat agricole représentatif.

Venez soutenir les paysans sur les lieux : 42 rue Chateaudun à Paris 9è. 
(M°St-Lazare ou Chaussée d’Antin)

Vendredi à 17h : Déjà près d’une centaine de messages de soutien !

Envoyez nous vos messages de soutien à l’adresse :

maisondulaitpourtous(at)confederationpaysanne(point)fr

 

Interprofessions : Tous cotisants, tous représentés, tous défendus !

Les militants de la Confédération paysanne occupent depuis mercredi après-midi les locaux de la Maison du lait où se trouve le CNIEL , figure emblématique des interprofessions. Le revenu des paysans dépend de plus en plus de ces interprofessions qui relèvent du droit privé et dont les missions ont été renforcées par la Loi de modernisation agricole adoptée en juillet 2010. La Confédération paysanne revendique sa place au collège producteurs des interprofessions, afin d’y défendre les intérêts des paysans. La Confédération paysanne ne quittera la Maison du Lait que quand elle aura obtenu la place qui lui est due à l’interprofession en tant que syndicat agricole représentatif.

Voir les vidéos et les différents articles sur : confederationpaysanne.fr/

Publié dans Agriculture, Syndicats | Pas de Commentaire »

Figures de la Résistance, le nouveau Hors-série de l’Humanité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 septembre 2010

Figures de la Résistance,  le nouveau Hors-série de l'Humanité dans HISTOIRE humanitefr le 10 Septembre 2010

HS-resistance-I-couv dans Presse - Medias

Figures de la Résistance,

le nouveau Hors-série de l’Humanité

 

Disponible sur la Fête et en commande auprès de la diffusion militante, ce Hors-série rassemble la série de portraits publiée cet été dans l’Humanité, augmentée de plusieurs portraits inédits.

 

Ce Hors-série sera vendu à l’Agora au prix de 5 euros,

et est en vente au prix de 6 euros frais de port compris sur la France métropolitaine, en le commandant au service diffusion militante de l’Humanité, 164 Rue Ambroise Croizat, 93528 Saint-Denis cedex.

 

Publié dans HISTOIRE, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

Fête de l’Humanité : Pierre Laurent appelle au rassemblement des forces de gauche

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 septembre 2010

Fête de l'Humanité : Pierre Laurent appelle au rassemblement des forces de gauche dans PCF humanitefr le 11 Septembre 2010Frédéric Mazéas

 

Pierre%20Laurent%20tribune_0 dans POLITIQUEFête de L’Humanité 2010

Pierre Laurent exhorte à l’unité

Le secrétaire national du Parti communiste a accueilli différents responsables de gauche en évoquant un projet commun, à porter sans querelle d’égo.

C’était son premier discours à la fête de l’Humanité. Pierre Laurent en était un peu nerveux, avant de prendre la parole devant un stand comble. « Je sais que les gens devant qui j’ai fait ce discours engagent beaucoup d’eux-mêmes dans les combats que nous pouvons mener. » Mais passés les premiers trémolos dans la voix, l’assurance a repris le dessus.

Avec devant lui un parterre de personnalités de gauche, tels qu’Olivier Besancenot, Claude Bartolone, Nathalie Arthaud, Jean-Luc Mélenchon ou celle à qui il a succédé, Marie-George Buffet, le premier secrétaire du Parti Communiste a appelé au rassemblement des forces de gauche dès que possible, face aux luttes sociales actuelles. « Le peuple a montré qu’il n’était pas prêt à céder, avec un grand courage, une grande force. Il y avait un avant et il y aura un après 7 septembre. Il y a une conviction à partager pour que le gouvernement, capable du pire pour diviser le pays, ne franchisse un pas de plus vers l’injustice. » Saluant l’action des syndicats, des associations comme la Ligue des droits de l’Homme, Pierre Laurent a dénoncé la « déshumanisation du travail » et déclaré vouloir mettre « un coup d’arrêt à la fuite en avant, sans attendre l’échéance de 2012. »

Les retraites, un choix de société

Le débat sur la réforme des retraites a occupé une place importante du discours du leader du PC. « Avoir plus de temps pour soi, pour les siens et pour les autres est un vrai choix de société pour le 21ème siècle. » Pour cela, une « union populaire pour réussir le changement » a été évoquée, grâce au front de gauche, sans pour autant signifier une dilution de son parti dans le mouvement. « Soyez tranquille, celui qui enterrera le Parti communiste n’est pas encore né ! »

Souhaitant qu’une guerre d’égos n’ait pas lieu pour porter au mieux ces idées, Pierre Laurent a conclu par un appel au peuple de la fête et à tout le peuple de gauche.  »Ne restez pas spectateur du débat. Mêlez-vous de la construction d’un projet politique alternatif ! »

Publié dans PCF, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Jeudi 16 septembre, la FCPE du Nord vous invite à un pique-nique républicain pour l’Éducation

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 septembre 2010

Source : http://michaelcauchoisfcpenord.unblog.fr/10 septembre 2010

PIQUE-NIQUE RÉPUBLICAIN POUR L’ÉDUCATION

La FCPE du Nord exprime son vif mécontentement relatif à : - la baisse injuste des moyens de fonctionnement dans les établissements scolaires du Nord 

- la suppression drastique des postes pour cette rentrée scolaire, - la désorganisation du travail et du suivi pédagogiques qui hypothèquent la réussite scolaire des enfants et élèves du Nord et inquiètent gravement les familles. 

La FCPE du Nord invite donc les conseils locaux de parents d’élèves du département du Nord, les acteurs de la communauté scolaire et éducative, les élus politiques, à venir dans le calme, la bonne humeur et la détermination, pour montrer leur résistance et leur exigence de moyens pédagogiques et humains dignes de ce nom autour d’un

PIQUE-NIQUE RÉPUBLICAIN POUR L’ÉDUCATION à LILLE

(en face de la Préfecture de Région, place de la République, à côté et autour de la fontaine)

JEUDI 16 SEPTEMBRE 2010 de 12 h à 13 h30 

Le présent communiqué tient lieu d’invitation. 

Merci d’apporter votre pique-nique et votre bonne humeur ! 

La FCPE du Nord

Publié dans Education nationale, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Éducation nationale : Le rapport que Luc Châtel voulait garder secret

Posté par communistefeigniesunblogfr le 11 septembre 2010

Éducation nationale : Le rapport que Luc Châtel voulait garder secret dans Education nationale 10 septembre 2010 – Laurent Mouloud

 

Le rapport que Luc Châtel voulait garder secret

 

 dans POLITIQUE

Dans un document confidentiel, que l’Humanité s’est procuré, trois inspecteurs généraux de l’éducation nationale critiquent ouvertement les effets des restrictions budgétaires.

Cette fois, les critiques viennent du ministère lui-même ! Dans un rapport sur la préparation de la rentrée scolaire 2010, que l’Humanité s’est procuré (à lire en cliquant ici), trois inspecteurs généraux dressent un panorama inquiétant de la situation dans l’éducation nationale. Et ne cachent pas leur scepticisme quant à la politique de restriction menée ces dernières années. Remises en juillet dernier au cabinet du ministre, les 45 pages du document sont riches d’enseignement. Un peu trop même, a dû penser Luc Châtel qui, allez savoir pourquoi, n’a pas jugé bon de les rendre publiques…

Il faut dire que l’intitulé du premier chapitre ferait désordre en conférence de presse : « Les restrictions budgétaires (…) vont créer des tensions et préparent assez peu l’avenir », écrivent sans ambages les trois inspecteurs qui rappellent que, « dans le cadre du budget triennal voté par le Parlement », 16 000 emplois disparaîtront chaque année entre 2011 et 2013. Dès cette année, soulignent les hauts fonctionnaires, la rentrée dans le second degré s’annonçait comme un sacré casse-tête, sachant que « les recteurs devaient accueillir 25 000 élèves en plus avec l’équivalent de trois ou quatre mille emplois en moins ». Comment l’administration a-t-elle réussi ce tour de force ? Principalement en faisant « payer la facture » à certains collèges, où le taux d’encadrement a été « dégradé », ou en supprimant des « emplois de remplacement ».

31% de vacataires en plus par rapport à 2008-2009 !

Cette question du remplacement des enseignants « interpelle » particulièrement les auteurs du rapport qui jugent ce choix budgétaire « partiellement insincère et coûteux », les rectorats multipliant les recours à des vacataires pour boucher les trous (+ 31 % par rapport à l’année 2008-2009 !), creusant ainsi « le déficit de masse salariale ». Les inspecteurs généraux sont par ailleurs très sceptiques sur l’idée de Luc Châtel qui entend régler le problème du remplacement en faisant appel aux étudiants vacataires et aux néoretraités de l’éducation. Exemple au rectorat de Paris : « Les courriers adressés pour les inviter à faire acte de candidature ont remporté un succès qu’on peut qualifié de modéré : quelques réponses chez les étudiants, une seule chez les retraités. »

Autre partie fort instructive : les inspecteurs généraux décrivent une situation particulièrement rude dans l’administration où les budgets opérationnels (BOP) « s’enfoncent dans le rouge » et où les petites mains sont plus que jamais sous tension. « Les services administratifs (…) sont sollicités au-delà du raisonnable ; l’ampleur des réformes à mettre en place, la notion d’urgence qui est omniprésente, la succession d’enquêtes à retourner au plus vite (…), ce fonctionnement les expose à un niveau de risque qui ne peut plus être méconnu. » Cela n’a, semble-t-il, pas ému Luc Châtel qui n’en a pas pipé mot lors de sa conférence de presse de rentrée.

C’est ce silence, d’ailleurs, qui choque le plus Stéphane Bonnéry, chercheur et responsable du Réseau école du PCF. « Depuis Xavier Darcos, le ministère a pris l’habitude de laisser au secret tous ces rapports. Il y a un déni de démocratie auquel il faut mettre fin. »

Publié dans Education nationale, POLITIQUE, Politique nationale, SOCIETE | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy