• Accueil
  • > PCF
  • > Réforme des retraites : un gigantesque bras d’honneur aux Français

Réforme des retraites : un gigantesque bras d’honneur aux Français

Posté par communistefeigniesunblogfr le 14 juillet 2010

Site national du PCF – 13 juillet 2010 – Parti communiste français

Réforme des retraites : un gigantesque bras d’honneur aux Français

 

Réforme des retraites : un gigantesque bras d’honneur aux Français dans PCF

Après son intervention hier soir à la télévision, Nicolas Sarkozy nous a confirmé qu’il ne bougerait pas d’un centimètre sur la réforme des retraites. Ce matin en Conseil des Ministres il s’est même montré particulièrement fier de lui ! En déclarant devant ses Ministres « ce jour est un grand jour, vous vous en souviendrez », il fait un gigantesque bras d’honneur à la majorité des Français qui jugent que cette réforme est injuste et inefficace.

Loin de répondre aux besoins et aux volontés du peuple, il a fait le choix d’enfoncer un peu plus le pays dans la crise en maintenant le cap de sa réforme des retraites. Rien n’a semblé vouloir entamer sa détermination à défendre le pacte du Fouquet’s, scellé il y a 3 ans entre le pouvoir et les milieux de la haute finance.

Tout doit maintenant être fait pour construire face à ce pacte de l’argent et des privilèges un pacte d’union populaire pour les salaires et les retraites, un pacte de la solidarité capable de rendre dignité et sens de l’intérêt général a la gestion des affaires publiques.

Le PCF appelle tous les hommes et toutes les femmes à se mobiliser aujourd’hui et tout l’été pour montrer leur détermination à refuser cette réforme qu’il nous impose de toutes ses forces.

Pierre Laurent, Secrétaire national du PCF se rendra, ce midi, au rassemblement devant le Ministère du Travail, aux côtés des organisations syndicales pour protester contre la réforme des retraites.

Laisser un commentaire

 

ahmed remaoun |
Fabrice FRICHET |
LE BLOG EDUCATIF |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | ALGERIE/ PARTIS POLITIQUES/...
| MATTNA
| Bloc-notes de Raoul d'Andrésy