• Accueil
  • > Archives pour juillet 2010

26 août 2010 : Journée de détente, de solidarité et d’action à Malo …

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 juillet 2010

Journée de détente

de solidarité

et d’action

 

Les communistes du Nord

Vous invitent une journée à la mer

Malo le jeudi 26 août

Ensemble,

profitons des belles plages du Nord,

passons une agréable journée de détente

en famille, avec des amis

 

 

Les communistes de Feignies

organisent un transport par bus

Tarif :

Adultes : 10 € – moins de 10 ans : 5 € – moins de 3 ans : 1€

Horaires de ramassage :

6 H 45 : Aviateurs

6 H 55 : Mairie

7 H 05 : carrefour de Croix Mesnil

S’inscrire chez :

Bernard Lemeur – 48, rue François Wiart – T° : 06 22 54 64 72

Michel Marcoux – 123, route de Valenciennes – T° : 03 27 64 58 55

Raymond Collet – 26, rue Guynemer – T° : 03 27 66 04 05 

pdf dans LIBERTES img0002.pdf

 

Publié dans Culture, LIBERTES, PCF | Pas de Commentaire »

FEIGNIES ENSEMBLE N°29

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 juillet 2010

FEIGNIES ENSEMBLE                                                   PCF

FEIGNIES POUR TOUS                                                                 juillet-août 2010 – N° 29

 

http://communistefeigniesunblogfr.unblog.fr/

 

« Tout pour nous et rien pour les autres, voilà la vile maxime,

celle des maîtres de l’espèce humaine »

Adam Smith (1776)

« Tout au long de la crise, environ 14 000 milliards de dollars

ont consolidé les institutions financières »

 

Susan George – Attac (2010)

 

Pluie de mauvais coups en juillet : les Français au régime grec !

 

  • + 1,6 % d’augmentation des tarifs du courrier.

La lettre de 20 g passe à 0,58 €.

531 millions d’euros de bénéfices en 2009 (1,8 milliard d’excédent brut d’exploitation)

8326 emplois détruits en 2009 !

  • + 15 % en 3 mois pour le prix du gaz.

On prévoit 300 000 coupures en 2010, soit 30 fois plus en 2 ans !

3,3 milliards d’euros pour les actionnaires de GDF-Suez en 2009 !

  • + 2,5 % sur les tarifs des trains Corail, TER, Intercités
  • + 11,4 % sur l’électricité (soit + 25 % en 5 ans !)
  • 100 000 emplois supprimés dans la Fonction publique

Davantage de difficultés pour se soigner ou s’instruire et pour les jeunes trouver du travail !

  • 0 % d’augmentation ou réduction des salaires dans plusieurs secteurs

En France, 3,4 millions de ménages sont en situation de précarité énergétique. Ils dépensent plus de 10 % de leurs revenus pour les factures d’énergie.

On compte aussi environ 8 millions de personnes en situation de pauvreté (moins de 900 €/mois)

Exigeons l’arrêt des privatisations, le contrôle de l’Etat, garant de l’intérêt général, des prix des produits de première nécessité : eau, gaz, électricité, médicaments…

 A Feignies, si vous avez des difficultés pour vos factures d’énergie, n’hésitez pas à vous rapprocher du CCAS.

 

Retraites : Halte aux mensonges !

Imposons un partage plus juste des richesses !

Imposons le recul de la pauvreté

 

Les retraités ne sont pas des nantis !

 

  • 12 % des retraités ont recours à l’aide alimentaire ( Restos du Cœur, Secours populaire, Secours catholique…)

  • les retraites des femmes sont inférieures de 40 % à celles des hommes

  • plus de 50 % des femmes touchent une pension inférieure à 900 €, le seuil de la pauvreté
  • les dépenses de santé sont de plus en plus importantes (forfait hospitalier à 18 €, déremboursement de médicaments, dépassement d’honoraires, franchises médicales…)

 

Un autre partage des richesses est nécessaire

 

  • 6 000 milliards de dollars s’échangent chaque jour sur les marchés financiers. Une faible taxe permettrait de dégager tous les ans des centaines de milliards pour les urgences sociales, la lutte contre la pauvreté !
  • Les revenus financiers des entreprises, des banques, ce sont 305 milliards d’euros en 2009. Avec  une cotisation de 8,3 % (cotisation patronale à l’assurance vieillesse), cela rapporterait 24 milliards d’euros.
  • 1 000 contribuables fortunés vont recevoir 400 000 € grâce au bouclier fiscal de N. Sarkozy. En 2008, Mme Bettencourt, la « généreuse amie » des Woerth, a reçu de l’État un remboursement de 30 millions d’euros !

Renforçons les solidarités sociales des peuples face à l’argent roi.

 

MCA, Renault, Nissan et le PDG

 

Carlos Ghosn est le patron le mieux payé au Japon. Il a perçu 8,1 millions d’euros pour Nissan. En France, il a reçu en 2009 un fixe de 1,24 million d’euros soit au total 9,34 millions d’euros. Ce qui le place au 16e rang des salaires du CAC 40.

Le Premier ministre japonais a demandé : « Pourquoi le salaire de Ghosn est-il si élevé ? Parce qu’il sait virer les gens ? »

Salariés, contractuels, intérimaires de MCA, qu’en pensez-vous ?

FEIGNIES ENSEMBLE N°29 pdf img2.pdf

Publié dans Non classé | Pas de Commentaire »

Loi N.O.M.E : Racket sur l’électricité

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 juillet 2010

PCF Nord

La loi N.O.M.E.

Hold-up sur l’énergie

Le Gouvernement français et « Bruxelles » veulent la loi Nouvelle Organisation du Marché de l’Electricité.

Cette nouvelle organisation du marché de l’électricité est un coup dur porté à l’industrie de l’énergie française, amenant inexorablement à une hausse des tarifs pour les consommateurs.

Il faut les arrêter ou c’est vous qui paierez !

L’électricité française est PROPRE et PAS CHERE …

ATTENTION, pour Bruxelles il faut que cela cesse !

Depuis des décennies, la France a fait les bons choix en matière de production d’électricité. Elle a su concilier indépendance énergétique, économie, environnement et Service Public.

Ses choix lui permettent d’offrir aujourd’hui un KWH parmi les moins chers et les moins carbonés d’Europe : Un atout pour les consommateurs privés comme pour les industriels …

Un avantage insupportable pour Bruxelles qui menace la France d’amendes, sans se soucier des conséquences en matière d’augmentation de prix, de charges pour les ménages, pour les entreprises, de destruction d’emploi (risques de délocalisation), alors que la crise fragilise le pays et que la précarité s’accroît.

Depuis le 8 juin, les parlementaires discutent du projet de loi dit « Nouvelle Organisation du marché de l’Electricité ».

Par ses conséquences sur l’économie du pays, sur votre vie quotidienne et professionnelle ce projet de loi vous concerne.

Nous vous invitons à réagir et à dénoncer auprès de vos élus ce projet de loi qui repose sur le seul dogme ultralibéral imposé par Bruxelles.

Les lois du Marché et de la concurrence ne doivent pas s’appliquer au détriment des consommateurs.

Campagne de sensibilisation réalisée par les élus du Comité Central d’Entreprise d’EDF SA.

Signer la pétition en ligne.

 

Publié dans ECONOMIE, POLITIQUE, SERVICES PUBLICS, Union europeenne | Pas de Commentaire »

Retraites : des rassemblements un peu partout en France pour dire non à la réforme

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 juillet 2010

La lutte contre la réforme ne s’arrête pas avec les vacances. En cette veille du 14 juillet, les syndicats se sont mobilisés et des rassemblements ont eu lieu dans de nombreuses villes pour dire non à la réforme présentée ce même jour en Conseil des ministres.

A Paris, les syndicats s’étaient donnés rendez-vous devant le ministère du Travail. Une forêt de drapeaux aux couleurs des différentes organisations syndicales marquait le caractère unitaire du rassemblement.Toutes les interventions ont insisté sur le travail d’information qui sera mené au cours de l’été afin d’assurer le succès de la journée d’action du 7 septembre.

 

http://Humanite.fr/Défendre la retraite aussi pendant l’été

 

http://www.dailymotion.com/video/xe0q6s

http://www.dailymotion.com/video/xe0q6s_retraites-les-syndicats-devant-le-m_news#from=embed

 

Bernard Thibault à France Info
http://www.dailymotion.com/video/xe0hap

 

Publié dans Luttes, RETRAITES, Syndicats | Pas de Commentaire »

Réforme des retraites : un gigantesque bras d’honneur aux Français

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 juillet 2010

Site national du PCF – 13 juillet 2010 – Parti communiste français

Réforme des retraites : un gigantesque bras d’honneur aux Français

 

Réforme des retraites : un gigantesque bras d’honneur aux Français dans PCF

Après son intervention hier soir à la télévision, Nicolas Sarkozy nous a confirmé qu’il ne bougerait pas d’un centimètre sur la réforme des retraites. Ce matin en Conseil des Ministres il s’est même montré particulièrement fier de lui ! En déclarant devant ses Ministres « ce jour est un grand jour, vous vous en souviendrez », il fait un gigantesque bras d’honneur à la majorité des Français qui jugent que cette réforme est injuste et inefficace.

Loin de répondre aux besoins et aux volontés du peuple, il a fait le choix d’enfoncer un peu plus le pays dans la crise en maintenant le cap de sa réforme des retraites. Rien n’a semblé vouloir entamer sa détermination à défendre le pacte du Fouquet’s, scellé il y a 3 ans entre le pouvoir et les milieux de la haute finance.

Tout doit maintenant être fait pour construire face à ce pacte de l’argent et des privilèges un pacte d’union populaire pour les salaires et les retraites, un pacte de la solidarité capable de rendre dignité et sens de l’intérêt général a la gestion des affaires publiques.

Le PCF appelle tous les hommes et toutes les femmes à se mobiliser aujourd’hui et tout l’été pour montrer leur détermination à refuser cette réforme qu’il nous impose de toutes ses forces.

Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF se rendra, ce midi, au rassemblement devant le Ministère du Travail, aux côtés des organisations syndicales pour protester contre la réforme des retraites.

Publié dans PCF, Politique nationale, RETRAITES | Pas de Commentaire »

CRA de Vincennes : un rapport accablant

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 juillet 2010

Accueil 13 juillet 2010 – Sarah Masson

CRA de Vincennes : un rapport accablant

CRA de Vincennes : un rapport accablant dans Politique nationale vincLe 22 juin 2008, le Centre de rétention administrative (CRA) de Vincennes brûle dans un incendie après la mort d’un Tunisien de 41 ans, Salem Souli. Après deux années d’enquête, la Commission nationale de déontologie de la sécurité rend un rapport accablant sur les circonstances des deux événements.

Deux jours avant la mort de Salem Souli, Tunisien retenu au Centre de rétention de Vincennes, le médecin du centre indiquait dans un certificat médical que son « pronostic vital immédiat était engagé ». Après plusieurs examens médicaux et psychiatriques (dont un à l’Hôtel-Dieu), une conclusion, contradictoire : son état de santé est « compatible avec le maintien en centre de rétention » mais « incompatible avec son départ du territoire français ». Les autorités ne prêtent pas attention à ces différents avis médicaux. Pourtant, précise le rapport, en plus d’un suivi psychiatrique, Salem Souli suivait un traitement médical avec prise de médicaments matin et soir (voir l’intégralité du document suir le site de France info). Le 21 juin 2008, il est retrouvé mort dans sa cellule. La thèse officielle retenue est la crise cardiaque, mais l’autopsie conclut à un problème respiratoire.

Après cette mort inexpliquée, les résidents mettent le feu à leurs matelas, détruisant les deux bâtiments du plus grand centre de rétention de France (140 places chacun). Selon le rapport, le mouvement de protestation à l’origine de l’incendie est dû à « l’absence d’information aux personnes retenues sur les circonstances de la mort de Salem Souli combinée à un sentiment de négligence et de manque d’intérêt à leur égard, de la part des policiers du centre ».

 

Lire la suite… »

Publié dans Politique nationale, Sans Papiers - Immigration, SOCIETE | Pas de Commentaire »

Sarkozy : Affaire bettencourt, circulez, y’a rien à voir !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 juillet 2010

Source : Plume de presse – 13 juillet 2010 – par Olivier Bonnet

Permalien : http://www.plumedepresse.net/spip.php?article1456

Sarkozy : « J’essaie de dire la vérité, en tout cas la mienne ». Allo Pujadas ? – Première partie

Bettencourtgate : le grand verrouillage

 

Notre excellent confrère et homonyme ewfbFrançois Bonnet tire pour Mediapart les leçons du traitement infligé au Bettencourtgate hier soir sur France 2 par le président de la République, devant un David Pujadas pétrifié et totalement dépassé par les événements :

« Sans surprise, Nicolas Sarkozy aura répondu à tout juste quatre des treize questions clés qui se posent à propos de cette affaire tentaculaire et sans précédent qu’est le scandale Bettencourt. Nous avions listé ces questions dès lundi matin : non pas des questions polémiques mais des interrogations factuelles, précises, sur les différents volets d’une affaire où se croisent fraude fiscale, financements politiques, pressions sur la justice, manipulations d’enquêtes, conflit d’intérêts et fusion du monde de l’argent et de la politique (nos treize questions sont à lire ici).

Nicolas Sarkozy a pu ne pas répondre car il a su s’assurer depuis bientôt dix ans – dans les ministères puis à l’Elysée- d’un contrôle total des services de l’Etat. Le rapport du chef de l’inspection générale des finances aura permis de « laver de tout soupçon » Eric Wœrth. « C’est réglé, il est parfaitement innocent » , a souligné le président. Avec les enquêtes préliminaires menées par le procureur de Nanterre, Philippe Courroye, « la vérité se fait jour après jour » . Et le président en connaît le résultat : « Les témoignages s’effondrent les uns après les autres ».

Tout l’archaïsme et la dangerosité de cette hyperprésidence sont là : la quasi-privatisation des services de l’État (administration fiscale, police, justice… et jusqu’à l’audiovisuel public !), peut autoriser Nicolas Sarkozy à s’émanciper de toute réponse argumentée. La puissance élyséenne se suffit à elle-même dans le mépris de tous les contre pouvoirs et de tous les devoirs de « rendre compte » aux citoyens. Cet aveuglement démocratique, qui permet de balayer d’un revers de main trois semaines de crise politique majeure agrandit un peu plus la fracture grandissante entre des électeurs et des élites qui, hors du jour du vote, s’estiment en état d’impunité absolue. La « fabrique du populisme » était dénoncée depuis des jours par l’UMP pour tenir en laisse la presse. C’est au contraire cette stratégie du déni et du refus d’un débat démocratique pluraliste qui alimente les extrêmes et jette du charbon dans la chaudière du Front national . »

[Lire la suite sur : plumedepresse.net/]

Voir le petit sondage, en ligne sur Le Post, qui pose la question : sur le Bettencourtgate, Nicolas Sarkozy vous a-t-il convaincu ?

Publié dans LIBERTES, Politique nationale, Presse - Medias | Pas de Commentaire »

Sarkozy défend ses amis et reste sourd aux problèmes des Français

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 juillet 2010

Site national du PCF – 12 juillet 2010 – Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF

Pierre Laurent

Sarkozy atteint d’un syndrome footballistique :

« j’envoie la France dans le mur et je ne change rien ! »

 

Sarkozy défend ses amis et reste sourd aux problèmes des Français dans Austerite

« Je vais vous dire la vérité… en tous cas la mienne ». Voilà ce qui résume l’intervention du chef de l’État ce soir.

Dans son long monologue, le Président de la République s’obstine à ne rien dire de nouveau. Il n’a aucune proposition pour répondre à la crise et fait preuve d’un grand mépris à l’égard des français et des partenaires sociaux en déclarant que, quoi qu’il arrive, il ne changera rien à ses réformes. Il se contente de reprendre les vielles recettes du MEDEF qui font porter les difficultés du pays sur la retraite à 60 ans et les 35 heures.

De la même manière, alors que le besoin de services publics locaux est grandissant, son appel à ne pas remplacer un fonctionnaire sur 2 dans les collectivités locales est irresponsable et irréaliste.

Sur tous les sujets abordés ce soir, la parole présidentielle n’est plus crédible, c’est un véritable coup de force anti-démocratique. Refusant de prendre en compte les exigences populaires, le Président de la République n’agit que par autoritarisme.

En bref, le grand spécialiste du football Nicolas Sarkozy n’en n’est pas moins atteint d’un syndrome footballistique bien connu : « j’envoie la France dans le mur et je ne change rien ! »

Publié dans Austerite, POLITIQUE, Politique fiscale, Politique nationale, RETRAITES | Pas de Commentaire »

Affaire Woerth-Bettencourt : Il est temps d’arrêter de prendre les Français pour des imbéciles !

Posté par communistefeigniesunblogfr le 13 juillet 2010

PCF12 juillet 2010

Woerth / Bettencourt :

les Français ne sont pas des imbéciles

 

Affaire Woerth-Bettencourt : Il est temps d’arrêter de prendre les Français pour des imbéciles ! dans Democratie

L’Inspection générale des finances (IGF) a conclu que le Ministre Woerth ne serait pas intervenu dans le dossier fiscal de Mme Bettencourt.

Il n’y a malheureusement rien de spectaculaire dans le fait que l’IGF n’ait rien trouvé d’illégal dans les actes d’Eric Woerth : avec le vote du bouclier fiscal, la collusion entre le pouvoir et la finance est désormais légale et a notamment permis à Madame Bettencourt de recevoir un chèque de 30 millions d’euros de l’État français.

Il est temps d’arrêter de prendre les Français pour des imbéciles ! Cette opération n’est qu’une opération de sauvetage ultime du Ministre chargé de la réforme des retraites.

La politique du Président de la République est d’un mépris profond pour les Français-e-s : 2 millions d’entre eux sont descendus dans la rue pour exprimer leur mécontentement face au projet gouvernemental sur la réforme des retraites, toutes les organisations syndicales rejettent ce projet et l’opinion publique s’est prononcée en majorité contre cette réforme. C’est bien un coup de force anti-démocratique.

Le PCF met en garde le Président de la République : les Français-e-s ne tomberont pas dans le panneau.

Nous demandons que tout soit mis en œuvre pour que la justice puisse faire son travail dans l’affaire Woerth/Bettencourt, grâce à la prise en charge du dossier par un juge d’instruction indépendant.

Ce soir, le Président de la République doit prendre des décisions importantes. L’opération de diversion doit cesser et le projet gouvernemental sur la réforme des retraites doit être retiré.

Publié dans Democratie, PCF, Politique fiscale | Pas de Commentaire »

Où en est le PS aujourd’hui ?

Posté par communistefeigniesunblogfr le 12 juillet 2010

Où en est le PS aujourd'hui ?  dans IDEES - DEBATS - PHILO 12 juillet 2010 – Entretien réalisé par Lina Sankari

Rencontre politique

Rémi Lefèbvre

« Le PS conserve sa vision d’un réel indépassable »

 

 dans POLITIQUE

Professeur en science politique à l’université de Reims, Rémi Lefèbvre consacre ses travaux au Parti socialiste, au militantisme et au processus de démocratisation partisane. Il revient sur la rénovation idéologique et la modernisation des structures du parti.

Les années Jospin marquent la tentative de mise en œuvre d’un « socialisme moderne ». Il consistait à rénover plus qu’à dépasser la social-démocratie européenne. Où en est le PS aujourd’hui ?

Rémi Lefebvre. Quand Jospin arrive au pouvoir en 1997, la « troisième voie » de Tony Blair et de Gerhard Schröder est à l’offensive. Jospin redéfinit alors ainsi la social-démocratie : « Oui à l’économie de marché, non à la société de marché. » C’est la première fois que le PS reconnaît en une formule claire l’économie de marché. Le PS n’a jamais vraiment été au bout de ce travail ; au gré de la conjoncture et des élections, il essaie de reconstituer une cohérence. Depuis 2007, le PS vit un paradoxe. La crise financière a fragilisé l’aile droite du parti, le centre de gravité du PS s’est déplacé vers la gauche, mais la question du rapport au libéralisme n’a pas véritablement été tranchée.

Le PS n’a-t-il pas, à travers 
les conventions ou le laboratoire des idées, réinvesti le champ idéologique ?

Rémi Lefebvre. Le PS s’est remis au travail, pas de doute, mais la culture technocratique y est tellement ancrée qu’on pense souvent l’idéologie sous le seul angle programmatique. Les responsables sont en quelque sorte des techniciens de l’action publique, mais il n’y a plus de culture de confrontation idéologique. Ainsi, les conventions tombent très vite dans le catalogue technique de propositions. Il existe un décalage fondamental entre l’air du temps qui serait à la remise en question du modèle libéral et un PS qui campe dans cette culture technocratique, quand il devrait répondre aux questions suivantes : quelle société propose-t-il ? Avec quels changements ? Il est à cet égard frappant de constater que les dirigeants sont obsédés par la dette. Ils sont tétanisés par la question des marges de manœuvre, tout en étant conscients qu’il faut déplacer le curseur à gauche. Leur habitus technocratique les renvoie toujours à la gestion et aux moyens. Il est à leurs yeux impensable de construire un nouveau rapport de forces avec le capital.

Cela explique-t-il que la fiscalité soit au cœur de la stratégie de François Hollande ?

Rémi Lefebvre. Selon moi, ils sont déjà dans la pédagogie du renoncement et des contraintes intangibles. Intellectuellement, cela pourrait se justifier vu l’état des finances publiques. On est encore dans la vision d’un réel indépassable.

[Lire la suite sur : humanite.fr/]

Publié dans IDEES - DEBATS - PHILO, POLITIQUE, Politique nationale | Pas de Commentaire »

12345...10
 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy