• Accueil
  • > POLITIQUE
  • > « Contre le sursaut citoyen, la pathétique défense des xénophobes d’État »

« Contre le sursaut citoyen, la pathétique défense des xénophobes d’État »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 7 septembre 2010

 

Source : Plume de presse.net/6 septembre 2010Olivier Bonnet

Hortefeux, Ciotti :

contre le sursaut citoyen,

la pathétique défense des xénophobes d’État

 

« Les manifestations contre la politique sécuritaire du gouvernement ont rassemblé samedi 77 300 personnes en France selon le ministère de l’Intérieur, alors que les organisateurs ont estimé le nombre de manifestants à 100 000, résume Le Monde, dans un article justement titré Après les manifestations contre sa politique sécuritaire, le gouvernement plastronne. Plastronner : « bomber le torse en prenant une attitude avantageuse » , définit Larousse. « Dès la dispersion des défilés, samedi, la droite était montée au créneau, d’abord pour minimiser l’ampleur des manifestations, ensuite pour critiquer les participants. » Voyons donc ce qu’ont bien pu dire ceux qu’une pancarte photographiée par Le Post désigne comme des « pastilles de Vichy » – et répondons ensuite à leurs mensonges et amalgames

« Une telle manifestation hétéroclite, où se sont retrouvés une mosaïque de partis traditionnels mais aussi des groupuscules gauchistes et anarchistes, ne fait pas une politiqueSous prétexte de vouloir défendre les droits de l’Homme, elle ne fait, en réalité, hortefeux2_opt dans Politique nationalequ’accepter le laxisme, démontrer l’angélisme et refuser tout réalisme » , tente Brice Hortefeux qui, c’est amusant, porte justement sur notre photo une chemise… vichy. Déclaration dans la lignée de l’interview qui lui avait valu une place méritée dans notre rubrique Ferme ta gueule !

En quoi s’élever contre la xénophobie serait faire preuve d’ « angélisme » ? En quoi le « réalisme » imposerait-il de désigner un groupe ethnique à la vindicte populaire, en le stigmatisant comme criminogène ? C’est très exactement ce que fait le ministre de l’Intérieur, suivant l’exemple de Sarkozy avant lui, en lançant puis en justifiant la chasse aux Roms. Et il a le culot de s’en défendre !

« Naturellement, il n’est pas question de stigmatiser une communauté dans son ensemble, ce n’est à l’esprit de personne, déclarait-il au 20 heures de TF1, cité par Le Point. Faut-il se voiler la face ? Faut-il se cacher la réalité ? » Ou comment démentir la première phrase par la seconde : s’il ne faut pas « se voiler la face » , c’est donc que « la réalité » est que de nombreux Roms sont des criminels – bon, d’accord, peut-être pas tous… Et ce ne serait pas stigmatiser une population que faire cette déclaration ? « Il y a, dans cette communauté, des comportements qui ne sont pas acceptables » , dit-il encore. N’est-ce pas le cas de toutes les communautés ? Évidemment que si ! Insister ainsi sur les Roms revient donc bel et bien à les stigmatiser collectivement, sinon pourquoi davantage parler de leur communauté que des autres ?

[Lire la suite sur : plumedepresse.net/]

 

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy