• Accueil
  • > Archives pour le Vendredi 3 septembre 2010

Journalistes otages : 250 JOURS…

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 septembre 2010

Patrick Le Hyaric.net/ – Publié le par Patrick Le Hyaric

 

250 JOURS…

Journalistes otages : 250 JOURS... dans LIBERTES

Voilà 250 jours que les journalistes de France Télévisions Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier sont retenus prisonniers quelque part dans la nuit afghane. J’ai participé aujourd’hui avec près de 300 personnes à un rassemblement à Paris, rassemblement organisé conjointement par le Comité de soutien aux deux journalistes, Reporters sans Frontières, la Mairie de Paris, le Syndicat national des journalistes et la Société des journalistes de la rédaction nationale de France 3.

Les dirigeants de France Télévisions étaient là, ou étaient représentés. J’y ai croisé Jean-Marie Cavada, également député au Parlement Européen et ancien PDG de Radio France, Jacqueline Rouillon, Maire de Saint-Ouen, ainsi qu’une multitude de confrères.

Des milliers de signatures ont été recueillies durant l’été en faveur de leur libération. Il est étonnant, inquiétant, que le président de la République refuse toujours de recevoir une délégation du Comité de soutien.

Continuons cette mobilisation. La liberté d’information est essentielle à notre liberté à toutes et à tous. Si d’ici la Fête de l’Humanité Hervé Ghesquière et Stéphane Taponier ne sont pas libérés, nous en ferons, avec le Comité de soutien, une grande caisse de résonance pour leur liberté.

Publié dans LIBERTES, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

Marie-George Buffet : « Le 4 septembre, dans la rue, il s’agit de défendre la République »

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 septembre 2010

Site national du PCF2 septembre 2010

 

Ceux qui portent atteinte à la France, la dirigent au plus haut niveau !

 

Marie-George Buffet :

Éric Woerth vient de reconnaître être intervenu pour l’attribution de la légion d’honneur de Patrice de Maistre. Un mensonge de plus à ajouter au porte-feuille du Ministre dont la crédibilité est maintenant largement entamée.

Le 4 septembre, dans la rue, il s’agit de défendre la République puisque ses fondements sont aujourd’hui remis en cause par le Président de la République et son équipe ministérielle.

Des coups portés à l’égalité des territoires, au sacrifice de l’école pour toutes et tous, en passant par l’échec de sa politique sécuritaire, le gouvernement continue de porter atteinte à ce qui fait la France : son vivre ensemble (nationalité, expulsions et stigmatisation).

En réalité, ceux qui portent atteinte à la France aujourd’hui sont ceux qui la dirigent au plus haut niveau. Alors stop aux surenchères des apprentis sorciers qui nous gouvernent !

Le peuple a gagné et a proclamé la République en France. C’est lui qui a son devenir entre ses mains. Samedi, avec Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF, je serai présente dans la rue aux côtés des femmes et des hommes qui ont la république au cœur.

Marie-George Buffet

Publié dans Democratie, POLITIQUE, Racisme - Xenophobie | Pas de Commentaire »

Front de Gauche : Tous dans la rue le 4 septembre !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 septembre 2010

Site national du PCF2 septembre 2010

Manifestations du samedi 4 septembre

Le Front de gauche se mobilise contre la politique xénophobe

de Nicolas Sarkozy !

Front de Gauche : Tous dans la rue le 4 septembre ! dans Democratie

Empêtré dans les affaires qui touchent son gouvernement, affaibli par son bilan économique et confronté aux mobilisations sur la question des retraites, Nicolas Sarkozy a enclenché cet été, avec le discours de Grenoble, une offensive sécuritaire et xénophobe honteuse. Brice Hortefeux et Eric Besson se livrent à une ignoble chasse aux Roms.

Le projet de retirer la nationalité aux délinquants d’origine étrangère et de revenir sur l’automaticité d’acquisition de la nationalité française à 18 ans pour les enfants nés en France mais de parents étrangers constitue une régression démocratique majeure, une attaque contre les principes mêmes de la République où tout citoyen est égal devant la loi. De plus en plus impopulaire et illégitime, le pouvoir en place cherche à désigner des boucs émissaires en amalgamant immigration et délinquance.

Les organisations du Front de Gauche (Parti Communiste Français, Parti de gauche, Gauche Unitaire) appellent à participer massivement aux nombreuses manifestations et rassemblements organisés dans toute la France le samedi 4 septembre, dans le cadre de l’appel citoyen « Face à la xénophobie et à la politique du pilori : liberté, égalité, fraternité ». A Paris, comme dans d’autres villes de France, elles défileront ensemble sous une banderole commune du Front de Gauche.

Pour défendre les droits et les libertés démocratiques, il y a urgence ! Tous dans la rue le 4 septembre !

Parti communiste français

 

Publié dans Democratie, Luttes, POLITIQUE, Racisme - Xenophobie | Pas de Commentaire »

Ord(u)re

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 septembre 2010

Source : http://www.legrandsoir.info/ – Auteur :  Yann Fievet

Ord(u)re  dans Luttes arton11353-12821

Yann FIEVET

 

Le vrai franchissement de la ligne annoncé dès l’avènement du sarkozysme est désormais consommé. C’est arrivé en pleine torpeur estivale de « l’opinion ». Cela faisait longtemps que la ligne des libertés républicaines était fréquemment mordue sans protestation suffisante du corps social. Pour satisfaire son désir maladif d’ordre M. Sarkozy choisit enfin de faire tomber la France dans l’ordure. Alors, tous les prétextes deviennent des aubaines. Ceux qui ne voient là qu’un calcul électoral se trompent dangereusement. C’est bien la nature profonde d’un lent effondrement des valeurs démocratiques orchestré de longue date qui se dévoile ici.

La France est donc revenue à des heures sombres de son histoire. Cependant, n’oublions pas que les notions d’ordre et de désordre sont en large partie subjectives. Leurs représentations sont des constructions sociales où la dimension idéologique joue un rôle plus ou moins grand selon les époques. Objectivées par le Droit, ces questions n’en demeurent pas moins dépendantes de la pensée des hommes qui gouvernent et de l’état d’esprit d’une société prise dans son ensemble à un moment donné. Les périodes les plus noires dans l’histoire d’une nation sont celles où des catégories sociales sont volontairement dressées les unes contre les autres. Ainsi, ce que l’on nomme le sarkozysme est d’abord le recours systématique au jeu dangereux de la stigmatisation. La France qui se lève tôt contre celle qui ne se lève pas, les vrais jeunes contre « la racaille », les « bons » parents contre les parents indignes, autant d’exemples d’une posture adoptée par M. Sarkozy, d’abord comme ministre de l’Intérieur, puis comme Président de la République depuis mai 2007. Ce qui ne fut longtemps guère plus qu’une rhétorique – aux effets néanmoins dévastateurs à long terme – insuffisamment prise au sérieux, trouve logiquement son aboutissement en actions publiques ciblées en ce début de quatrième année du mandat présidentiel. Désormais, les esprits sont mûrs pour la mise en œuvre d’idées neuves, en fait exhumées du passé trop vite oublié. Le passage à l’acte n’est jamais soudain. Il est le résultat d’une lente maturation au cours de laquelle les esprits apprennent à accepter facilement ce qu’hier ils rejetaient sans efforts. Avant que l’on arrête en masse les Juifs dans l’indifférence quasi générale la rhétorique haineuse des années trente avait pris la peine d’en faire d’odieux profiteurs, des ennemis de l’intérieur. Les « gens du voyage », les roms et les mauvais « Français de papier » semblent devoir les remplacer aujourd’hui dans des amalgames indignes d’une démocratie se prétendant savante.

 

Lire la suite… »

Publié dans Luttes, POLITIQUE, Politique nationale, Racisme - Xenophobie | Pas de Commentaire »

57ème Compagnie : 48 hommes se sont fait porter pâle, mon commandant !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 septembre 2010

Lu sur : 57ème Compagnie : 48 hommes se sont fait porter pâle, mon commandant ! dans Humour img_logo_new

 dans :

img_banane_pistolet_moyen dans Policeimg_humour_big dans POLITIQUE

 

Aïe, Aïe, Aïe ! Les CRS !

crs qui va se blesser au bras

JPEG - 2.9 ko

Mardi 1er septembre, ils étaient partis de Carcassonne, casqués, armés de fusils, de gaz lacrymogènes, harnachés comme des Robocop pour protéger notre bon président qui ne peut pas mettre le nez dehors sans se faire houspiller par le peuple, ou pour défendre à Paris la démocratie contre d’éventuels SDF souhaitant un toit, des chômeurs réclamant du travail, des lycéens sans profs ou des monômes d’étudiants en quête de quelques euros pour faire leurs emplettes du mois chez Leader Price.

Mais voila que l’ordre tombe de faire demi-tour : sur 80 Compagnons Républicains (sic) de Sécurité (re-sic) ils n’étaient que 32 dans les fourgons blindés et grillagés. Les autres ? En arrêt de maladie, problème existentiel, mauvais management, moral dans les rangers.

 

[Lire la suite sur : legrandsoir.info/]

 

Pour + d’infos voir sur Le Post  : Sarkozy : même les CRS de la 57e compagnie de Carcassonne n’en peuvent plus !

Publié dans Humour, Police, POLITIQUE | Pas de Commentaire »

Professeur stagiaire : un métier qui va s’apprendre dans la douleur

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 septembre 2010

Professeur stagiaire : un métier qui va s'apprendre dans la douleur dans Education nationale humanite 2 septembre 2010

École : la rentrée des précaires

 

ecole-en-colere-0608 dans SOCIETE

Formation zéro pour charge horaire accrue : les profs stagiaires, comme Romuald, jeune agrégé de géographie, s’apprêtent à payer les pots cassés de la réforme Chatel. Témoignages.

«On ne lâche pas les professeurs comme ça sans aucune formation », affirmait hier Luc Chatel sur les ondes, faisant valoir que les stagiaires avaient pu bénéficier de « journées d’accueil » et qu’ils allaient être « encadrés tout au long de l’année » par un tuteur.

Pourtant, à la veille de la rentrée, sur le terrain, les principaux concernés n’ont que faire de ces assertions peu crédibles. C’est panique à bord : « Certains sont tellement désemparés qu’ils ont déjà demandé comment faire pour démissionner », témoigne Romuald, abasourdi. À tout juste vingt-quatre ans, cet agrégé de géographie s’apprête à vivre ses premières heures de cours dans un climat « où la peur naturelle de la première rentrée cède le pas à l’angoisse du contexte social ».

Nommé à Vitry-sur-Seine (Val-de-Marne), il n’a pris connaissance de son affectation que dix jours plus tôt et vit chez des amis en attendant de trouver un logement. Une situation bien précaire pour préparer ses quinze heures de cours hebdomadaires. Et encore, Romuald s’en tire à bon compte : pour les professeurs certifiés, la charge horaire s’élève à 18 heures. « Le statut de stagiaire n’est plus qu’une appellation », résume le jeune homme. Conscient de compter parmi les chanceux, il a découvert vendredi les cinq classes auxquelles il va devoir faire face ainsi que leur emploi du temps. « Ça peut sembler aberrant mais c’est presque un privilège, beaucoup ne sont même pas en mesure de commencer à préparer leur cours, incapables de savoir à qui ils vont avoir affaire. »

En revanche, point de tuteur si cher au ministre de l’Éducation pour épauler Romuald. Dans l’académie de Créteil, les professeurs expérimentés ont visiblement répondu présent à l’appel des syndicats, refusant de se porter volontaire pour former leurs jeunes collègues. Et la prime de 2 000 euros n’y changera rien. « Ce n’est pas qu’on leur en veut, mais c’est malheureusement notre dernier recours pour mettre en échec ce compagnonnage insensé », explique Philippe Martinais, délégué syndical Sud au lycée Renoir de Bondy.

[Lire la suite sur : humanite.fr/]

Publié dans Education nationale, SOCIETE, Souffrance au travail | Pas de Commentaire »

Liberté et solidarité au coeur de la Fête de l’Humanité 2010

Posté par communistefeigniesunblogfr le 3 septembre 2010

Liberté et solidarité au coeur de la Fête de l'Humanité 2010 dans LIBERTES 2 septembre 2010 - Lionel Decottignies

Fête de l’humanité 2010

Liberté, solidarité, je défends vos noms

 

Paris, 1er Mai 2002. La place de la République accueillait une foule mobilisée contre le lepénisme.

 dans Luttes Le climat nauséabond développé par Nicolas Sarkozy impose une riposte. Une semaine après la manif du 4 septembre, 
la Fête de l’Humanité s’inscrit dans 
les valeurs de 
la République, la solidarité au cœur.

La République vacille. Depuis son accession au pouvoir, Nicolas Sarkozy n’a eu de cesse de fouler les valeurs républicaines. Un pas supplémentaire a été franchi par son discours dit de Grenoble le 30 juillet dernier. Sans vergogne, le pensionnaire de l’Élysée chasse désormais à grandes foulées sur les terres du Front national. Immigration, jeunesse, banlieue, délinquance sont savamment amalgamées par les caciques de l’UMP depuis l’Élysée.

Depuis de nombreuses voix politiques, associatives, syndicales et citoyennes s’élèvent à travers le pays. L’Humanité et l’Humanité Dimanche s’associent pleinement à la mobilisation en cours pour la manifestation du 4 septembre.

« Il veut détourner ce cuisant échec en axe politique permanent en attisant les peurs, les divisions et les diversions. Ses propos suintaient une telle puanteur qu’ils ont sali d’une boue noire les belles valeurs de notre République et des principes constitutionnels », 
dénonçait Patrick Le Hyaric, dans un éditorial de l’Humanité du 2 août dernier. Et le directeur du quotidien fondé par Jean Jaurès d’appeler : « Que tous les démocrates, les républicains s’unissent dans une riposte large. »

Traversée par quatre-vingts ans de solidarité et lutte, la Fête de l’Humanité s’inscrira donc dans ce rassemblement contre ce racisme d’État et le respect des valeurs de liberté, d’égalité et de fraternité.

Les valeurs de la Fête

Sur le thème de la « République des solidarités », un débat se déroulera samedi 11 septembre à 14 heures à l’Agora de l’Humanité.

  • Jean-Paul Nunez, délégué national de la Cimade, décortiquera le projet de loi Besson sur l’immigration soumis dès le 27 septembre prochain à l’Assemblée nationale.
  • Serge Portelli, magistrat et vice-président du tribunal de Paris, s’efforcera de démontrer les limites du système Sarkozy.
  • Jean-Pierre Dubois, président de la Ligue des droits de l’homme, sera également présent pour expliquer en quoi le discours de Grenoble s’inscrit en porte-à-faux par rapport aux débats nécessaires à une démocratie.
  • Une intervention que viendra compléter Nicole Borvo qui s’attardera sur la rupture du principe d’égalité auquel se livre le gouvernement. La sénatrice de Paris (PCF) pointera également le développement constant de l’arsenal répressif comme un outil pour annihiler la contestation sociale.
  • Érigés en boucs émissaires, les Roms trouveront une écoute par la participation d’Eugène Daumas, président de l’Union française des associations tsiganes. Le responsable associatif témoignera de la stigmatisation dont souffre une communauté trop souvent caricaturée.

Solidarité toujours, indissociable des valeurs de la Fête, le soutien aux peuples cubain et palestinien sera renouvelé. L’occasion de rappeler que Marwan Barghouti et Salah Hamouri demeurent prisonniers des geôles israéliennes. Alors que les plans d’austérité menacent l’ensemble des peuples européens auxquels est présentée la facture de la crise du capitalisme, la Fête se voudra un lieu de solidarité européenne et de convergences des luttes. D’autant que 2 010 a été reconnue année européenne de lutte contre la pauvreté, à cette occasion le Secours populaire, la Fondation Abbé-Pierre feront état de leur travail quotidien contre ce fléau de la misère.

Publié dans LIBERTES, Luttes, POLITIQUE, Solidarite | Pas de Commentaire »

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy